Statistiques
Nous avons 2751 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Nicotatoo

Nos membres ont posté un total de 926640 messages dans 30196 sujets
Les posteurs les plus actifs de la semaine
Jalna
 
Ribelle
 
Sweety
 
Opaline
 
castor335
 
Dad
 
olivier
 
loreen.78
 
Tigibus
 
Yalla
 


L'Amitié ...

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: L'Amitié ...

Message  lily le Lun 17 Déc 2012 - 21:19

Dadou a écrit:
lily a écrit:
Si tu penses un jour t'être trompée sur ton ami, c'est que ce n'était ton ami mais que tu l'avais, à tort, considéré comme tel. L'erreur d'appréciation te reviens et tu ne peux lui en vouloir et encore moins être déçue.
je suis d'accord avec le début, mais pas avec la fin, je lui en voudrais de m'avoir déçu Wink

Dans ce genre de situation, il est plus facile d'en vouloir à l'autre que d'assumer ses propres erreur d'appréciation. C'est pas moi, c'est l'autre. C'est humain.

lily
Membre

Messages : 49
Date d'inscription : 04/12/2012

lily

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Amitié ...

Message  Opaline le Lun 17 Déc 2012 - 21:44


lily a écrit:L'amitié véritable est comme l'amour véritable: inconditionnel. C'est, je crois, ce que toutes religions prônent et particulièrement la parole christique.

Aucune amitié, aucun amour humain ne vaut que l'on perde son âme en son nom.
avatar

Opaline
V.I.P.

Messages : 34078
Date d'inscription : 28/02/2011
Localisation : Un petit village niché dans les collines beaujolaises

Opaline

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Amitié ...

Message  Nelson le Lun 17 Déc 2012 - 21:50

D'accord.
avatar

Nelson

Membre désactivé

Messages : 3830
Date d'inscription : 16/05/2011
Localisation : Belle Gicle-Gaule du nord

Nelson

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Amitié ...

Message  shauny le Lun 17 Déc 2012 - 21:52

Ne pas confondre "amis" et "copains". Des copains, on peut en avoir des tas. Des amis, c'est plus rare. ..
Des déceptions, j'en eu...Vous connaissez l'expression "trop bon, trop con" et bien moi, je connais trop bien malheureusement.
Je donne beaucoup, que ce soit en amour, comme en amitié. Je m'attache facilement, et j'aime faire plaisir, et par ma générosité, j'ai connu des profiteurs. Maintenant, j'essaye de vivre pour moi et moins pour les autres. ..De vouloir tout le temps aider, rendre service, être présent, être à l'écoute, les gens ne pensent qu' on pourrait avoir besoin d'eux.
avatar

shauny
Membre

Signe du zodiaque : Gémeaux

Messages : 38
Date d'inscription : 09/12/2012
Age : 45

shauny

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Amitié ...

Message  Doug le Lun 17 Déc 2012 - 22:03

Opaline a écrit:
Trichemire a écrit:sentiment d'affection inébranlable entre deux individus qui ne se jugeront jamais, qui s'aideront coûte que coûte

De même que dans le cadre de l'amour, l'amitié ne saurait exiger de soi qu'on aille au-delà de ses propres limites fixées en fonction de son éthique personnelle.

Pour ma part, je refuserais d'être complice d'un-e ami-e ayant commis un acte que je désapprouverais ; je considère que l'amitié - de même que l'amour - a ses limites car si un ami (ou considéré comme tel) exige de soi qu'on fasse quelque chose de répréhensible au nom de l'amitié, est-ce vraiment de l'amitié ? Selon la conception que j'en ai, non.

Mais je suis d'accord avec toi, c'est pour cela que je parle d'illusion ( tiens je vais bien m'entendre avec Cunégonde xD ) .
Pour l'amour même constat, après tout l'amitié n'est-elle pas l'amour sans le corps ? ( ce que veut dire Sylareen aussi je crois ) .
avatar

Doug
V.I.P.

Signe du zodiaque : Taureau

Messages : 1955
Date d'inscription : 01/07/2011
Age : 27

Doug

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Amitié ...

Message  Invité le Lun 17 Déc 2012 - 22:06

Opaline a écrit:
lily a écrit:L'amitié véritable est comme l'amour véritable: inconditionnel. C'est, je crois, ce que toutes religions prônent et particulièrement la parole christique.

Aucune amitié, aucun amour humain ne vaut que l'on perde son âme en son nom.
c'est bien dit !
avatar

Invité
Invité


Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Amitié ...

Message  Opaline le Lun 17 Déc 2012 - 22:10


shauny a écrit:j'ai connu des profiteurs.

L'amour et l'amitié sont des sentiments qui doivent être mutuels pour atteindre leur plénitude ; un sentiment à sens unique n'a aucune chance de perdurer. s

Lorsque l'un des deux est "profiteur", le sentiment d'amitié ou d'amour n'est donc pas pleinement mutuel, selon moi.
avatar

Opaline
V.I.P.

Messages : 34078
Date d'inscription : 28/02/2011
Localisation : Un petit village niché dans les collines beaujolaises

Opaline

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Amitié ...

Message  Opaline le Lun 17 Déc 2012 - 22:53


lily a écrit:
Opaline a écrit:Quelle que soit la faute commise ? Alors pour pousser la réflexion à l'extrême, un-e ami-e te demanderait ta complicité pour supprimer son conjoint, tu l'aiderais au nom de l'amitié ? Si tu savais qu'il ou elle bat ses enfants ou pire, tu te tairais et serais sa complice par ton silence au nom de l'amitié ?

On peut aller loin avec de tels raisonnements

Mais justement, j'aime aller loin dans le raisonnement. s

lily a écrit:si je savais que mon ami ou mon amie "battait ou pire" ses enfants, je ne me tairais pas et je ne me ferais pas sa complice mais je chercherais à l'aider à sortir de l'enfer dans lequel il ou elle est enfermé(e). Je le ou la conseillerais, je ferais en sorte de l'aider à s'en sortir car je sais que toute forme de violence est la traduction d'une souffrance intense et je ne me permettrais pas de condamner un être souffrant, surtout s'il est mon ami.

Cela va de soi et en cela, je suis d'accord.

avatar

Opaline
V.I.P.

Messages : 34078
Date d'inscription : 28/02/2011
Localisation : Un petit village niché dans les collines beaujolaises

Opaline

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Amitié ...

Message  Dad le Mar 18 Déc 2012 - 0:32

shauny a écrit:Ne pas confondre "amis" et "copains". Des copains, on peut en avoir des tas. Des amis, c'est plus rare. ..
En effet, on a souvent tendance à faire confusion suivant les cas.

_________________________________________________
Un problème sans solution est un problème mal posé.
Albert Einstein
avatar

Dad
Admin fondateur

Messages : 34430
Date d'inscription : 18/12/2010

Dad

https://www.skywebforum.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Amitié ...

Message  agathe le Mar 18 Déc 2012 - 10:44

là tu me fais rire !
mais je crains d'avoir compris de travers alors essplique-toi, stp :) Wink
avatar

agathe
V.I.P.

Messages : 7470
Date d'inscription : 29/01/2012
Localisation : dans mes baskets

agathe

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Amitié ...

Message  ironmaiden59 le Mar 18 Déc 2012 - 11:25

l'Amitié que pourrais je en dire !!!

beaucoup de déception, beaucoup donner et reçu la plupart du temps des revers de bâton....car je pensais à tord que l'Amitié était avant tout un échange.

peut être ai je mal placer mon amitié....depuis il m'est difficile d'avoir de "véritable amis" prudence de ma part....des connaissances oui
avatar

ironmaiden59
V.I.P.

Signe du zodiaque : Lion

Messages : 5189
Date d'inscription : 23/12/2011
Age : 58
Localisation : lille

ironmaiden59

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Amitié ...

Message  Nelson le Mar 18 Déc 2012 - 12:10

C'est pas faux, les filles.
avatar

Nelson

Membre désactivé

Messages : 3830
Date d'inscription : 16/05/2011
Localisation : Belle Gicle-Gaule du nord

Nelson

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Amitié ...

Message  lily le Mar 18 Déc 2012 - 13:30

lily a écrit:
Opaline a écrit:Quelle que soit la faute commise ? Alors pour pousser la réflexion à l'extrême, un-e ami-e te demanderait ta complicité pour supprimer son conjoint, tu l'aiderais au nom de l'amitié ? Si tu savais qu'il ou elle bat ses enfants ou pire, tu te tairais et serais sa complice par ton silence au nom de l'amitié ?

On peut aller loin avec de tels raisonnements

Mais justement, j'aime aller loin dans le raisonnement. s


C'est drôle, enfin, façon de parler, comme tu peux, en quelques posts, dire le tout et son contraire. P
arfois il est bon de se relire pour se retrouver face à ses incohérences. Je t'y invite, en toute amitié lol





lily a écrit:si je savais que mon ami ou mon amie "battait ou pire" ses enfants, je ne me tairais pas et je ne me ferais pas sa complice mais je chercherais à l'aider à sortir de l'enfer dans lequel il ou elle est enfermé(e). Je le ou la conseillerais, je ferais en sorte de l'aider à s'en sortir car je sais que toute forme de violence est la traduction d'une souffrance intense et je ne me permettrais pas de condamner un être souffrant, surtout s'il est mon ami.

Opaline a écrit:Cela va de soi et en cela, je suis d'accord

Là encore, tu as clairement dit NON à ce genre de situation et que tu as dit que tu rejetterais carrément ton "ami" ou "amie" s'il ou elle se retrouverait dans ce genre de situation. Encore une fois, relis-toi, veux-tu?
"Pour sauver ton âme", dis-tu? mais de quelle âme parle-tu? de celle qui ne pense qu'à elle et qui refuse de prendre le moindre risque, même au nom de l'amitié, donc au nom de l'amour? de celle engluée dans sa "religieuseté" et qui met des barrières à sa générosité, qui ne pense qu'à son salut ou au salut de son âme, oubliant l'autre, le souffrant, en chemin?
De quel genre de générosité s'agit-il ici?
J'ai parfois honte de lire de tels propos de la part de personnes qui se revendiquent de telle ou telle religion et qui, dès l'instant où elles sont mises face à la réalité, se défilent purement et simplement et se retranchent toujours derrière les mêmes arguments camouflés de beaux mots "existentiel" par exemple.
Enfin, bref, en général, on agit avec ses amis comme avec n'importe quel être humain et pour des âmes simples et généreuses, jamais en usant du rejet car chaque âme y gagne plus à aider l'autre qu'à le rejeter.
Vouloir prétendûment sauver son âme en rejetant l'autre au nom d'un prétendu danger qu'il pourrait représenter, c'est rejeter l'autre dans sa globalité, dans sa spécificité, dans sa souffrance. C'est penser à soi avant de penser à l'autre et c'est tout le contraire de ce que prônent les religions. N'est-ce-pas?

lily
Membre

Messages : 49
Date d'inscription : 04/12/2012

lily

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Amitié ...

Message  Nelson le Mar 18 Déc 2012 - 15:04

C'est bien vrai Lily; en quelques phrases, il arrive qu'on se contredise; ça m'arrive parfois.
Nous sommes des paradoxes sur pattes (grosses papattes pour moi)
avatar

Nelson

Membre désactivé

Messages : 3830
Date d'inscription : 16/05/2011
Localisation : Belle Gicle-Gaule du nord

Nelson

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Amitié ...

Message  Opaline le Mar 18 Déc 2012 - 23:39


lily a écrit:
Opaline a écrit:
lily a écrit:si je savais que mon ami ou mon amie "battait ou pire" ses enfants, je ne me tairais pas et je ne me ferais pas sa complice mais je chercherais à l'aider à sortir de l'enfer dans lequel il ou elle est enfermé(e). Je le ou la conseillerais, je ferais en sorte de l'aider à s'en sortir car je sais que toute forme de violence est la traduction d'une souffrance intense et je ne me permettrais pas de condamner un être souffrant, surtout s'il est mon ami.

Cela va de soi et en cela, je suis d'accord

Là encore, tu as clairement dit NON à ce genre de situation et que tu as dit que tu rejetterais carrément ton "ami" ou "amie" s'il ou elle se retrouverait dans ce genre de situation.

"Pour sauver ton âme", dis-tu? mais de quelle âme parle-tu ? de celle qui ne pense qu'à elle et qui refuse de prendre le moindre risque, même au nom de l'amitié, donc au nom de l'amour? de celle engluée dans sa "religieuseté" et qui met des barrières à sa générosité, qui ne pense qu'à son salut ou au salut de son âme, oubliant l'autre, le souffrant, en chemin ?

en général, on agit avec ses amis comme avec n'importe quel être humain et pour des âmes simples et généreuses, jamais en usant du rejet car chaque âme y gagne plus à aider l'autre qu'à le rejeter.
Vouloir prétendument sauver son âme en rejetant l'autre au nom d'un prétendu danger qu'il pourrait représenter, c'est rejeter l'autre dans sa globalité, dans sa spécificité, dans sa souffrance.

Tu n'as pas compris le fond de ma pensée ou bien peut-être me suis-je mal faite comprendre, je ré-explique donc pour que ce soit plus clair :

"je chercherais à l'aider à sortir de l'enfer dans lequel il ou elle est enfermé(e)" et "je le ou la conseillerais" et "je ferais en sorte de l'aider à s'en sortir" :flèche: ma réponse : cela va de soi et je suis d'accord.

Par contre, je ne le suivrais pas sur une voie non-conforme à mon éthique personnelle et si lui ou elle était prêt-e à se perdre (perdre son âme) pour une cause donnée, il n'y a aucune raison pour que je me perde avec lui (ou elle) et d'ailleurs, un réel ami ne saurait exiger une telle chose pas plus que je ne l'exigerais moi-même de la part de qui je considère être un-e ami-e.

Il n'est aucunement question d'être quelqu'un qui "ne pense qu'à soi et qui refuse de prendre le moindre risque, même au nom de l'amitié donc au nom de l'amour, englué dans sa "religieuseté" et qui met des barrières à sa générosité, qui ne pense qu'à son salut ou au salut de son âme, oubliant l'autre, le souffrant, en chemin".

En amitié comme en amour, il y a des limites et cela ne veut pas dire qu'on soit incapable du moindre sacrifice.

Si je faisais un choix existentiel non-conforme aux convictions d'un-e ami-e, de quel droit l'obligerais-je à me suivre sur cette voie-là ? Je suis trop respectueuse des autres et en l'occurrence de mes amis pour les obliger, au nom de l'amitié, à me suivre dans la dirction que j'aurais décidé de suivre.

Alors de grâce, ne me fais pas dire ce que je n'ai pas dit et que ton aversion de ce que tu nommes "religiosité" ne t'aveugle pas !

En résumé :
- conseiller, aider, faire tout son possible pour "sortir de son enfer" un-e ami-e :flèche: OUI
- être son complice quoi qu'il fasse et quelle que soit la gravité de ce qu'il fait :flèche: NON



Dernière édition par Opaline le Mar 18 Déc 2012 - 23:46, édité 2 fois
avatar

Opaline
V.I.P.

Messages : 34078
Date d'inscription : 28/02/2011
Localisation : Un petit village niché dans les collines beaujolaises

Opaline

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Amitié ...

Message  sergei le Mer 19 Déc 2012 - 12:17

j'avais un ami le cancer me l'a pris on c'etait rencontré dans une clinique specialisé pour la depression ca a fait tilt toute suite il etait seul dans un petit appartement j'avais une chambre d'ami et je lui ai dit de venir quand il voulait il est resté dix ans avec nous on etait de la meme corpulence on se preter nos habits un simple regard et il voyait quandca n'allé pas personne ne devait dire du mal de lui et vice verca on a le meme tatouage je l'ai accompagné jusqu'au bout son dernier geste a eté de me taper sur l'epaule pour me dire aurevoir peut etre ? merci? il n'avait pas a me dire merci il m'a apporté l'amitié la vrais celle ou onne se trahi pas
avatar

sergei
V.I.P.

Signe du zodiaque : Poissons

Messages : 7046
Date d'inscription : 22/06/2012
Age : 63
Localisation : NORD

sergei

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Amitié ...

Message  Invité le Mer 19 Déc 2012 - 12:19

comme c'est touchant mon cher Sergei :calin:
avatar

Invité
Invité


Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Amitié ...

Message  Jalna le Mer 19 Déc 2012 - 14:14

Toutes les ruptures sont douloureuses. Essayons de garder le meilleur !

_________________________________________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar

Jalna
Modératrice

Messages : 106189
Date d'inscription : 07/10/2011

Jalna

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Amitié ...

Message  Invité le Mer 19 Déc 2012 - 14:17

oui, la je confirme Crying or Very sad

Même si finalement on réalise que ce qu'on a pris pour de l'amitié, au sens si noble du terme, ne l'était pas, c'est douloureux, car justement, on y avait cru !
avatar

Invité
Invité


Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Amitié ...

Message  *marisa* le Mer 19 Déc 2012 - 14:54

Vous avez écrit de très belles choses.

Une déceptions d'amitié est aussi difficile à supporter qu'un chagrin d'amour car le reste du monde ne comprend pas notre désarroi.

Il faut du temps et de la patience pour construire une amitié, s'apprivoiser mutuellement, comme le Petit Prince et le Renard. La confiance... c'est plus délicat. C'est peut-être plus facile virtuellement, ce qui est un paradoxe.

Ne pas avoir peur d'être "ridicule" est déjà un signe de confiance.

Il n'y a pas de règle, avec certaines personnes il y a des "atomes crochus" et il faut y faire attention, c'est important.

C'est parfois douloureux d'aimer quelqu'un en amitié parce que on aime la personne qu'on voudrait qu'elle soit et que les déceptions sont inévitables et non compensées par une relation de séduction.

Mais parvenir à avoir un ou quelques rares vrais amis, et que malgré les dissensions, le temps, la distance et tous ces non dits qui rebutent parfois, est si bon que je persiste à croire que cela vaut bien qu'on prenne le risque d'y laisser quelques plumes.


*marisa*

Membre désactivé

Messages : 7023
Date d'inscription : 11/09/2011
Localisation : Gard

*marisa*

http://babo.gmonblog.net/index.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Amitié ...

Message  rori le Mer 19 Déc 2012 - 15:35

Dadou a écrit:
Quand une amitié est trahie, la blessure est insupportable, justement parce qu'elle ne faisait pas partie de la conception et de la nature de la relation..

Elle est vécue comme une injustice, elle est incurable, on ne comprend pas, on s'en veux d'avoir donné le bien le plus précieux à quelqu'un qui ne le méritait pas, ou qui n'a pas compris le sens et la gravité de ce "don"

L'ami est entré dans sa maison intime, dans son cœur, il connait tous ses repères, toutes ses failles, et il fait tout voler en éclat.

Cette blessure la, si mal reconnue par les autres est souvent tue et refoulée, ce qui la rend encore plus douloureuse.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

:flèche: Quelle est votre conception de l'amitié ?
:flèche: Avez vous déjà été déçus par des amis ?
:flèche: Faites vous une différence entre les amis virtuels, et les amis de votre vie privée ?

J'ai très peu d'amies (is), pas d'ami d'enfance car très isolée et refermée sur moi même à l'age où se forme souvent les premiers liens extra familiaux .Je n'ai pas une grosse expérience de ces liens et de cette forme d'attachement, je suis toujours en admiration devant les personnes qui ont plein d'amis ou s'en font très facilement.

Ceux et celles que je pourrai qualifier d'ami se comptent sur le doigt de la main. Je suis un peu autiste et peut être trop solitaire. Je fréquente les forums depuis un peu plus d'un an pour travailler cela en partie.

La plus grande amitié que j'ai connu, une relation vieille de plus de quinze ans, construite sur des bases adultes et une vraie rencontre humaine, quelque chose d'une relation fraternelle parfaite car non concernée par le lien de filiation et de généalogie avec tout ce que cela suppose; Cette relation s'est terminée en queue de poisson, enfin c'est l'impression que cela m'a donné sur le coup. C'était il y a plusieurs mois et depuis, je réfléchis à ce qui s'est réellement passé.

De la douleur oui, de la déception encore oui, de la colère même, un sentiment de trahison aussi, ça été ça sur le coup, mais ça n'a pas duré, les premières heures ce fut terrible, j'étais comme tétanisée et je cherchais la touche replay , j'avais le sentiment d'avoir raté un truc hyper important, je ne trouvais pas le sens à tout ça.

Nous nous sommes écris de longues lettres aussi sincères que tout les échanges que nous avions eu par la passé, il n'y a pas eu d'évènement particulier, simplement la sensation chez mon amie que je ne lui prêtais plus l'attention qu'elle se devait d'attendre de celle qu'elle qualifiait de meilleure amie. De longues lettres, certaines très difficiles à lire ou a écrire pour toutes les deux, le décorticage de nos ressentis, de nos questions, doléances, même reproches, on a refait l'histoire sans qu'aucune ne capte ou n'entende même ce que l'autre tentait de dire.. Et puis un dernier mail où on a presque simultanément décidé de stopper là le contact. Nous étions arrivé au bout du chemin que nous devions parcourir ensemble voilà tout.

Tout un cheminement après plusieurs mois de cogitations silencieuses, de distanciation face à cette perte, je sais aujourd'hui que notre magnifique relation s'est terminé comme se termine une belle histoire d'amour. Il n'y a pas de coupable, il n'y a pas de victime, il y a un lien qui s'est brisé... ce lien quand l’âme agit, la magie se crée rien ne peut le rompre, ni différence de points de vues, ni distance géographique, ni négligences de ces petits rien qui entretiennent supposément la relation. Peut être l'idée que nous partageons Toutes les deux que l'usure concerne toute chose nous a aidé. Nos exigences à vivre des liens conscients et non de substitution aussi surement.

Aujourd'hui je sais que j'ai eu la chance de vivre ce lien si privilégié et rare, quelque chose de bien plus intime et entier qu'un lien filial ou amoureux, j'ai une tendresse immense et garde toute ma bienveillance à F. Nous ne sommes pas fâché, la vie s'est chargée de nous amener chacune vers des chemins différents, où nos besoins ne sont pas compatibles, où nos visions du monde ne se rencontrent plus.

L'amitié, c'est je crois une rencontre à un moment M ou deux personnes se font échos l'une à l'autre, quelquefois c'est foudroyant comme un coup de foudre amoureux, d'autres fois, cela se construit comme un bon vin au fil du temps et des échanges.

L'amitié virtuelle? des liens particuliers, des envies d'aller voir derrière les mots et les points de vues postés sur un fofo oui, cela m'est arrivé et j'ai quelques potes du web comme je les appelle, une complicité qui se crée suite à des échanges sur des idées, on passe au réel pour aller voir ça de plus prés, en plus ça fait voir des paysages que l'on verrait peut être pas; Pour l'instant je ne peux pas dire que cela ai débouché sur des relations d'amitié, des relations humaines agréables, certaines riches de partage, de connivence, d'échanges agréable oui, mais pas d'amitié.

Mes posts sont longs, je m'en excuse platement, j'ai du mal à trouver un juste milieu .... mais j'y travaille s


Dernière édition par rori le Mer 19 Déc 2012 - 15:51, édité 3 fois
avatar

rori
V.I.P.

Messages : 466
Date d'inscription : 15/04/2012

rori

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum