Statistiques
Nous avons 3137 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est jumper

Nos membres ont posté un total de 1130837 messages dans 50638 sujets



Statistiques globales du forum
Connexion

Récupérer mon mot de passe


Il se plaint tout le temps, que faire ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

  • 1

Nouveau ( par default ) Il se plaint tout le temps, que faire ?

Message  Jalna le Sam 29 Juin 2019 - 11:38

C'est peut-être votre conjoint ou votre collègue, votre ami d'enfance ou votre père. Peu importe, vous supportez ses plaintes en boucle depuis longtemps. Trop longtemps. Non seulement vous n'êtes pas obligé de subir mais vous pouvez l'aider en vous mettant à l'abri.

  Il se plaint tout le temps, que faire ? Il-se-10

Les plaignants chroniques, nous en connaissons tous, nous en avons peut-être même un dans notre premier cercle de fréquentations. Nous les plaignons, nous les conseillons, nous essayons de nous protéger mais force est de constater que nos efforts demeurent vains et que leur plainte perdure.


Les 5 facettes de la plainte
« Le problème est que, bien souvent, les Calimero ne sont pas conscients qu'ils le sont », affirme Saverio Tomasella, psychologue et psychanalyste qui a consacré son dernier livre à tous ceux qui se plaignent, à tort ou à raison d'être victimes d'une injustice. Le psychanalyste a déterminé cinq facettes de ce qu'il appelle « la plainte contemporaine ».

1. La plainte « Regarde-moi » : elle sert à se mettre en valeur et à attirer l'attention.

2. La plainte « Allez, plains-moi » : elle permet de forcer la commisération des autres, vite taxés d'ingrats s'ils ne montrent pas assez d'empressement et de compassion.

3. La plainte « Mon cinéma personnel » : il s'agit de mettre en scène une problématique sous-jacente, un problème hérité de ses parents ou le modèle relationnel prégnant dans sa famille.

4. La plainte « Attention danger, j'ai peur ! » : cette plainte est incompréhensible pour l'entourage qui n'a pas eu accès aux informations (trauma personnel, mémoire généalogique) qui permettraient de comprendre pourquoi la personne se plaint, par exemple, d'être harcelée ou agressée, alors qu’en apparence rien ne le laisse supposer.

5. La plainte « J'ai mal, entends ma douleur » : il s'agit là d'une persistance dans la lamentation qui n'est pas très bien accueillie par l'entourage et qui, malheureusement, pousse le plaignant à intensifier la dose.

Jalna

Jalna
Modératrice Générale en Chef

Messages : 136905
Date d'inscription : 07/10/2011


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum