Statistiques
Nous avons 3136 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est SMart2011

Nos membres ont posté un total de 1130439 messages dans 50552 sujets



Statistiques globales du forum
Connexion

Récupérer mon mot de passe


Le cortex insulaire : apprendre des expériences douloureuses

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

  • 1

Nouveau ( par default ) Le cortex insulaire : apprendre des expériences douloureuses

Message  Jalna le Mar 5 Nov 2019 - 10:38

"Les leçons entrent dans le sang", disaient certains professeurs de la vieille école. Au-delà de l'éthique, l'adage fait référence à une idée : l'information accompagnée de douleur conduit à un apprentissage plus intense et plus durable. Mais comment ce processus se produit-il au niveau cérébral ?

  Le cortex insulaire : apprendre des expériences douloureuses Visage11

De quoi nous souvenons-nous le plus facilement de notre enfance ? Le premier bonbon que nous avons mangé ? Ou notre première dispute à l’école ? Presque tout le monde se tournerait vers le second choix ; il semble clair que les événements douloureux dans une certaine mesure se stockent mieux comme un souvenir. Or, certains études récentes désignent le cortex insulaire du cerveau – la zone responsable du traitement de la douleur – comme le médiateur de cet apprentissage de type aversif.

Les neurosciences ont donc réussi, une fois de plus et grâce à cette recherche, à attribuer un fondement neuroanatomique aux processus mentaux que nous avions déjà délimités et définis.

On a localisé le lien entre le traitement des expériences douloureuses et l’apprentissage dérivé de ces expériences averses dans le cortex insulaire. Dans la profondeur de la surface latérale du cerveau. A l’intérieur du sillon qui sépare les cortex pariétal inférieur et temporal.

La Scissure de Sylvius est le nom donné au sillon latéral séparant le cortex temporal du pariétal inférieur du cerveau.

Importance de l’apprentissage dérivé de la douleur
L’évolution nous a fourni un mécanisme de survie efficace : l’apprentissage par la menace. C’est à ce type d’apprentissage que nous devons, dans une large mesure, la survie de notre espèce ; en plus de la nôtre, d’autres espèces ont cette ressource facilitée par leur système nerveux respectif.

Le sens protecteur de ce mécanisme s’explique par le fait que, grâce à cet apprentissage, nous sommes en mesure d’éviter des situations futures qui peuvent être nuisibles ou douloureuses. Et ce sur la base d’un apprentissage antérieur par lequel des événements similaires nous ont causé préjudice. Dans un certain sens, cela nous aiderait à ne pas « trébucher sur la même pierre ».

Ainsi, se frapper le pied contre le pied d’une table provoque instantanément une douleur aiguë gênante. Cela établit un apprentissage clair. A savoir que pour éviter de futures douleurs de ce type, il faudra éviter de se frapper à nouveau le pied contre une table.

Jalna

Jalna
Modératrice Générale en Chef

Messages : 136834
Date d'inscription : 07/10/2011


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum