Statistiques
Nous avons 3150 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est darou8859

Nos membres ont posté un total de 1125020 messages dans 50869 sujets



Statistiques globales du forum
Connexion

Récupérer mon mot de passe


La blessure émotionnelle du harcèlement scolaire chez la victime et la famille

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

  • 1

Nouveau ( par default ) La blessure émotionnelle du harcèlement scolaire chez la victime et la famille

Message  Jalna le Dim 2 Juin 2019 - 13:53

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Le texte qui sera exposé ci-après tend à exprimer la souffrance d’une famille et de leur enfant victime de harcèlement scolaire, de la façon dont l’angoisse consomment leurs journées et des conséquences les plus immédiates de ce douloureux tourment.

« Nous ne savons pas ce qui lui arrive. Il se plaint constamment de maux d’estomac et des maux de tête, il ne parvient pas à s’endormir comme avant, il se réveille angoissé la nuit et vient dans notre lit, il s’inquiète exagérément de certaines choses qui ne l’intéressaient même pas autrefois.

Il a des changements soudains d’humeur, il passe d’être très calme à se mettre intensément en colère ou à pleurer de façon éperdue. Il est même parfois rebelle lorsque nous lui disons d’arrêter de se ronger les ongles ou de se tirer les cheveux, comportements qu’il ne manifestait pas auparavant.

Quelque chose l’angoisse, mais nous ne savons pas quoi car il ne nous parle pas. Nous soupçonnons que quelque chose se passe à l’école, peut-être a-t-il trop de pression ou peut-être qu’un enfant lui pose des problèmes. Nous continuons à enquêter sur son entourage, nous interrogeons son enseignant, ses frères, les parents de ses amis, mais personne ne nous apporte d’informations.

Il devient parfois très câlin et, bien qu’il s’agisse d’un enfant affectueux, la dépendance qu’il génère commence à nous inquiéter. Il réclame notre attention de manière excessive à certains moments de la journée et, puisque nous ne connaissons pas l’origine de ce changement, nous profitons de ce moment pour parler avec lui et essayer de comprendre quelque chose de ce qui lui arrive.

Il se renferme sur lui-même et déclare qu’il ne veut pas parler, que ça l’embarrasse. En d’autres occasion il nous dit qu’il ne veut pas aller à l’école, que quelque chose de mauvais lui arrive. Il nous avoue finalement que des enfants le chahutent, qui l’insultent, qu’ils jouent à l’embêter et qui, à un moment donné, l’ont frappé.

Notre monde s’effondre. Nous venons de mettre un nom sur l’origine de sa douleur, de son angoisse et de son malaise. Il s’agit de ce que nous appelons harcèlement scolaire ou bullying.

Nous faisons, immédiatement, le premier pas : parler à l’école. Cette situation doit être résolue. Ces enfants doivent assumer les conséquences de leurs agissements. Notre enfant ne peut pas revivre ce qu’il a vécu. Ni le nôtre ni aucun autre.

Il est temps d’ordonner les idées et voir ce que nous pouvons faire, comment nous pouvons agir. Il est difficile dans ce genre de situations de ne pas aller directement voir les agresseurs et leurs familles. Nous savons toutefois qu’il est préférable d’éviter que l’enfant participe aux conflits et aux confrontations directes.

Par conséquent, nous attendons et tempérons, pour l’instant, nos émotions incontrôlées. Ces sentiments qui bouillonnent ne nous laissent pas penser clairement, mais en prenant un moment et en nous éloignant un peu de la situation, il est certain qu’ils pourront s’apaiser.

En savoir plus ....
Jalna

Jalna
Modératrice Générale en Chef

Messages : 137414
Date d'inscription : 07/10/2011


Revenir en haut Aller en bas

  • 2

Nouveau ( par default ) Re: La blessure émotionnelle du harcèlement scolaire chez la victime et la famille

Message  castor335 le Dim 2 Juin 2019 - 14:10

on ne se remet que difficilement du harcèlement scolaire
moi je m'en suis remis avec l'humour et en faisant le clown
et pourtant au départ ce n'était pas ma nature
mais cela a marché
castor335

castor335
V.I.P.

Signe du zodiaque : Gémeaux

Messages : 70958
Date d'inscription : 08/03/2011
Age : 78
Localisation : Paris


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum