Statistiques
Nous avons 3134 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est elodie.jenvrain

Nos membres ont posté un total de 1130222 messages dans 50511 sujets



Statistiques globales du forum
Connexion

Récupérer mon mot de passe


Victime, persécuteur et sauveur : trois rôles existentiels

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

  • 1

Nouveau ( par default ) Victime, persécuteur et sauveur : trois rôles existentiels

Message  Jalna le Ven 1 Nov 2019 - 12:01

Les relations humaines basées sur la manipulation impliquent trois rôles existentiels : la victime, le persécuteur et le sauveur. Ces trois rôles sont des masques que certaines personnes portent pour camoufler leurs insécurités et leurs frustrations.

  Victime, persécuteur et sauveur : trois rôles existentiels Victim10

Le psychologue Stephen Karpman est à l’origine de l’idée selon laquelle au sein des relations humaines peu authentiques, des mécanismes de manipulation s’installent, ce qu’il désigne sous l’appellation « jeux de contrôle » . Les personnes impliquées dans ces jeux de contrôle finissent par endosser trois rôles existentiels différents : victime, persécuteur et sauveur.

Ces rôles existentiels sont propres aux relations humaines qui manquent d’authenticité. Au sein de ces relations, il n’y a aucun lien basé sur la vérité : la base de la relation est un « jeu de contrôle » mutuel. Ce jeu nous empêche de voir qui nous sommes en réalité, et qui les autres sont réellement. Le rôle de la victime, du persécuteur et du sauveur sont trois masques sous lesquels se cache notre peur de grandir.

« Parfois, avec un bouclier nous faisons plus de mal qu’avec une lance. »

-Auteur inconnu-

Définitions de victime, persécuteur et sauveur

Chacun des rôles existentiels, selon Karpman, présente quelques traits caractéristiques. La victime, le persécuteur et le sauveur suivent des modèles comportementaux plus ou moins stables, lesquels, comme nous le disions plus haut, peuvent être interchangés.

La victime : une personne qui joue le rôle de victime crée des liens avec les autres en adoptant une attitude de vulnérabilité. Cette personne ne sait rien, ne peut rien faire et n’arrive à rien. La victime fait en sorte que les autres lui viennent en aide ou la soutiennent, mais dans le même temps, elle se plaint de sa situation. Elle laisse ses responsabilités aux autres

Le persécuteur : le persécuteur est celui qui reste en marge, du moins en apparence. Il juge les autres extrêmement sévèrement. Il pointe du doigts leurs erreurs et, d’une certaine façon, la souffrance émotionnelle des autres l’amuse

Le sauveur : le sauveur est celui qui porte sur ses épaules les responsabilités des autres. Il offre une fausse aide, car sa contribution ne permet pas aux autres de grandir ; au contraire, son aide encourage la dépendance
Victime, persécuteur et sauveur… Un triangle dramatique

Jalna

Jalna
Modératrice Générale en Chef

Messages : 136780
Date d'inscription : 07/10/2011


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum