Statistiques
Nous avons 3150 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est darou8859

Nos membres ont posté un total de 1124798 messages dans 50834 sujets



Statistiques globales du forum
Connexion

Récupérer mon mot de passe


Vivre sans motivation, quand l’apathie s’empare de nous

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

  • 1

Nouveau ( par default ) Vivre sans motivation, quand l’apathie s’empare de nous

Message  Jalna le Mar 10 Déc 2019 - 10:21

  Vivre sans motivation, quand l’apathie s’empare de nous Femme142

Vivre sans motivation pour le futur ni volonté pour le présent est le signe avant-coureur de l’apathie, et peut être même de la dépression. Se réveiller chaque jour dans cet état peut devenir un supplice. La pente peut devenir vraiment raide en raison de l’inertie qui anime notre état d’esprit.

N’oublions pas que ceux qui vivent ainsi à contrecœur se lèvent tous les matins avec le sentiment de ne pas avoir la force d’accomplir certaines tâches dans les temps impartis. D’une certaine manière, ils doivent faire un effort supplémentaire afin de réaliser des actions pourtant peu exigeantes. Telles que prendre le petit déjeuner, s’habiller, se doucher… Ceci est dû au poids qu’ils portent en permanence. D’autre part, l’apathie est si forte qu’ils sont peu amenés à prendre des initiatives.

« Le contraire de l’amour n’est pas la haine. C’est l’apathie. »

-Leo Buscaglia-

Vivre sans motivation et dans le silence
Parfois, l’apathie passe inaperçue. En effet, la personne peut compenser le manque de motivation par des efforts. Ainsi, ceux qui entourent une personne qui vit dans une telle spirale de réluctance peuvent ne pas être conscients de la douleur que cette personne est en train de ressentir. En effet, comment peut-on percevoir que cette personne lutte en permanence contre une profonde apathie si elle se comporte comme d’habitude ?

C’est un point difficile. Souvent, nous n’accordons pas l’importance qu’elle mérite à l’état émotionnel de l’autre en raison de l’absence de symptômes externes évidents. La personne continue à travailler, à remplir ses obligations familiales, à avoir une vie sociale… La personne continue même à afficher des sourires. Cependant, à l’intérieur, ce n’est qu’une illusion.

« La tristesse est aussi une sorte de défense. »

-Ivo Andric-


En savoir plus ..
Jalna

Jalna
Modératrice Générale en Chef

Messages : 137368
Date d'inscription : 07/10/2011


Revenir en haut Aller en bas

  • 2

Nouveau ( par default ) Re: Vivre sans motivation, quand l’apathie s’empare de nous

Message  Gmak le Mar 10 Déc 2019 - 15:07

Je pense vraiment qui faut un plan et un but. Et je dis que dans certains cas, comme moi, il faut que ça soit bien développer.

Ça doit être un supplice, c'est vraie. Tant de monde à aider qui pourraient être bon pour nous.
Gmak

Gmak
Membre

Messages : 172
Date d'inscription : 09/12/2019
Localisation : Amérique du Nord


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum