Statistiques
Nous avons 2981 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Saria

Nos membres ont posté un total de 1041339 messages dans 39448 sujets
   
Connexion

Récupérer mon mot de passe


Violences dans les cours d'école

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Nouveau ( par default ) Violences dans les cours d'école

Message  Hopette le Jeu 22 Nov 2012 - 20:09

De tout temps, on a parlé de racket. De tout temps, il y a sûrement eu une tête de "turc" dans les classes qui prend les moqueries générales.

Mais est-ce que les "méchancetés" sont les mêmes qu'auparavant? Est-ce qu'elles deviennent plus graves? Plus tôt?


Pour la petite histoire :
Ma fille de 6 ans vient de rentrer au CP. Elle n'a qu'une seule copine et passe toutes ses récrés avec elle.

Des "grands" de CM1 les ont prises en grippe.
Il y a eu des gestes : la copine s'est faite "étrangler", la mienne a été secouée, ils les ont collé l'une contre l'autre (cogné les têtes), et leur ont dit "faites l'amour"!

Inutile de dire que quand j'ai demandé à ma fille ce qu'ils voulaient qu'elle fasse en disant "faites l'amour", elle m'a répondu "je ne sais pas!"

J'ai pas trouvé de smiley assez horrifié pour exprimer ce que j'ai ressenti en apprenant ceci!!!
Les enfants ont été reçus par le directeur en confrontation avec les filles. En bons Princes, ils ont nié en bloc. Et... ils ont été punis.


Mais punaise, si déjà à 9-10 ans ils sont "pervers", ça va donner quoi dans 5 ans?!?


Que pensez-vous de tout ce qu'on entend?
Racket
Violences
Jeux du foulard
...

Et ce, dès le plus jeune âge?!?
(ma fille, par exemple, a déjà reçu des gifles de deux "camarades", un qui tient, l'autre qui frappe, alors qu'elle était en moyenne section de maternelle > 4 ans!
Ce sont les maîtresses qui ont mis fin à l'acte, ma fille n'ayant pas su se défendre, ni pleurer, ni crier, ni fuir...)
avatar

Hopette
V.I.P.

Signe du zodiaque : Verseau

Messages : 2565
Date d'inscription : 16/09/2012
Age : 36
Localisation : PACA

Hopette

Revenir en haut Aller en bas

Nouveau ( par default ) Re: Violences dans les cours d'école

Message  Sylareen le Jeu 22 Nov 2012 - 20:34

Je pense qu'on a trop tendance à minimiser les violences scolaires.
J'ai un ami qui est en centre psychiatrique. Au lycée, c'était un geek un peu grassouillet, avec de l'acnée, la proie idéale pour tous les wesh wesh...
Bah voila, finalement il a fait une grave dépression, des crises de tétanie, une phobie sociale, et il a du abandonner ses études pour aller en hôpital psychiatrique...
Aujourd'hui il commence à aller un peu mieux, il est sorti de centre (après 4 ans il me semble), et il est en collocation avec un type qu'il a rencontré dans le centre et qui est un peu dans le même cas. Mais pour l'instant, il n'a pas repris d'étude.

Heureusement, tous les cas ne sont pas aussi grave, mais c'est pas une raison. Moi qui ait toujours été du genre première de la classe avec peu d'amis, je connais bien le problème... D'autant plus que ça ne date pas d'il y a si longtemps que ça, je suis sortie du lycée il y a seulement 3 ans...
Pendant le collège et le lycée, j'ai été la cible de raillerie, heureusement ça n'a jamais été physique. J'ai quand même pris des anti-dépresseurs pendant un an, ça m'endormait en cours...

Mais c'est de pire en pire, maintenant les élèves frappent les profs, et parfois même les parents d'élèves... Et les profs n'interviennent jamais par peur de se faire attaquer justement. Comment un prof de maths petit et chauve peut-il faire le poids face à une bande de wesh wesh ayant tellement redoublé qu'ils ont l'âge d'être à la fac, et qui n'ont peur de rien puisque de toute façon, s'ils sont virés du lycée, ça ne les empêchera pas de traîner devant, ou de se venger sur les élèves ou les profs dans le rer ou le métro...

Voila ce qui se passe à l'école : être intelligent est une tare, et les personnes à qui ça arrive se retrouvent isolées, se réfugient dans internet ou les jeux vidéos donc deviennent des geeks. Ensuite, ils sont intelligents ET geeks, c'est encore pire... Du coup après ils font des dépressions, et suivant l'environnement dans lequel ils sont, ils peuvent tomber dans la drogue ou l'alcool, et c'est la pente fatale.
Alors que les wesh wesh cons comme des bols, ils vont finir par travailler à mcdo.
avatar

Sylareen
V.I.P.

Signe du zodiaque : Vierge

Messages : 916
Date d'inscription : 12/09/2012
Age : 25

Sylareen

Revenir en haut Aller en bas

Nouveau ( par default ) Re: Violences dans les cours d'école

Message  Hopette le Jeu 22 Nov 2012 - 21:01

Pour avoir connu les années "tête de la classe", sans amis, jamais invitée aux anniversaires et aux sorties, et ma première et terminale à subir les moqueries de toute une classe, je partage en partie ton avis.

Mais je crains que cela soit inévitable (j'veux dire, les railleries)
Dans un groupe, qu'il soit professionnel, de voisinage, ..., il y a toujours les mêmes personnages, et... toujours celui dont tout le monde se fout!
Comme il y a des grandes gueules, d'autres qui s'écrasent, ...

Et oui, dans une période de la vie où tu es en pleine construction, ça peut être dévastateur.


Au-delà de ça, il y a la nature des violences.
Je m'interroge.
A-t-elle changé? Est-elle toujours la même?


Comment des gamins de 9-10 ans peuvent avoir envie d'étrangler quelqu'un? De le voir faire l'amour? Quelqu'un de plus petit et plus jeune qu'eux.
Je trouve ça drôlement pervers.
ça me fait craindre le pire pour l'avenir.

Comment peuvent-ils avoir ces idées? Trop d'accès à la télévision?
A 9-10 ans, je jouais aux Playmobils!!! Jamais il me serait venu à l'idée de parler de sexe ou même d'y penser (bon... peut-être étais-je en retard?????)
avatar

Hopette
V.I.P.

Signe du zodiaque : Verseau

Messages : 2565
Date d'inscription : 16/09/2012
Age : 36
Localisation : PACA

Hopette

Revenir en haut Aller en bas

Nouveau ( par default ) Re: Violences dans les cours d'école

Message  Sylareen le Jeu 22 Nov 2012 - 21:17

Certes une fois adulte, il y a toujours des gens qui se font railler et d'autres qui raillent. Mais moins, ou plus discrètement. Et une fois adulte, on apprend à ne pas y prêter attention.
Alors que les adolescents sont particulièrement violents, que ça soit dans les mots ou les actes.
Le collège/lycée, pour certaines personnes, c'est un harcèlement permanent pendant plusieurs années, jusqu'à 7 ans (6ème => terminale) ! Encore plus en redoublant.
Sans possibilité de s'enfuir parce que les adultes minimisent ce qui se passe à l'école et les profs ou les surveillants ont peur d'intervenir.
Surtout, comme tu le dis, dans une période de la vie où tu es en pleine construction.

Je ne pense pas que ça soit la télévision le problème, mais ce qu'on y voit...
Moi quand j'étais au collège et au lycée, je regardais les dessins animés et c'est pas sorcier XD
Aujourd'hui, quand on allume la télé, c'est pour voir des émissions de télé-réalité où le sexe est omniprésent et où les protagonistes (recrutés parmi les gens "cool", donc au QI très limité) passent leur temps à s'engueuler...
avatar

Sylareen
V.I.P.

Signe du zodiaque : Vierge

Messages : 916
Date d'inscription : 12/09/2012
Age : 25

Sylareen

Revenir en haut Aller en bas

Nouveau ( par default ) Re: Violences dans les cours d'école

Message  agathe le Jeu 22 Nov 2012 - 21:36

depuis le temps qu'on en parle, on nous traite de "vieux", de conservateurs, qu'il faut vivre avec son temps et patati et patata...
Tout est dans l'éducation et le savoir respecter les autres.
Je plains les jeunes parents responsables qui sont bien souvent ( de plus en plus) face à des familles dépourvues de sens moral, lesdites familles qui laissent agir et soutiennent des gamins qui sont des pré-déliquants.
avatar

agathe
V.I.P.

Messages : 9168
Date d'inscription : 29/01/2012
Localisation : dans mes baskets

agathe

Revenir en haut Aller en bas

Nouveau ( par default ) Re: Violences dans les cours d'école

Message  marcaurele le Jeu 22 Nov 2012 - 21:43

Quand on exclura systématiquement les fouteurs de merde dans nos écoles, on aura fait un grand pas
Malheureusement la démonstration du laxisme de l'Education Nationale n'est plus à faire
avatar

marcaurele
V.I.P.

Signe du zodiaque : Bélier

Messages : 15615
Date d'inscription : 23/08/2012
Age : 47
Localisation : blésois adopté

marcaurele

Revenir en haut Aller en bas

Nouveau ( par default ) Re: Violences dans les cours d'école

Message  agathe le Jeu 22 Nov 2012 - 21:47

PS désolée pour le placard :!
j'ajoute que les petits comités en milieu scolaire, "gérés" par un petit caïd, a toujours étonné et souvent enrôlé des gamins qui voulaient faire partie du groupe, sinon laissés pour compte et raillés dans le meilleur des cas.

J'ai pour exemple un de mes enfants. Jamais de ma (courte) vie je n'avais vu ni entendu ça :
au retour de l'école, il se mettait de suite dans les leçons et les devoirs si on était pas là... même pas de goûter...
J'ai remis les choses en place.... et il avait bien sûr, toujours d'aussi bons résultats...

Puis, au 2eme trim, baisse flagrante des notes, d'un coup...

la deuxième semaine, j'en discute avec lui... et il a (enfin) donné la raison :
"c'est toujours moi qui avais les meilleures notes, les copains me jouaient des (sales ) tours,
je préfère baisser..."

vous imaginez la suite... : explications, c'est son avenir et pas celui des copains... etc etc ...
il a remonté ses notes de suite...
mais chez des familles où les parents ne peuvent suivre le travail des gamins... vous imaginez les conséquences.

Plus de fermeté de la part des responsables d'établissement est nécessaire de toute urgence.
avatar

agathe
V.I.P.

Messages : 9168
Date d'inscription : 29/01/2012
Localisation : dans mes baskets

agathe

Revenir en haut Aller en bas

Nouveau ( par default ) Re: Violences dans les cours d'école

Message  Doug le Jeu 22 Nov 2012 - 22:12

Hope a écrit:
Mais est-ce que les "méchancetés" sont les mêmes qu'auparavant? Est-ce qu'elles deviennent plus graves? Plus tôt?
[...]

Je ne peux trop pas me baser sur mon expérience, vu que je n'ai été au collège / lycée qu'à un moment précis .
En tout cas je vais peut-être paraître caricatural, mais je crois que je préfererais la prison à ça .

D'après les professeurs à qui j'en parlais, c'est pire et plus tôt, et c'est aussi mon propre ressenti .
Une chose qui m'a toujours amusée, ce sont les politiciens qui parlent toujours de sécurité etc, oui c'est bien ça ramène des voix du troisième âge, puis après on fait quoi ?
On licencie les surveillants, tellement logique ...


Pourquoi cette évolution ?


J'avais noté d'une part, que les enfants qui appartiennent à une famille déchirée, décomposée posaient beaucoup plus de problèmes à autrui . Malheureusement les divorces arrivent plus souvent, et ce sont les enfants qui payent ce qu'on pourrait appeler parfois l'irresponsabilité des parents .


Une autre chose ( qui rejoint l'idée du problème de l'éducation ), c'est que la société néolibérale joue au chantage avec les travailleurs, et c'est d'autant plus d'actualité ; soit ils acceptent de plus travailler ou de revoir à la baisse leur salaire ( encore qu'il faille que ce soit possible ), soit on délocalise ... c'est mignon tout plein la mondialisation ^^ Et comme avoir un boulot c'est de plus en plus dur, on a tendance à accepter et à se taire .
Du coup de moins en moins de temps pour s'occuper des enfants, sans compter que pour s'en sortir, les parents doivent souvent tous les deux travailler, pas trop le choix .


P-S : la non-proximité du lieu du travail peut aussi s'avérer problématique, mais ce serait à nuancer .


Au final, qu'est-ce qui peut éduquer les enfants ? La télévision, les jeux vidéos, les copains, Internet .
Je pense qu'il n'est pas nécessaire de développer sur la télévision notamment ...


@Sylareen a écrit:
[...]
Voila ce qui se passe à l'école : être intelligent est une tare, et les personnes à qui ça arrive se retrouvent isolées, se réfugient dans internet ou les jeux vidéos donc deviennent des geeks. Ensuite, ils sont intelligents ET geeks, c'est encore pire... Du coup après ils font des dépressions, et suivant l'environnement dans lequel ils sont, ils peuvent tomber dans la drogue ou l'alcool, et c'est la pente fatale.
Alors que les wesh wesh cons comme des bols, ils vont finir par travailler à mcdo.

Je suis d'accord avec toi .
Juste l'intelligence où j'ai un doute, ne permettrait-elle justement de mieux anticiper et comprendre les réactions d'autrui, et de les esquiver habilement ?

@agathe a écrit:depuis le temps qu'on en parle, on nous traite de "vieux", de conservateurs, qu'il faut vivre avec son temps et patati et patata...
Tout est dans l'éducation et le savoir respecter les autres.
Je plains les jeunes parents responsables qui sont bien souvent ( de plus en plus) face à des familles dépourvues de sens moral, lesdites familles qui laissent agir et soutiennent des gamins qui sont des pré-déliquants.

Je pense aussi que le sens moral se perd un peu, pourtant je ne suis pas un vieux conservateur . green
avatar

Doug
V.I.P.

Signe du zodiaque : Taureau

Messages : 1955
Date d'inscription : 01/07/2011
Age : 28

Doug

Revenir en haut Aller en bas

Nouveau ( par default ) Re: Violences dans les cours d'école

Message  Sylareen le Jeu 22 Nov 2012 - 22:23

Hum... Je voulais parler de "Avoir des bons résultats à l'école" plutôt qu'"être intelligent". Mais souvent ça revient au même, sauf après, avec les brimades, si les résultats baissent (mais pas forcément l'intelligence).
Ceci dit, tu as beau anticiper et comprendre que si tu es une tête d'ampoule, on va te mettre des claques, il y a pas 36 moyens d'esquiver... Ou bien arrêter de venir en cours (mais c'est pas possible, sauf quand ça atteint un certain point), ou bien faire baisser tes résultats (mais après ça peut aussi engendrer des problèmes avec les parents), ou bien te faire discret et encaisser pendant les longues années de l'adolescence...
avatar

Sylareen
V.I.P.

Signe du zodiaque : Vierge

Messages : 916
Date d'inscription : 12/09/2012
Age : 25

Sylareen

Revenir en haut Aller en bas

Nouveau ( par default ) Re: Violences dans les cours d'école

Message  Doug le Jeu 22 Nov 2012 - 22:34

C'est vrai que ça n'aide pas d'être bon à l'école, il vaut mieux être mauvais .
Pour autant j'ai vu des "têtes de classe" qui savaient très bien tirer leur épingle du jeu, et qui n'étaient pas embêtés . C'est une minorité, j'en conviens .

Pour l'intelligence, je ne suis pas trop d'accord que c'est lié aux bonnes notes ( si j'ai bien compris ta pensée ), même plutôt l'inverse . Je n'ai jamais vu autant d'imbéciles que dans mon ancienne classe prépa .

Euh je ne te vise pas du tout hein ! Me regarde pas de travers ! :lol!:

Je suis entièrement d'accord que même en sachant esquiver tu peux en prendre plein la gueule .
avatar

Doug
V.I.P.

Signe du zodiaque : Taureau

Messages : 1955
Date d'inscription : 01/07/2011
Age : 28

Doug

Revenir en haut Aller en bas

Nouveau ( par default ) Re: Violences dans les cours d'école

Message  Sylareen le Jeu 22 Nov 2012 - 22:56

@Trichemire a écrit:C'est vrai que ça n'aide pas d'être bon à l'école, il vaut mieux être mauvais .
Pour autant j'ai vu des "têtes de classe" qui savaient très bien tirer leur épingle du jeu, et qui n'étaient pas embêtés . C'est une minorité, j'en conviens .

Pour l'intelligence, je ne suis pas trop d'accord que c'est lié aux bonnes notes ( si j'ai bien compris ta pensée ), même plutôt l'inverse . Je n'ai jamais vu autant d'imbéciles que dans mon ancienne classe prépa .

Euh je ne te vise pas du tout hein ! Me regarde pas de travers ! :lol!:

Je suis entièrement d'accord que même en sachant esquiver tu peux en prendre plein la gueule .

C'est pas l'intelligence qui est lié aux bonnes notes, mais plutôt l'inverse. En général, quand on est intelligent, quand on compris vite, sans avoir besoin de trop travailler, fatalement on a des bonnes notes. A moins d'être trop intelligent et de s'ennuyer en classe, mais ça c'est un autre problème.
Après, les "imbéciles" peuvent avoir des bonnes notes aussi, puisque dans pas mal de matière, il suffit juste de ressortir des trucs appris par coeur. Il y avait pas mal d'imbécile dans ma prépa aussi...
avatar

Sylareen
V.I.P.

Signe du zodiaque : Vierge

Messages : 916
Date d'inscription : 12/09/2012
Age : 25

Sylareen

Revenir en haut Aller en bas

Nouveau ( par default ) Re: Violences dans les cours d'école

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum