Statistiques
Nous avons 3150 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est darou8859

Nos membres ont posté un total de 1124104 messages dans 50716 sujets



Statistiques globales du forum
Connexion

Récupérer mon mot de passe


L’amour d’un couple ne sauve personne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

  • 1

Nouveau ( par default ) L’amour d’un couple ne sauve personne

Message  Jalna le Sam 11 Mai 2019 - 13:16

Penser que l'amour de couple est la réponse à notre propre malaise, c'est tomber dans un grand malentendu. Celui qui pense qu'en tombant amoureux, il résoudra ses déficiences émotionnelles, n'empruntera probablement que le chemin de la déception.

 L’amour d’un couple ne sauve personne Femme-63

Sigmund Freud disait que l’amour d’un couple n’est pas une rencontre, mais des retrouvailles. Alors, qui rencontrons-nous à nouveau ? La réponse est simple : tous les amours qui précèdent cette nouvelle union. Qu’il s’agisse de l’affection de la mère, du père, de toutes les figures aimées dans l’enfance, de tous les couples précédents… En résumé, avec toute cette constellation affective dont nous faisons partie.

L’être humain porte en lui l’idée que l’amour d’un couple est une sorte de panacée, la réponse définitive à sa solitude et la garantie de plénitude et de bonheur. Le père de la psychanalyse disait aussi que lorsque nous sommes réunis avec un grand amour, c’est exactement le contraire qui se produit. Au lieu de nous sentir enfin complets, nous nous sentons plus incomplets que jamais. Soudain, il nous est révélé que nous avons profondément besoin de l’affection de l’autre.

« Nous ne sommes jamais aussi mal protégés contre la souffrance que lorsque nous aimons. »

-Sigmund Freud-

Nul ne peut nier que, parfois, l’amour d’un couple devient un événement pour la personne qui le vit. Il n’entraîne pas nécessairement un changement radical dans la vie, mais certainement un changement de perception. Soudain, le monde semble plus doué de sens et évoque, pour un temps, ce que Freud appelait « la pulsion de mort », ce désir secret de rester immobile et de ne rien savoir pour toujours.

C’est précisément ce qui rend l’amour des couples si trompeur. Il vous donne la sensation de plénitude, mais il vous fait aussi vous sentir plus dans le besoin que jamais. Il vous élève au sommet du bonheur, mais il génère aussi, invariablement, des raisons de souffrir. C’est une expérience intéressante et merveilleuse qui, cependant, ne donne pas une réponse définitive à notre vide, nos carences et notre manque de sens.

En savoir plus ....

Jalna

Jalna
Modératrice Générale en Chef

Messages : 137253
Date d'inscription : 07/10/2011


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum