Comment la culpabilité inconsciente se manifeste-t-elle ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

  • 1

Nouveau ( par default ) Comment la culpabilité inconsciente se manifeste-t-elle ?

Message  Jalna le Dim 19 Mai 2019 - 12:04

La culpabilité inconsciente se manifeste souvent par la dépression et l'anxiété. Dans la dépression, il y a un sentiment d'insatisfaction envers soi-même et le monde. Dans l'anxiété, l'attente d'un préjudice ou d'une punition.

  Comment la culpabilité inconsciente se manifeste-t-elle ? Femme-68

La culpabilité est un sentiment complexe, influencé par de nombreux facteurs. Elle est vécue comme un remords, un reproche de soi et un sentiment d’indignité personnelle. Cependant, elle n’est pas toujours consciente. Bien évidemment, il y a des expériences qui conduisent à une culpabilité inconsciente, c’est-à-dire à une accusation contre soi-même. Cela génère de l’inconfort, mais sans que nous nous en rendions forcément compte.

La culpabilité inconsciente est presque toujours liée à des événements ou des situations devant lesquels il existe un tabou ou qui sont vécus comme insupportables. Parfois, il s’agit d’actions qui ont été réalisées, mais d’autres fois, il s’agit simplement de pensées ou de désirs qui sont rejetés consciemment.

D’autres fois, la culpabilité inconsciente est associée à l’agressivité ou à la sexualité. Il y a des sentiments ou des désirs qui sont vécus, mais en même temps qui sont intolérables. Par exemple, un accès haineux contre quelqu’un que vous aimez. Ou un désir incestueux.

Ce qui rend la culpabilité inconsciente nuisible, c’est précisément le fait qu’elle n’est pas reconnue, mais réprimée. Cependant, de manière également inconsciente, la culpabilité revient et se manifeste par l’auto sabotage, l’anxiété, la mélancolie, et même le comportement criminel qui est accompli pour obtenir la punition que l’on pense mériter.

Le mal-être personnel
Une des formes habituelles de manifestation de culpabilité inconsciente est l’inconfort constant avec soi-même. Le psychanalyste Franz Alexander souligne que le contenu fondamental de la culpabilité peut se résumer dans la phrase suivante : « Je ne suis pas bon, je mérite une punition« . C’est plus qu’un simple problème « d’estime de soi ».

Ce genre de culpabilité conduit à un rejet persistant de soi-même. Rien de ce que la personne fait ne la satisfait complètement. Elle est hypercritique envers elle-même et rabaisse ses pensées, ses sentiments et ses actions. Très souvent, cela mène à des états dépressifs et à des vies avec peu ou pas d’accomplissement.

Lorsque cette image est configurée, on parle de « culpabilité dépressive ». Dans les cas extrêmes, elle conduit à la paralysie de la vie ou existentielle. La personne ressent tellement de sentiment d’indignité qu’elle en vient à se sentir indigne, même de la vie elle-même. Elle peut aussi devenir excessivement irritable et de mauvaise humeur constante.


Jalna

Jalna
Modératrice Générale en Chef

Messages : 136890
Date d'inscription : 07/10/2011


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum