Statistiques
Nous avons 3150 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est darou8859

Nos membres ont posté un total de 1125100 messages dans 50885 sujets



Statistiques globales du forum
Connexion

Récupérer mon mot de passe


L’amour platonique : le désir perpétuel de ce qui nous manque

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

  • 1

Nouveau ( par default ) L’amour platonique : le désir perpétuel de ce qui nous manque

Message  Jalna le Ven 30 Aoû 2019 - 11:12

  L’amour platonique : le désir perpétuel de ce qui nous manque Enfant46

Platon disait que nous n’aimons que ce que nous désirons et que nous désirons que ce qui nous manque. Il semble que déjà à l’époque du philosophe, existait le sentiment si dévastateur qui perdure encore aujourd’hui et qui s’enracine plus fortement dans chacun-e de nous : l’insatisfaction permanente dans notre vie.


C’est comme s’il nous manquait toujours quelque chose. Peu importe qu’aux yeux des autres, notre vie puisse paraître enviable ou que nous n’ayons pas de quoi ou de qui nous plaindre. En nous, il existe un vide que nous ne savons pas comment combler.

Dans les relations de couple, c’est là que nous ressentons le plus fort ce sentiment. Il y a tant de personnes qui ont besoin d’un amour à leur mesure, idéalisé, parfait… Cette vision nostalgique et romantique des relations, cet amour du début -lorsqu’on tombe amoureux d’une image, pas d’une personne concrète-, c’est ce qui nous rend si insatisfait-e-s. Ainsi, l’idée de l’amour n’est pas basée sur la réalité, mais sur le fantasme de ce qui pourrait être ou pourrait avoir été.

Il y a des fois, pas beaucoup, où cet amour désiré si platonique devient réalité. C’est alors que la personne entre dans un état d’exaltation dans lequel elle se sent ivre et dans lequel elle croit avoir comblé cette carence qui la fait tant souffrir.

Le problème, c’est qu’au bout d’un certain temps, elle commence à perdre l’intérêt et elle revient à la même dynamique platonique à laquelle elle était habituée : désirer quelque chose d’inatteignable et se délecter de sa souffrance.

En savoir plus ...

_________________________________________________
  L’amour platonique : le désir perpétuel de ce qui nous manque Sans-t63
Jalna

Jalna
Modératrice Générale en Chef

Messages : 137436
Date d'inscription : 07/10/2011


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum