Statistiques
Nous avons 3150 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est darou8859

Nos membres ont posté un total de 1124099 messages dans 50716 sujets



Statistiques globales du forum
Connexion

Récupérer mon mot de passe


L’enfance et les problèmes spécifiques du langage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

  • 1

Nouveau ( par default ) L’enfance et les problèmes spécifiques du langage

Message  Jalna le Mer 23 Oct 2019 - 12:06

Il semble normal que, parfois, les enfants ne s'expriment pas clairement. Au-delà de l'incohérence normale du langage chez les enfants, il existe des problèmes de langage spécifiques qui peuvent devenir beaucoup plus graves s'ils ne sont pas traités rapidement.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Les problèmes spécifiques du langage se dispersent dans toute la population. Ils s’étendent des plus complexes qui entravent la communication, aux plus simples comme la confusion de la lettre « r » avec le « l ». Mais la plupart de ces problèmes ont une incidence particulière dans l’enfance, lorsque le développement et l’apprentissage atteignent leur point culminant.

Le cerveau de l’enfant se développe à pas de géant et, avec lui, les fonctions cognitives plus complexes comme le langage, protagoniste de notre évolution comme espèce. La capacité de communiquer par différents canaux a élargi la gamme d’activités coordonnées à la disposition des êtres humains.

Mais le langage est aussi une compétence extrêmement complexe. Elle doit être acquise et perfectionnée durant l’enfance. C’est à ce stade qu’apparaissent la plupart des problèmes de langage. S’ils ne sont pas traités, ils auront des répercussions sur la vie adulte.

Qu’est-ce qu’un problème linguistique spécifique ?
Un problème de langage spécifique survient chez les enfants lorsqu’ils ont des difficultés d’apprentissage ou un retard. Comme les aptitudes cognitives ne sont pas homogènes chez toutes les personnes, ce concept est utilisé dans les cas où il y a une difficulté particulière.

Cette difficulté, bien qu’elle puisse compromettre les autres compétences, représente un déficit sélectif pour un certain apprentissage et non un déficit global. L’exemple le plus connu est la dyslexie, une difficulté à apprendre à lire et à écrire malgré une intelligence normale.

Maturation du cerveau et développement du langage
Le développement du langage est progressif et dépend du bon développement neuronal du cerveau. Le langage spontané apparaît dès l’âge de 2 ans. Cet événement coïncide avec de grands progrès dans le développement moteur, d’où l’hypothèse d’un développement concomitant. Ce processus coïncide avec l’augmentation du degré de myélinisation des neurones dans le système nerveux.

A 6 mois par exemple, grâce au développement moteur et à la capacité d’interaction, il est déjà possible de sourire. Un autre exemple peut se produire lorsqu’un enfant de 5 ans, ayant un développement moteur presque complet, peut accomplir des tâches verbales plus complexes, comme dire son âge ou répéter 4 chiffres.

En savoir plus ...
Jalna

Jalna
Modératrice Générale en Chef

Messages : 137253
Date d'inscription : 07/10/2011


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum