Statistiques
Nous avons 3136 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est SMart2011

Nos membres ont posté un total de 1130636 messages dans 50589 sujets



Statistiques globales du forum
Connexion

Récupérer mon mot de passe


Le sens du moi et la dépression : en quoi sont-ils liés ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

  • 1

Nouveau ( par default ) Le sens du moi et la dépression : en quoi sont-ils liés ?

Message  Jalna le Ven 5 Juil 2019 - 12:03

La pensée ruminante, le dialogue interne négatif, la sensation de vide et la tendance à se sous-estimer façonnent au quotidien les fondations de la faible estime de soi, un terreau parfait pour que grandisse irrémédiablement l'ombre de la dépression.

  Le sens du moi et la dépression : en quoi sont-ils liés ? Femme-96

Le sens du moi et la dépression entretiennent une relation très étroite. Dans de telles conditions psychologiques, l’image que nous avons de nous-mêmes est déformée. Cela donne ainsi lieu à une faible estime de soi. En outre, l’esprit ne cesse de consacrer du temps et de l’énergie dans l’image de soi, en l’affaiblissant davantage à travers la préoccupation constante et le dialogue intérieur négatif.

Peu de réalités cliniques peuvent devenir aussi complexes que les dépressions. Il existe autant de manières d’en souffrir que de patients. C’est une dimension multifactorielle, adverse et polyvalente. Cela ne fait aucun doute. Il existe néanmoins des facteurs communs qui apparaissent dans la majeure partie des cas cliniques qui pointent tous vers un ennemi largement connu. Celui où nos pensées et le comportement de notre esprit rendent cette présence plus grande et plus résistante.

Ainsi, un travail publié récemment indique que le sens du moi est un composant clé dans ce type de troubles psychologiques. C’est le cas jusqu’au point où la manière dont nous nous percevons, nous nous parlons et nous nous traitons, modifie notre architecture cérébrale.

Grâce à un IRM (imagerie à résonance magnétique), on a pu observer que les personnes ayant une faible estime d’elles-mêmes démontrent un moindre degré de matière grise dans diverses zones du cerveau. En outre, si on n’améliore pas cet aspect de notre personnalité, si on ne travaille cette force psychologique, la dépression peut devenir plus résistante et durer des années..

Jalna

Jalna
Modératrice Générale en Chef

Messages : 136874
Date d'inscription : 07/10/2011


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum