Statistiques
Nous avons 3150 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est darou8859

Nos membres ont posté un total de 1125076 messages dans 50878 sujets



Statistiques globales du forum
Connexion

Récupérer mon mot de passe


Voyage dans la culture Belge

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

  • 1

Nouveau ( par default ) Voyage dans la culture Belge

Message  raphael radogna le Jeu 9 Jan 2020 - 17:02

Je connaissais peu la Belgique et son peuple. J’avais visité quelques villes,
notamment Liège, en présentant auparavant mes activités culturelles.
Mais je n’avais pas été attentif à la Culture de ce pays, à sa philosophie de vie,
à ses coutumes voire à l’ambiance qu’il présentait.
Par la suite, à travers la presse et par les Médias, ce qui m’avait frappé de la
Belgique a été le combat et l’insistance des Flamands pour demander la division
des Wallons.
Les Flamands ont même imposé l’utilisation du seul néerlandais dans les bureaux.
Cette demande de division avec d’autres requêtes ont été faites bien avant
l’autonomie demandée par les Catalans ou dernièrement par les Anglais
avec le BREXIT…Demande de séparation qui reste néanmoins contradictoire
car les Belges ont été parmi les fondateurs de la Communauté Européenne.

On connait bien le but et les projets de l’Union Européenne et notamment
la réalisation de la paix entre nos peuples qui auparavant se faisaient la guerre
en nous apportant des millions de morts pleurés.
La paix européenne gagnée et soignée par cette alliance dure désormais depuis
soixante-dix ans !
Mais alors pourquoi les Flamands continuent à demander la division du pays
et même sa scission avec des fréquents mouvements séparatistes ?
Ce conflit est-ce pour la langue ?…Dans une société mondiale multiculturelle
avec des idiomes différents qui cohabitent ?
D’ailleurs, la Suisse nous explique que différents idiomes officiels peuvent bien
cohabiter dans le même pays !

La cause de la scission demandée par les Flamands est-ce pour leur économie
plus riche ?
Pouvons-nous envisager la fragmentation de tous les pays s’il y a une
économie différente entre les différentes régions d’une même nation ?
L’importance de l’unification nationale nous a été déjà expliquée par le peuple
allemand qui, après la deuxième guerre mondiale, a subi une nette division
suite à l’occupation étrangère.
L’Allemagne nous prouve qu’elle a beaucoup travaillé pour retrouver son unité
nationale malgré une forte différence économique entre l’Ouest et l’Est.
Au début, entre les gens de l’Est et de l’Ouest, la cohabitation a été très difficile.
Mais, aujourd’hui, le courage, l’organisation, l’idée d’une Nation Unie, la constance
et la ténacité allemande ont gagné et il n’y a plus aucune trace de la division
ainsi que des désaccords soufferts au début, inclus ses différences économiques.

C’est regrettable de constater la division entre les deux frères Wallons et Flamands,
…pendant que nos sociétés européennes ont déjà intégré et continuent à accueillir
des familles de migrants avec autres religions de vie… qui parfois déstabilise la paix
gagnée avec leurs attentats…
Certes, dans la situation actuelle, une telle division fait de la Belgique une cible
plus fragile si divisée !

Quels avantages les Flamands pourraient-ils trouver avec la division du pays ?
La Belgique se présentait à nous Européens comme une Nation trilingue,
avec tous les évidents avantages aussi pour les échanges et pour l’économie de ce pays.
À présent, dans la partie nord, le français est seulement un idiome étudié par la
plupart des habitants comme si cela était une langue étrangère.
J’avais questionnée une jeune-fille à Bruxelles, là où l’on dit qu’on est bilingue et qu’on
y parle français.
Lors de notre conversation, cette jeune demoiselle n’arrivait pas à bien expliquer
sa pensée en français. Je lui ai alors demandé le pourquoi de cette difficulté.
Elle m’avait répondu qu’elle étudiait le français à l’école en tant que langue étrangère
et non l’utilisait pas pour communiquer.

Il y a quelques années, j’ai assisté à la fête nationale belge en juillet et à son défilée
avec des parades de chevaux. Très beau !
Une fête que j’ai trouvée très émouvante et bien organisée. Je ne sais pas comment
les Flamands s’intègrent dans cette image de nation.
L’argent et la langue peuvent-ils diviser des personnes habitantes dans le même pays
avec la même histoire ?
Je ne peux que souffrir pour cette demande de séparation avec son «parfum de mépris»
vis-à-vis des con-nationaux.
Dans la Capitale, plusieurs Belges francophones m’ont expliqué que la relation avec
les Flamands est assez difficile et que ces derniers ont une attitude arrogante vis-à-vis
d’eux voire les concitoyens Flamands font la «grosse tête» parce que plus riches,
mais ils se présenteraient aussi avec un niveau intellectuel supérieur soit ils imaginent
d’avoir de meilleures compétences dans différents domaines.
Veulent-ils construire un mur de séparation ?

Cette division n’appartient pas à l’évolution positive de nos sociétés et de notre époque.
Nous les Européens croyons à l’Union Européenne et à sa solidarité avec la paix.
Nous croyons à la collaboration entre nos peuples permettant à nos jeunes
d’approfondir leurs études en se déplaçant facilement dans nos pays sans frontières
et ainsi s’enrichir d’autres Cultures.
Les avantages des échanges commerciaux sont déjà là, et ne sont plus à expliquer.

Cependant, je ne veux pas approfondir davantage ce désaccord politique car
l’histoire de ce Pays m’explique que la situation reste assez complexe.
Je préfère donc suivre et étudier le côté humaniste et présenter l’ambiance
que j’ai découvert en Belgique.
D’après mon constat, j’ai eu la sensation que les Wallons se présentent aux touristes
comme les petits frères des Français. J’y ai trouvé, en général, une bonne disponibilité
à la communication et une ouverture à autrui.
L’accueil, la gentillesse, la courtoisie notamment de BRUXELLES Capitale, est
meilleure que dans quelques pays de l’Europe occidentale où j’ai approfondi leurs
habitudes de vie.
La religion chrétienne est davantage pratiquée que dans d’autres pays européens
se définissant «laïques». Cela pourrait être important si l’on considère que la religion
donne un repère et une éthique de conduite commune.

En Belgique, il y a de très belles villes à visiter et à découvrir.
À part celles déjà présentées souvent par les Médias, comme BRUGGES, ANTWERPEN
et LIÈGE, je suggère d’approfondir la visite dans la Capitale : dans cette ville très vivante
et dynamique, il y a vraiment beaucoup à découvrir et à apprécier…sans oublier ses
riches gaufres aux fruits remplies de crème chantilly décorées avec du chocolat liquide.

Pour se déplacer en Belgique, la fréquence et la ponctualité des trains dans les gares du
réseau ferroviaire sont simplement admirables. Et, si l’on considère la distance parcourue
par les trains en Belgique, les prix sont beaucoup moins chers qu’ailleurs ou même en
comparaison avec ceux des transports-publiques à l’intérieur des villes belges.
Ce que je n’ai pas compris est le coût excessif de certains produits alimentaires.
Dans des chaînes de supermarchés belges présents aussi en France, on y trouve des produits qui coûtent environ le double ou même plus.

Ce pays, malgré la différente attitude des Flamands, se présente comme multiculturelle
et les différents coutumes apportés par les immigrés semblent très bien cohabiter entre eux sans qu’il y ait pression psychologique par les Institutions et par l’État. Ainsi, les minorités semblent davantage à l’aise et bien intégrées plus que dans d’autres pays de la Communauté Européenne.
raphael radogna

raphael radogna
Membre

Signe du zodiaque : Cancer

Messages : 42
Date d'inscription : 18/11/2017
Age : 61
Localisation : Bordeaux


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum