Statistiques
Nous avons 3132 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Natalia

Nos membres ont posté un total de 1128763 messages dans 50219 sujets



Statistiques globales du forum
Connexion

Récupérer mon mot de passe


Boris Johnson, Salvini... Les politiques sont-ils encore capables de faire des compromis ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

  • 1

Nouveau ( par default ) Boris Johnson, Salvini... Les politiques sont-ils encore capables de faire des compromis ?

Message  Jalna le Mer 4 Sep 2019 - 11:39

  Boris Johnson, Salvini... Les politiques sont-ils encore capables de faire des compromis ? 960x6920

Boris Johnson n’en finit plus de taper du poing sur la table. Le Premier ministre britannique menace les députés de son propre parti de les exclure s’ils s’opposent au No Deal (un Brexit sans accord), après avoir suspendu pendant cinq semaines les débats au Parlement. Quelques semaines auparavant, le ministre de l'Intérieur italien Matteo Salvini faisait éclater la coalition au pouvoir, l'estimant trop divisée.

A Paris, Cédric Villani devrait annoncer sa candidature mercredi, faute d’avoir trouvé un accord avec Benjamin Griveaux, vainqueur de la primaire LREM pour la capitale. Des cas bien sûr différents mais qui reflètent l'impossibilité du compromis voire du débat. Nos hommes et nos femmes politiques ont-elles changé ? Sont-ils et sont-elles moins aptes au dialogue qu'auparavant ?

La polarisation de la vie politique
« C’est effectivement une tendance de ces dernières années », estime Philippe Moreau Chevrolet, nous rassurant sur la pertinence de notre angle. Le professeur de communication en sciences politiques à Science Po détaille : « Il y a une affirmation de leadership fort, qu’il soit un pouvoir autoritaire comme Poutine, Orban ou Bolsonaro, mais également désormais chez des régimes plus démocratiques, où on n’hésite plus à attaquer son propre parti politique ou ses institutions parlementaires. »

Mais comment l’expliquer ? Benjamin Morel, docteur en Science politique à l’ENS, y voit deux raisons majeures. Premièrement, une repolarisation de la vie politique, loin de « la dépolarisation du début des années 1990 jusqu’au début des années 2010, avec de nombreuses personnalités centristes comme Tony Blair, Bill Clinton, Jacques Chirac, etc. » Aujourd’hui, Emmanuel Macron et Angela Merkel font un peu état de derniers des Mohicans de cette période centriste. Et cela change forcément la donne pour le doctorant : « Les clivages sont désormais bien plus forts dans les électorats, et les valeurs de plus en plus différenciées. Or, vous ne parlez pas de la même façon à un électorat polarisé qu’à un électorat centriste. »


_________________________________________________
꧁✿????╭⊱  ⊱╮????✿꧂

"Le grand art de la vie est la sensation de sentir que nous existons,même dans la douleur." George Gordon Byron.

"L'amour pour la nature est le seul qui ne trompe pas les espérances humaines." Honoré De Balzac.

" Le temps est comme un fleuve, il ne remonte pas à sa source." Antoine De Rivarol.

꧁✿????╭⊱  ⊱╮????✿꧂
Jalna

Jalna
Modératrice Générale en Chef

Messages : 136462
Date d'inscription : 07/10/2011


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum