Statistiques
Nous avons 3123 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Louvely

Nos membres ont posté un total de 1125868 messages dans 49595 sujets



Statistiques globales du forum
Connexion

Récupérer mon mot de passe


Corse: Après les révélations du « Canard », l’enquête sur les emplois présumés fictifs au sein de la collectivité va-t-elle être dépaysée ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Nouveau ( par default ) Corse: Après les révélations du « Canard », l’enquête sur les emplois présumés fictifs au sein de la collectivité va-t-elle être dépaysée ?

Message  Jalna le Ven 10 Mai 2019 - 11:38

 Corse: Après les révélations du « Canard », l’enquête sur les emplois présumés fictifs au sein de la collectivité va-t-elle être dépaysée ? 640x4496

La Cour de cassation doit se prononcer sur une demande de dépaysement de l’enquête sur des emplois présumés fictifs à la collectivité de Corse, qui vise notamment Paul Giacobbi, ex-député DVG de Haute-Corse, a appris jeudi l’AFP de sources concordantes.

Cette requête a été effectuée à la demande du procureur général de Bastia, après la remise en cause de l’impartialité d’une magistrate.

Elle sera examinée par la chambre criminelle de la Cour de cassation une fois que les différentes parties notifiées auront fait part de leurs remarques, a confirmé le procureur général près la Cour de cassation.

L’enquête, menée jusqu’à présent par des juges du pôle économique et financier du tribunal correctionnel de Bastia, s’intéresse à des faits remontant à l’époque où Paul Giacobbi dirigeait l’exécutif corse, entre mars 2010 et décembre 2015, avant l’élection des nationalistes à la tête de la collectivité territoriale.

Dans cette affaire, neuf personnes dont M. Giacobbi ont été mises en examen, et l’ancien président du conseil départemental de Haute-Corse, François Orlandi, a été placé sous le statut de témoin assisté.

Presque 4 échanges SMS par jour
Selon une source proche du dossier, cette demande de dépaysement est liée à la découverte du fait que la présidente de la chambre de l’instruction de la cour d’appel de Bastia avait eu de très nombreux échanges avec M. Orlandi.

Ces faits avaient été révélés par le Canard enchaîné début avril. Selon le journal satirique, une surveillance policière avait montré que M. Orlandi avait eu « entre le 1er mars 2018 et le 12 février 2019, 1.230 échanges (appels, SMS) – presque 4 par jour- avec Rose-May Spazzola », la magistrate de la cour d’appel de Bastia.

Sur ces échanges, le parquet de Bastia avait par ailleurs ouvert une information judiciaire contre X pour violation du secret de l’instruction et recel de violation du secret de l’instruction qui a donné lieu, le 13 mars, à un dépaysement du dossier confié à un juge du tribunal de grande instance de Paris.

De son côté, la garde des Sceaux a saisi l’Inspection générale de la Justice sur ces faits

Jalna

Jalna
Modératrice Générale en Chef

Messages : 135813
Date d'inscription : 07/10/2011


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum