Statistiques
Nous avons 3165 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est melou17

Nos membres ont posté un total de 1127329 messages dans 51220 sujets



Statistiques globales du forum
Derniers sujets
Images et dessins humoristiques
par Dad Aujourd'hui à 18:27

Tomber amoureux
par Dad Aujourd'hui à 18:23

Une relation honnête
par Dad Aujourd'hui à 18:20

Bonjours tout le monde !!!
par Dad Aujourd'hui à 18:14

Travailler avec son conjoint
par melou17 Aujourd'hui à 16:52

Un jeu de tir
par Gmak Aujourd'hui à 16:52

Vous regardez quoi à la tv ce soir?
par KenzaB Aujourd'hui à 16:41

Ligue des Champions
par Jules88 Aujourd'hui à 15:34

Troubles du sommeil
par Jules88 Aujourd'hui à 15:08

Votre décoration intérieur
par SMart2011 Aujourd'hui à 13:56

Connexion

Récupérer mon mot de passe


Pays-de-la-Loire : Pourquoi la pénurie de conducteurs de cars scolaires s’aggrave à la rentrée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

  • 1

Nouveau ( par default ) Pays-de-la-Loire : Pourquoi la pénurie de conducteurs de cars scolaires s’aggrave à la rentrée

Message  Jalna le Mer 11 Sep 2019 - 11:36

  Pays-de-la-Loire : Pourquoi la pénurie de conducteurs de cars scolaires s’aggrave à la rentrée 640x4775

« Le problème existe depuis plusieurs années, mais il s’amplifie », s’inquiète la Fédération nationale des transports des voyageurs (FNTV). Quelque 700 postes de conducteur de car scolaire sont actuellement recherchés pour répondre aux besoins en Pays-de-la-Loire. Si tous les circuits scolaires (3.820 par jour) ont pu être « assurés parfois in extremis », assure le conseil régional, la pénurie de chauffeurs n’est pas sans poser de problèmes, en particulier en Loire-Atlantique.

Certaines lignes régulières grand public, notamment au nord de Nantes, ont ainsi dû être fermées afin d’affecter « en priorité » les conducteurs vers le transport scolaire. « C’est une solution temporaire le temps que l’on trouve du personnel disponible », justifie la région.

« Ce n’est pas une situation idéale, bien sûr »
Autre conséquence fâcheuse : des parcours sont parfois surchargés et des enfants sont debout dans l’allée. « Ce n’est pas une situation idéale, bien sûr, mais c’est autorisé par la loi avec une vitesse de circulation abaissée », rapporte Pascal Fontaine, patron des sociétés Quérard et Brodu. « Nous serons vigilants à ce que ça ne dure pas, promet Johann Boblin (LR), vice-président du conseil régional. L’objectif est bien de réintroduire des services dès que possible. »

Plus d’une centaine de nouveaux conducteurs ont pourtant été formés dans l’optique de cette rentrée. Mais tous ne sont pas opérationnels (certains n’ont pas encore reçu leur permis) et, surtout, cela ne suffit pas à couvrir des besoins qui ont fortement augmenté (+16 % entre 2018 et 2019 en raison de la croissance démographique et de la baisse du tarif d’abonnement) alors que les départs en retraite ont été assez nombreux chez les autocaristes.

Suite de l'article ....
Jalna

Jalna
V.I.P.

Messages : 137705
Date d'inscription : 07/10/2011


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum