Statistiques
Nous avons 3123 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Louvely

Nos membres ont posté un total de 1126152 messages dans 49637 sujets



Statistiques globales du forum
Connexion

Récupérer mon mot de passe


A quoi s'attendre avec le conseil de défense écologique qui se lance ce jeudi?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Nouveau ( par default ) A quoi s'attendre avec le conseil de défense écologique qui se lance ce jeudi?

Message  Jalna le Jeu 23 Mai 2019 - 11:33

  A quoi s'attendre avec le conseil de défense écologique qui se lance ce jeudi? 640x4539

On parlera beaucoup de biodiversité, mais aussi de la loi d’orientation des mobilités, de la place de l’écologie dans la politique commerciale de la France, des investissements dans la transition énergétique ou encore de Montagne d’or, un méga projet minier porté par un consortium russo-canadien en Guyane… Autant dire que le programme de la première réunion du Conseil de défense écologique, ce jeudi matin, s’annonce chargé. Suffisamment pour que les discussions durent une bonne partie de la matinée à l’Elysée.

Une des réponses au grand débat
Emmanuel Macron, qui préside cette nouvelle instance, y a donné rendez-vous à 9h30 à son Premier ministre et à une dizaine de ministres concernés par la transition écologique.

La création de ce conseil de défense écologique avait été annoncée par le chef de l’État lors de sa conférence de presse du 25 avril dernie détaillant les conclusions qu’il tirait des quatre mois de grand débat sur fond de crise des « gilets jaunes ». Objectif annoncé : « mettre au cœur de toutes nos politiques cette urgence climatique » La création de cette nouvelle instance n’a guère enthousiasmé certaines ONG environnementales. Interrogé par 20 Minutes, Jean-François Julliard, directeur général de Greenpeace France, avait craint à l’époque que « derrière le vernis, cela sonne creux ».

« Cela commence à faire beaucoup d’instances »
« Cela commence à faire beaucoup d’instances et de conseils sur la transition écologique, en convient Daniel Boy, politologue au Cevipof, le Centre de recherches politiques de Science Po, où il travaille sur l’écologie politique. A cette même conférence de presse, le 25 avril dernier, Emmanuel Macron avait aussi annoncé la création d’une convention citoyenne sur le climat, une assemblée de 150 citoyens, tirés au sort, qui doit plancher à partir de juin et pour six mois sur un ensemble de mesures pour lutter contre le réchauffement climatique. Fin novembre, Emmanuel Macron lançait aussi le Haut conseil pour le climat, une instance composée de treize personnalités (scientifiques, président d’ONG, économiste, etc.) chargée de rendre chaque année un rapport sur le respect des objectifs climatiques de la France.

Un organe exécutif plus qu’une instance de conseil
« A cela, il convient d’ajouter encore le Conseil national de la transition écologique, créée en 2013, ou le Commissariat général au développement durable », lancé en 2008, reprend Daniel Boy.

Jalna

Jalna
Modératrice Générale en Chef

Messages : 135860
Date d'inscription : 07/10/2011


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum