Statistiques
Nous avons 3123 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Louvely

Nos membres ont posté un total de 1126152 messages dans 49637 sujets



Statistiques globales du forum
Connexion

Récupérer mon mot de passe


Projet de loi école: Le Sénat supprime le regroupement école-collège

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Nouveau ( par default ) Projet de loi école: Le Sénat supprime le regroupement école-collège

Message  Jalna le Sam 18 Mai 2019 - 11:44

   Projet de loi école: Le Sénat supprime le regroupement école-collège 960x6674

Un sujet de grogne des profs qui disparaît. Le Sénat a supprimé la disposition contestée du projet de loi école, qui permet un regroupement des classes d’un collège et d’une ou plusieurs écoles au sein d’un nouveau type d’établissement « des savoirs fondamentaux ». Le ministre de l’Education, qui a dit s’en être remis à la « sagesse » des sénateurs, ne s’est pas opposé à cette suppression.

« Nous avons clairement le sentiment qu’il y a besoin de temps, de maturation », a déclaré Jean-Michel Blanquer, soulignant qu'« on ne peut pas ne pas entendre » la contestation qui s’est exprimée ces dernières semaines. Cette disposition avait été introduite par voie d’amendement d’une députée LREM à l’Assemblée nationale, suscitant l’inquiétude des parents d’élèves, du corps enseignant comme des élus locaux.

La question « reste ouverte »
En commission, les sénateurs l’avaient supprimée à l’unanimité, mais en séance publique, vendredi, le sénateur LR Jacques Grosperrin a défendu un amendement proposant une nouvelle rédaction, avec des garanties explicites pour tenter d’apaiser les inquiétudes. Cet amendement « de compromis » a finalement été retiré par son auteur, à l’issue d’un long débat, le ministre Jean-Michel Blanquer s’en remettant à la sagesse du Sénat. Tout en défendant « la raison d’être » du dispositif – assurer pour les élèves « un continuum » entre le primaire et le collège –, le ministre a dit entendre « parfaitement ceux qui disent que c’est prématuré ».

« Peut-être peut-on consacrer certains principes à l’occasion de cette loi, c’est une question qui reste ouverte », a-t-il poursuivi. « Ce qui est certain c’est que le débat est très ouvert désormais et de toute façon ça n’est pas un sujet seulement des prochains jours, des prochaines semaines à la faveur de cette loi, mais c’est un sujet des prochains mois pour avoir la plus vaste concertation avec les associations d’élus, avec les syndicats ».

Jalna

Jalna
Modératrice Générale en Chef

Messages : 135860
Date d'inscription : 07/10/2011


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum