Statistiques
Nous avons 3136 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est SMart2011

Nos membres ont posté un total de 1130636 messages dans 50589 sujets



Statistiques globales du forum
Connexion

Récupérer mon mot de passe


Le langage nous aide à faire bouger les choses

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

  • 1

Nouveau ( par default ) Le langage nous aide à faire bouger les choses

Message  Jalna le Sam 8 Juin 2019 - 20:15

  Le langage nous aide à faire bouger les choses Femme-80

Le langage nous aide à faire bouger les choses parce qu’il a un pouvoir. Grâce à lui, nous ne faisons pas que décrire des réalités: nous les générons aussi. Car le mot n’est jamais neutre, il laisse une trace et nous invite à agir. Notre voix crée des liens ou établit des distances, fait comprendre des idées, nous réaffirme dans certaines positions et nous permet de souligner notre identité.

Ludwig Wittgenstein, célèbre philosophe, mathématicien et linguiste, disait que notre langage marquait les limites du monde. Cette expression, un peu inquiétante à première vue, renferme une évidence curieuse. Notre réalité est en effet reprise et décrite par les mots que nous utilisons au quotidien.

Par exemple, nous donnons le nom d’orphelins aux enfants qui ont perdu leurs parents. Les personnes qui ont perdu leur conjoint-e sont des veufs ou veuves. Cependant, dans une grande partie de nos langues, nous n’avons encore pas donné de nom à ces pères et mères qui perdent leur enfant ou souffrent de la perte d’un frère ou d’une sœur.

Il y a donc un vide dans notre réalité; certaines entités et souffrances invisibles n’ont pas de nom alors qu’elles se produisent chaque jour dans le monde. Nous ressentons aussi des émotions sans nom. Nous vivons des sensations, des inquiétudes et des plaisirs qui n’ont aucune entrée dans les dictionnaires.

Dans notre vie quotidienne et dans la nature, nous observons des détails que notre esprit ne peut exprimer à travers le langage. Or, ils sont quand même bien présents. C’est pour cela que nous nous demandons parfois si une autre personne a déjà pu ressentir cela, s’il est normal de ressentir cette souffrance qui n’est pas décrite dans les livres, qui n’a pas d’étiquette, de genre ou de temps verbal.

« Le révolutionnaire est celui qui peut se révolutionner lui-même. »

-Ludwig Wittgenstein-

Jalna

Jalna
Modératrice Générale en Chef

Messages : 136874
Date d'inscription : 07/10/2011


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum