Statistiques
Nous avons 3117 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est loux1990

Nos membres ont posté un total de 1124351 messages dans 49347 sujets


Statistiques globales du forum

Connexion

Récupérer mon mot de passe


Les conditions d’accès aux allocations chômage bientôt durcies

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Aller en bas

Nouveau ( par default ) Re: Les conditions d’accès aux allocations chômage bientôt durcies

Message  Invité le Lun 10 Juin 2019 - 23:48

.....:
ne t'excuses pas ,tu as trouvé un boulot ,c'est bien
je  pourrai  t'énumérer les miens ,y compris mes emplois saisonniers avec mes heures  "embauche et débauche"et les salaires parfois mirobolants qui allaient avec ... et ce de 1965 jusqu'en 2010
   mais ça servirai à quoi  Wink
Spoiler:
Dad
je ne pense pas flooder  ,je répond en restant dans le sujet  on parle de chômage  ,j'ai eu la chance de ne jamais avoir à m'y inscrire
et je trouvais juste comique la petite image que invictus avait postée
mais bon s'il faut à chaque fois être d'accord avec tout le monde  je vais me contenter d'aller sur les jeux   à moins que je sois punie pour participer en ayant mes propres expériences !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Nouveau ( par default ) Re: Les conditions d’accès aux allocations chômage bientôt durcies

Message  Invictus le Mar 11 Juin 2019 - 1:06

marie17 a écrit:ne t'excuses pas ,tu as trouvé un boulot ,c'est bien
je  pourrai  t'énumérer les miens ,y compris mes emplois saisonniers avec mes heures  "embauche et débauche"et les salaires parfois mirobolants qui allaient avec ... et ce de 1965 jusqu'en 2010
   mais ça servirai à quoi  Wink

Bah écoute, je serais curieux de savoir quel emploi tu occupais en tant que saisonnière parce que moi, pour avoir fait les vendanges, je me suis fait un peu moins de 900 euros... tu trouves ça mirobolant ? :



Et j'ai du payer le train pour y aller... sans parler des autres petits à côté qui au final, m'ont coûté 200 e ! Alors est-ce que je recommencerais... en cas de grosse galère... bien obligé mais sinon, nope.

Sweety a écrit:
Ils vont simplement ajouter(imposer) deux mois de travail supplémentaire.. Ce qui existait déjà avant que Sarkosy ne fasse ce changement!

https://www.unedic.org/indemnisation/vos-questions-sur-indemnisation-assurance-chomage/quelles-sont-les-conditions-pour-beneficier-des-allocations-chomage

eek Aucun changement, c'est juste du spectacle pour dire : r'gardez, on combat le chômage en tabassant (c'est une image) des chômeurs... la belle affaire !
Invictus
Invictus
Membre

Messages : 177
Date d'inscription : 01/06/2019

Revenir en haut Aller en bas

Nouveau ( par default ) Re: Les conditions d’accès aux allocations chômage bientôt durcies

Message  Invité le Mar 11 Juin 2019 - 8:33

@invictus a écrit:Bah écoute, je serais curieux de savoir quel emploi tu occupais en tant que saisonnière parce que moi, pour avoir fait les vendanges, je me suis fait un peu moins de 900 euros... tu trouves ça mirobolant ? :
 lorsque j'ai écrit mirobolant , c’était une boutade . bien sur que les salaires n'avaient rien de spectaculaires
mais lorsqu'on a vraiment besoin de bosser on n'est moins regardants
je suppose que c'est ce que tu as fait
en saisonnière ,j'ais fait les vendanges ,et le plus pénible mais bien payé j'ai travaillé chez un ostréiculteur
Anonymous
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Nouveau ( par default ) Re: Les conditions d’accès aux allocations chômage bientôt durcies

Message  Invité le Mar 11 Juin 2019 - 9:13

marie17 a écrit:en saisonnière ,j'ais fait les vendanges ,et le plus pénible mais bien payé j'ai travaillé chez un ostréiculteur

A quel âge ? Parce que ça aussi c'est un facteur qui compte. Ce que tu as fait, l'aurais-tu fait à 50 ou 55 ans ? Il ne faut pas oublier que beaucoup de chômeurs sont aussi des séniors, des travailleurs handicapés style dos cassé etc... qui ne peuvent pas occuper n'importe quel emploi. Tout le monde n'est pas en pleine forme en fin de parcours ! Sans compter que bien que la société veut repousser l'âge de la retraite, beaucoup de boîtes refusent d'embaucher des quinquas, surtout s'il faut en plus les former !
Anonymous
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Nouveau ( par default ) Re: Les conditions d’accès aux allocations chômage bientôt durcies

Message  Invité le Mar 11 Juin 2019 - 9:39

Wolfen a écrit:
marie17 a écrit:en saisonnière ,j'ais fait les vendanges ,et le plus pénible mais bien payé j'ai travaillé chez un ostréiculteur

A quel âge ? Parce que ça aussi c'est un facteur qui compte. Ce que tu as fait, l'aurais-tu fait à 50 ou 55 ans ? Il ne faut pas oublier que beaucoup de chômeurs sont aussi des séniors, des travailleurs handicapés style dos cassé etc... qui ne peuvent pas occuper n'importe quel emploi. Tout le monde n'est pas en pleine forme en fin de parcours ! Sans compter que bien que la société veut repousser l'âge de la retraite, beaucoup de boîtes refusent d'embaucher des quinquas, surtout s'il faut en plus les former !
je l'ai fait étant jeune vers l'age de 30 ans ,puis moins jeune 45 ans ('les vendanges à bordeaux chez un ami )et puis nous sommes partis loin ou j'ai travaillé aussi pendant 16ans et nous sommes revenus en 2014
la ,j’étais retraitée et je suis allée donner "un coup de main "aux huîtres chez un ami ostréiculteur et ce chaque mois de décembre depuis 2014 ,déclarée bien sur ,le propriétaire de la cabane à huîtres est le fils de nos voisins et amis je dépanne et ça me paie mon billet d'avion pour aller voir mes enfants
il est obligé d'embaucher des étrangers en saison ,car les chômeurs français tiennent deux jours et sont fatigués ou ont mal au dos ,et ça je peux te l'assurer car chaque année en saison il embauche 10 personnes
on ne se rend pas compte,lorsque les huitres sont dans nos assiettes du travail qu'il y a avant et crois moi ,ça n'est pas de tout repos
Anonymous
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Nouveau ( par default ) Re: Les conditions d’accès aux allocations chômage bientôt durcies

Message  Invité le Mar 11 Juin 2019 - 9:48

Je crois que les vendanges peuvent dépanner mais elles ne vont pas te faire vivre et t assurer un emploi fixe.
Nous y sommes ou presque passés Malgré de bons moments conviviaux, c est un travail difficile que je ne souhaite à personne et encore plus dans la durée.

Et ce qui amène au même point, travail saisonnier = chômage, puisque c est un laps de temps.


Aussi, les gens ont cotisés pour pouvoir bénéficier du chômage et le délais maximum est de deux ans d attribution, que tu ais travaillé 2 ans ou 30 ans dans la boîte.

À ça s' ajoute que si il faut travailler pour se tuer physiquement, cela va revenir chère à la sécurité sociale, sans compter que l employeur en prend aussi pour son grade, financièrement parlant, au passage. Arff !

Résultat des courses, la soi disant économie effectuée d un côté, sera reprise de l autre puissance 10.

Mais bon... Bref.
Anonymous
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Nouveau ( par default ) Re: Les conditions d’accès aux allocations chômage bientôt durcies

Message  agathe le Mar 11 Juin 2019 - 18:28

ce qui ressort, sur deux trois topics, c'est que quand on n'est pas d'accord avec certains avis... ça ne plaît pas.
je dirais même que ça ne plaît pas du tout.
Tout avis est respectable
et quand on a l'expérience derrière soi, les jeunes pourraient bien réfléchir un peu
à ce que disent les retraités ... même s'ils emploient des acronymes passés de mode... green

On a bossé comme des dingues dans notre vie pour élever nos enfants, vivre normalement...
et on nous reproche maintenant de nous payer une retraite... What a Face

Reprochez-nous tout ce que vous voudrez...

mais je vais vous dire une chose... Le peu que je mets de côté, c'est pour aider mes enfants et petits-enfants...
ils me rouspètent :
"m'man, faites vous plaisir, on n'a pas besoin de rien..."
eh bien non... je sais ce que c'est que de travailler dur pour y arriver et c'est mon bonheur de faire le leur...

et juste pour ajouter un dernier petit mot :

intérim + travail saisonnier peuvent parfaitement aboutir à un travail à temps complet, sinon plus.
On n'a jamais dit qu'aller faire la saison quelque part suffisait !
ne faites pas dire aux gens ce qu'ils n'ont même pas pensé.
Merci.
agathe
agathe
V.I.P.

Messages : 9837
Date d'inscription : 29/01/2012
Localisation : dans mes baskets

Revenir en haut Aller en bas

Nouveau ( par default ) Re: Les conditions d’accès aux allocations chômage bientôt durcies

Message  Invité le Mar 11 Juin 2019 - 23:30

@agathe a écrit:ce qui ressort, sur deux trois topics, c'est que quand on n'est pas d'accord avec certains avis... ça ne plaît pas.
je dirais même que ça ne plaît pas du tout.

Ce qui ressort surtout c'est que nous vous donnons des liens, des preuves de ce qui se passe actuellement mais tu es tellement entêté que tu ne veux rien entendre!



@agathe a écrit:Tout avis est respectable

Ce n'est pas mon avis ce sont des faits réels ! Ce n'est pas le fruit de notre imagination mais évidement nous te démontrons que ce que tu affirmes est en partie faux et au lieu de comprendre tu t'obstines à insister. Je ne vais pas te parler de ma famille, de mes grands parents ni même mon parcours, je ne recherche pas de reconnaissance ici, ni même que l'on s’apitoie sur mon sort, ce qui m'importe c'est surtout l'avenir et les faits dans leurs globalités, donc je me fixe la dessus.
Ce n est pas le concours de celui qui a travaillé le plus dur, ce sujet.
Il faut regarder plus loin que le bout de son nez, l’époque a changé, les choses ont évoluées et parfois dans le mauvais sens mais nous ne sommes plus à votre époque et cela devient de + en + difficile pour avoir un emploi fixe ou stable!  
@agathe a écrit:et quand on a l'expérience derrière soi,  les jeunes pourraient bien réfléchir un peu
à ce que disent les retraités ... même s'ils emploient des acronymes passés de mode...  green

On a bossé comme des dingues dans notre vie pour élever nos enfants, vivre normalement...
et on nous reproche maintenant de nous payer une retraite...  What a Face

Bien faut réfléchir et assumer ce que tu dis aussi, tu ne veux pas de retour de bâtons?
Évite de dire que la majorité sont des feignants surtout ceux qui triment pour te payer ta retraite! Parce qu'en plus ils ne sont même pas certains d'en avoir une, EUX!
Tu es contradictoire, les propos du genre:les gens assis le"derrière" sur une chaise travaillent et te payent ta retraite, de quoi te plains tu?
Rassure toi, ce n'est pas mon cas mais quand bien même, le principal n'est-ils pas qu'ils travaillent et ne profitent pas du système comme tu dis!  green

Parce que si je suis ta logique, dans ce cas, "sauf les ruraux qui ont besoin d une voiture pour travailler," comme tu l as souligné, peuvent y aller à vélo.. :On va éviter la trottinette -D* . Ce qui n est pas mon avis mais à force d avoir des propos comme les tiens, ca revient à dire la même chose.



@agathe a écrit:Reprochez-nous tout ce que vous voudrez...

Pourquoi nous garderons nous de te donner notre avis alors que tu n’hésites pas le faire?La première a faire des reproches c'est tout de même toi!

@agathe a écrit:mais je vais vous dire une chose... Le peu que je mets de côté, c'est pour aider mes enfants et petits-enfants...
ils me rouspètent :
"m'man, faites vous plaisir, on n'a pas besoin de rien..."
eh bien non... je sais ce que c'est que de travailler dur pour y arriver et c'est mon bonheur de faire le leur...
C'est tout à ton honneur et c'est ce que font la plupart des grands parents bienveillants mais  pour autant ils ne sont pas aussi réactionnaires que toi.Tu n'es pas la seule dans ce cas.
@agathe a écrit:et juste pour ajouter un dernier petit mot :

Mais je t'en prie , voyons.

@agathe a écrit:intérim + travail saisonnier peuvent parfaitement aboutir à un travail à temps complet, sinon plus.
On n'a jamais dit qu'aller faire la saison quelque part suffisait !
ne faites pas dire aux gens ce qu'ils n'ont même pas pensé.  
Ce qui ne change rien sur le fond puisqu' intérim= emploi précaire et emploi saisonnier aussi! donc chômage!
Le but n'est -il pas qu'il y ait du travail fixe afin qu'il y ait moins de demandeurs?C'est ce que nous essayons de t'expliquer depuis le début, le gouvernement veut faire avaler des couleuvres en faisant penser qu'il fait quelque chose mais au final rien est fait, puisque cela existait déjà et cela n'a rien changé.


@agathe a écrit:Merci.

Mais de rien!
Anonymous
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Nouveau ( par default ) Re: Les conditions d’accès aux allocations chômage bientôt durcies

Message  Invictus le Mer 12 Juin 2019 - 7:56

marie14 a écrit:lorsque j'ai écrit mirobolant , c’était une boutade . bien sur que les salaires n'avaient rien de spectaculaires mais lorsqu'on a vraiment besoin de bosser on n'est moins regardants je suppose que c'est ce que tu as fait

Puis-je me permettre d’apporter des nuances ? :)

Corrige-moi si je me trompe mais, tu switches l’essentiel de mon propos qui est le suivant : moins de 900e par mois, ce n’est pas suffisant pour vivre de son travail en 2019, pas en 2010 ou y a vingt ans… je te parle de maintenant, d’aujourd’hui.

On est en 2019. Le seuil de pauvreté est à 855e [1] !

80% de la population française vit dans une grande agglomération [2] et je t’assure que 900 euros, ça ne suffit pas et c’est pour cette raison que les jeunes ne se bousculent pas aux vendanges : ça ne paie pas les factures. Ils sont pas feignants mais, pragmatiques.

Ci-dessous, je reprends mon exemple non pour te faire la morale ou te prendre de haut mais, parce que ça m’apparaît pertinent, voilà tout :

Avec mes 900 euros en poche, j’ai dû m’acquitter de mon loyer qui est d’environ 500e (selon si j’ai l’APL ou pas puisque ça varie de si je bosse et si oui, combien d’heures etc.), j’ai eu 200e de frais… s’ajoute à cela : mes factures, la bouffe… et bam! : les 900e étaient grillés avant le 15 du mois /: Et après, qu’est-ce qu’on fait ? On s’arrête de vivre ? Bah non. C’est pas possible de se ranger dans un coin en attendant la fin du mois. Alors. Quoi ? On se trouve un autre job mal payé en quémandant une avance à ton bosse qui te regarde comme si tu lui demandais la charité et ça tu vois, c’est p*tain d’humiliant et je t’écris ça avec l’amertume collé aux doigts parce que je me souviens très bien de ses sales remarques puantes du style : “ je ne suis pas l’armée du salut… ! ” alors, tu insistes et tu envoies ta fierté s’faire enc*ler parce qu’il faut bien finir le mois, c’est pas comme si t’avais le choix, tu vois ? Et cette situation te met en rage parce qu’elle est p*tain d’injuste, tu comprends ? Tu bosses et ça ne paye pas toutes tes factures, m*rde, ce n’est pas normal ! Le travail est pas censé permettre aux gens de subvenir à leurs besoins les + basiques ? Je ne parle pas de payer le cinéma (trop cher), juste les courses, l’abonnement de 27e du métro, l’abonnement SNCF de presque 50e, l’abonnement à la bibliothèque universitaire de 14e, la carte du self etc.

Finalement. Mon bosse en a eu marre de m’entendre et il a fini par me lâcher une avance en me disant à la manière d’un prince devant son bon jacquouille : “... c’est parce que c’est toi mais, tâche de t’en souvenir… d’accord ? ”. En gros, ça voulait dire que je lui étais redevable et il a pu abuser de ma gentillesse pendant plusieurs semaines en utilisant le prétexte de l’avance… quelle bonté d’âme, hein ? ^^’ Un authentique samaritain. Un gars en or. Un AS de coeur.

Cette avance m'a aidé à clôturer mon mois et au suivant, il me manquait des thunes et tu vois là, le cercle vicieux, la galère qui s'installe… ?

Et ces situations, j’en ai connu tout au long de ma licence et de mon master. Ceci-dit, attention, je n’écris pas que c’était systématique non plus mais, d’une manière générale : les petits boulots ne paient pas suffisamment sauf quelques rares exceptions… j’ai été bien payé dans l'hôtellerie, surtout la nuit et c'était peinard pour réviser en paix.

Bref.

La précarité m’a fait rater une année parce que j’étais plus occupé à bosser qu’à être à l’université… ! Voyant ça, mon directeur de thèse m’a proposé un job à l’université et grâce à lui, je peux m’en sortir avec un chouya + que le smic et j’te jure : je savoure la chance que j’ai… d’autant plus que je sais qu’il y a des gens qui n’ont pas et n’auront jamais autant que moi et ça qu’importe qu’ils se cassent le cul 1X, 2X, 3X fois plus que moi, toi ou n'importe qui d'autre : le capitalisme ne compte pas comme ça.

Je vois déjà les commentaires de certains qui vont me dire que je me plains et gnagna… pas du tout. J’explique. Ce n’est pas facile de rester digne lorsqu’on parle de ce qui ne contribue pas à faire notre fierté mais, c’est important de dire, d’écrire, d’exprimer la précarité qui est vécue par des jeunes et pire encore, par des beaucoup moins jeunes qui sont obligés de tout accepter pour avoir la promesse d’un salaire qui ne suffira peut-être même pas à payer l’essentiel… pourtant, ils serrent les dents mais jusqu'à quand ? Jusqu’à l'usure ou la dépression ? Y a des gens qui s'immolent devant pôle emploi [3] !

Quand on nous explique qu’il va falloir en baver jusqu’à nos 64 ans et peut-être bien davantage, c’est la haine qui monte… la haine parce que déjà là : y en a plein qui y arrivent pas alors, jusqu’à 64 ans, comment qu’ils vont faire ?! Et là, y a une question légitime qui arrive : quand est-ce qu’on a le temps d’être heureux, de profiter de la vie ? Une fois qu’on est mort, c’est trop tard… une fois qu’on est mort, ça ne sert à rien d’avoir été un brave petit travailleur précaire, ça ne génère pas des points de fidélité à dépenser dans les boutiques de merchandising au paradis… nah nah.

Si être courageux, brave et travailleur ne rapporte rien, la gloire ne suffira pas éternellement à faire se lever les gens.

Tu parles du travail saisonnier comme si c’était un moyen de mettre un peu de beurre dans tes épinards et c’est super que tu le vives comme ça sauf qu’il y a des gens qui n’ont que ça, pas de retraite à côté, pas de conjoint.e qui bosse ou de parents/grands-parents pour faire des chèques… je ne critique pas ceux qui ont la chance d’être aidé, pas du tout :)

Et quand je lis que nous pourrions cumuler travail de saisonnier et l’intérim, je désespère et je veux répondre instinctivement qu’il n’y a que 24H dans une journée et que nous ne sommes plus au siècle dernier !



Quand tu bosses huit heures, il faudrait rajouter de l’intérim... le soir ou la nuit ? Et dans tout ça, quand est-ce qu’on b*ise… bordel !? Et on dort quand ? Ah oui. Pas besoin de dormir, les braves se contentent d’une petite sieste, c’est ça ? J’ai tout compris ? Ceci-dit, c’est peut-être possible… puisqu’il paraît que nos aînés contrairement au reste de la jeune génération travaillaient tellement qu’en les écoutant, l’on pourrait croire qu’à cette époque, les journées sur terre faisaient 72H. Après. Je suis peut-être mauvaise langue ou feignant ou peut-être les deux en même temps, n’excluons pas cette hypothèse, ce serait du gâchis de se passer d’un tel exutoire.

La jeunesse de ce pays a autant envie de bosser que les autres, y aucune différence avec la génération d’avant… la seule différence c’est qu’aujourd’hui, certains travaillent ne paient pas les factures et donc, personne ne veut travailler juste pour le plaisir de se sentir utile à la société… on est pas en URSS où c’était un devoir de sauver les apparences.

Après, soyons clairs : j’en veux pas aux patrons, ils paient comme ils peuvent… en se calquant sur un marché qui réclame de la compétitivité, de la flexibilité… le problème c’est l’économie, pas les retraités ou les patrons. Sur ce point, j’applaudis l’analyse de Wolfen et les commentaires de Sweety.

Pour finir, je sais bien que je n’ai pas toujours les bons mots et qu’il m’arrive d’être un peu cash mais, jamais, jamais je ne reprocherais à personne de s’exprimer du moment qu’il sait éviter les attaques ad-personem :)

Après ce post, je ne répondrais plus dans ce topic puisque je pense que chacun a compris la substance de ma pensée et je commence à avoir la sensation de me répéter, donc… vala ^^

Invictus
Invictus
Membre

Messages : 177
Date d'inscription : 01/06/2019

Revenir en haut Aller en bas

Nouveau ( par default ) Re: Les conditions d’accès aux allocations chômage bientôt durcies

Message  Invité le Mer 12 Juin 2019 - 9:21

Invictus dés que je serai de retour ,je te répondrai (gentiment ) en MP
je ne veux pas déclencher une nouvelle guerre mondiale fleurs
Anonymous
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Nouveau ( par default ) Re: Les conditions d’accès aux allocations chômage bientôt durcies

Message  dany06 le Mer 12 Juin 2019 - 13:06

@agathe a écrit:
et on nous reproche maintenant de nous payer une retraite...  What a Face
Personne ne t'a reproché ça agathe. Justement, les jeunes ont peur de ne jamais y arriver à la retraite tant c'est dur de tout faire pour cumuler le nombre suffisant de trimestres, ce qui était beaucoup plus simple autrefois.

Je sais de quoi je parle. Quand j'ai commencé à travailler, on avait l'embarras du choix. Aujourd'hui, et comme tu le reconnais toi-même, on est obligé d'accepter n'importe quel boulot, juste pour ne pas être traité de fainéant.

Je ne suis pas d'accord. Choisir un métier, c'est choisir un certain épanouissement personnel. Et être obligé d'accepter n'importe quoi, sous prétexte de justifier sa motivation, c'est aller à l'encontre de ces choix de vie.



dany06
dany06
V.I.P.

Signe du zodiaque : Gémeaux

Messages : 6823
Date d'inscription : 31/01/2016
Age : 63
Localisation : PACA

Revenir en haut Aller en bas

Nouveau ( par default ) Re: Les conditions d’accès aux allocations chômage bientôt durcies

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum