Statistiques
Nous avons 3123 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Louvely

Nos membres ont posté un total de 1126310 messages dans 49671 sujets



Statistiques globales du forum
Connexion

Récupérer mon mot de passe


Elections européennes: Dans les programmes, des mesures inapplicables, irréalistes ou hors-sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Nouveau ( par default ) Elections européennes: Dans les programmes, des mesures inapplicables, irréalistes ou hors-sujet

Message  Jalna le Jeu 16 Mai 2019 - 11:38

  Elections européennes: Dans les programmes, des mesures inapplicables, irréalistes ou hors-sujet 960x6658

Les candidats français aux européennes sont-ils à côté de la plaque ? La campagne pour les européennes a officiellement débuté lundi en France, et les propositions affluent. Mais sont-elles vraiment pertinentes pour le scrutin du 26 mai ? Nombre de mesures pourraient ne trouver aucune traduction concrète au Parlement européen, pour plusieurs raisons. Certaines se heurteront aux règles de décision au sein de l’Union européenne (UE) et impliquent de changer les traités, d’autres sont tout simplement des mesures nationales.

Réviser les traités fondateurs : uniquement à l’unanimité
Plusieurs listes veulent renégocier les traités européens fondateurs pour réorienter la politique de l’UE : La France Insoumise, le Rassemblement National, Les Républicains, Europe Ecologie Les Verts, pour ne citer qu’eux.

Or, de telles modifications ne peuvent être commencées qu’avec l’accord unanime des chefs et cheffes d’Etats et de gouvernement de l’UE. Puis elles doivent être ratifiées par le Parlement européen et par chaque Etat membre (par voie parlementaire ou référendaire). C’est la procédure de « double unanimité » selon la formule du juriste Hervé Bribosia, qui parle d’un « impossible statu quo » sur la révision des traités.

« Faire croire aux électeurs français que leurs eurodéputés vont arriver au Parlement et modifier les traités, c’est tout simplement impossible », estime Patrick Martin-Genier, enseignant en droit public à Sciences Po et l’Inalco et auteur de L’Europe a-t-elle un avenir ?*. « C’est une procédure politique de longue haleine ».

Pour ces listes, cette étape est pourtant indispensable pour appliquer leur programme (suppression de la Commission européenne, modification des statuts de la Banque centrale européenne etc...).

Un smic européen « pas réaliste » ?
Même la liste de la majorité présidentielle, pourtant plus prudente sur la renégociation des traités (qu’elle n’exclut pas), fait une proposition très ambitieuse. Les macronistes et leurs alliés veulent « mettre en œuvre un salaire minimum adapté à chaque pays européen ».

Une proposition très proche du « SMIC européen » soutenu par de nombreux partis : Génération. s, le Parti socialiste (PS)-Place publique, Europe Ecologie Les Verts (EELV), le Parti communiste (PCF) ainsi que La France insoumise (LFI). Si populaire soit-il chez les partis français, il est difficile à mettre en place.

Jalna

Jalna
Modératrice Générale en Chef

Messages : 135900
Date d'inscription : 07/10/2011


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum