Statistiques
Nous avons 3123 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Louvely

Nos membres ont posté un total de 1126152 messages dans 49637 sujets



Statistiques globales du forum
Connexion

Récupérer mon mot de passe


Municipales 2020 : LREM fait sa première université d’été sur fond de tensions

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Nouveau ( par default ) Municipales 2020 : LREM fait sa première université d’été sur fond de tensions

Message  Jalna le Sam 7 Sep 2019 - 11:51

  Municipales 2020 : LREM fait sa première université d’été sur fond de tensions 640x4768

La République en marche adopte un rituel politique traditionnel en organisant sa première université d’été ce samedi et dimanche à Bordeaux. L’événement, baptisé « Campus des territoires », doit rassembler 3.000 personnes, dont la quasi-totalité du gouvernement et des parlementaires LREM, ainsi que des militants du mouvement créé il y a trois ans par Emmanuel Macron. A six mois des élections municipales, ce grand raout ne s’annonce toutefois pas de tout repos.

Numéro d’équilibriste pour Edouard Philippe
A trois jours de l’université de rentrée, l’annonce de la candidature de Cédric Villani à Paris, face à Benjamin Griveaux investi par LREM, a gâché un peu la fête. Officiellement soutenu par quelques députés LREM, le mathématicien n’a pas été exclu du parti qui menace pourtant les futurs dissidents de sanctions.

Bordeaux, théâtre de ce rassemblement de marcheurs, est un point de tension de la campagne municipale. Dans le fief d’Alain Juppé, LREM a investi son candidat, Thomas Cazenave, face à celui du parti Les Républicains Nicolas Florian, juppéiste soutenu par le MoDem. De quoi placer le Premier ministre Edouard Philippe, juppéiste également, face à un exercice d’équilibriste pour son discours de clôture du campus prévu dimanche.

De « l’animosité » dans la course aux investitures
Dans plusieurs villes, les investitures et soutiens distribués au compte-gouttes par le parti font grincer des dents les référents locaux LREM (à Besançon par exemple). « Dans les comités locaux, beaucoup de gens se jugent légitimes à l’investiture », observe le député du Rhône Bruno Bonnell, pour qui le parti « doit fixer des règles » pour éviter « l’égotisme politique traditionnel ».

Sa collègue la députée de la Manche Sonia Krimi déplore déjà les tensions : « Il y a beaucoup d’animosité, les grandes villes, ça fait perdre la tête à certains ». Elle n’assistera pas au campus, préférant se rendre au Forum des associations de sa ville, Cherbourg. Comme elle, d’autres référents et élus LREM privilégient ce week-end des événements locaux au grand raout du parti, signe que les municipales sont la priorité, plutôt que la vie du mouvement.


_________________________________________________
  Municipales 2020 : LREM fait sa première université d’été sur fond de tensions Sig-bo14


" Il y a des jours où il faut juste devenir son propre rayon de soleil."

"Habillez vous d'éducation et de gentillesse vous serez toujours élégant."

"Regarde chaque problème comme le point de départ d'une solution"

  Municipales 2020 : LREM fait sa première université d’été sur fond de tensions Sig-bo14
Jalna

Jalna
Modératrice Générale en Chef

Messages : 135860
Date d'inscription : 07/10/2011


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum