Statistiques
Nous avons 3123 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Louvely

Nos membres ont posté un total de 1126152 messages dans 49637 sujets



Statistiques globales du forum
Connexion

Récupérer mon mot de passe


«Ecole de la confiance»: Pourquoi le devoir «d'exemplarité» prévu dans le projet de loi horripile les profs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Nouveau ( par default ) «Ecole de la confiance»: Pourquoi le devoir «d'exemplarité» prévu dans le projet de loi horripile les profs

Message  Jalna le Mer 8 Mai 2019 - 11:47

 «Ecole de la confiance»: Pourquoi le devoir «d'exemplarité» prévu dans le projet de loi horripile les profs 960x6615

C’est le premier article du projet de loi pour une école de la confiance et il ne passe pas toujours chez les enseignants. Voté en première lecture par l’Assemblée nationale en février, le texte sera examiné au Sénat à partir du 14 mai. Mais début mai, le projet de loi Blanquer a été largement remanié en commission par le Sénat.

Et l’article 1 a été retouché. Dans sa version initiale, il indiquait que « la qualité du service public de l’éducation dépend de la cohésion de la communauté éducative autour de la transmission de connaissances et de valeurs partagées. Cela signifie, pour les personnels, une exemplarité dans l’exercice de leur fonction et, pour les familles, le respect de l’institution scolaire, dans ses principes comme dans son fonctionnement ». Des mots qui ont mis le feu aux poudres, certains syndicats enseignants ayant vu dans cette injonction à l’exemplarité, une volonté de réduire leur liberté d’expression.

Jean-Michel Blanquer se défend de vouloir « museler » les profs
Ce qu’a récusé le ministre de l’Education, affirmant qu’il ne voulait pas « toucher en quoi que ce soit au devoir de réserve ». Les trois groupes de gauche à l’Assemblée ont tenté de supprimer cet article, dénonçant une volonté de « museler » les profs. Mais Jean-Michel Blanquer a défendu cette mesure « de principe », en reprochant à ses détracteurs de droite comme de gauche d'« entretenir » la crise de défiance que connaît le pays.

Une polémique qui a poussé les sénateurs à adoucir les propos dans la nouvelle version de l’article : « L’engagement et l’exemplarité des personnels de l’éducation nationale confortent leur autorité dans la classe et l’établissement et contribuent au lien de confiance qui unit les élèves et leur famille au service public de l’éducation. Ce lien implique le respect des élèves et de leur famille à l’égard des professeurs, de l’ensemble des personnels et de l’institution scolaire », indique-t-il.

Une formulation atténuée par le Sénat
« Dans le texte initial, la notion d’exemplarité était très liée aux droits et devoirs des enseignants. Dans notre version, le sens du mot a évolué : les professeurs doivent se montrer exemplaires vis-à-vis des élèves et c’est cette exemplarité qui conforte le respect dû à leur autorité », explique Max Brisson, sénateur (LR) et rapporteur du projet de loi. « Les sénateurs ont clairement changé de cap. Ils ont voulu insister dans cet article sur le respect qui est dû aux enseignants, dans un contexte de dégradation du climat scolaire et d’augmentation des violences contre le corps éducatif. Du coup, c’est devenu un article de loi de circonstance », estime de son côté, Marc Vannesson, délégué général de VersLeHaut, un think thank éducatif qui se définit comme non partisan.

Jalna

Jalna
Modératrice Générale en Chef

Messages : 135860
Date d'inscription : 07/10/2011


Revenir en haut Aller en bas

Nouveau ( par default ) Re: «Ecole de la confiance»: Pourquoi le devoir «d'exemplarité» prévu dans le projet de loi horripile les profs

Message  Invité le Mer 8 Mai 2019 - 11:51

les profs ont pour consigne "pas de vague" ,la chienlit qui débarque des citées et qui fout le bor*** en classe =pas de vagues
les branleurs qui ne foutent rien ,à part insulter les profs = pas de vagues
et oui et bien les profs soixante-huitards ont bien cherché ce qui leur arrive aujourd'hui ,le peace and love ,ça ne dure qu'un temps
Anonymous

Invité
Invité



Revenir en haut Aller en bas

Nouveau ( par default ) Re: «Ecole de la confiance»: Pourquoi le devoir «d'exemplarité» prévu dans le projet de loi horripile les profs

Message  Invité le Jeu 9 Mai 2019 - 6:54

C est un peu simpliste comme raisonnement Marie, un prof est normalement bienveillant, ce n est pas aux profs d éduquer les enfants, ils ont des droits et des devoirs. Des enfants à problèmes il y en a même dans les "bonnes familles" plus qu ont ne le crois. La difficulté pour eux et de ne pas être en faute et ne pas avoir de plaintes des familles, tout en essayant que le jeune puisse s intéresser à leurs cours et peut être s en sortir par cette voie, ce n est pas à leur niveau que tout ça doit être réglé !
Anonymous

Invité
Invité



Revenir en haut Aller en bas

Nouveau ( par default ) Re: «Ecole de la confiance»: Pourquoi le devoir «d'exemplarité» prévu dans le projet de loi horripile les profs

Message  Invité le Jeu 9 Mai 2019 - 15:01

justement Swetty ,s'ils avaient su laisser les barrières qui séparent "profs 'élèves" et au lieu de faire du social faire de l’éducation  ils n'en seraient pas la les profs
on a eu cette discussion avec une amie  à moi ,directrice d'ecole retraitée et elle est bien de mon avis,le laxisme des profs et celui des ministres de l’éducation  ont bien contribué à la situation actuelle
et pourtant le ministre actuel a l'air de vouloir corriger le tir
Anonymous

Invité
Invité



Revenir en haut Aller en bas

Nouveau ( par default ) Re: «Ecole de la confiance»: Pourquoi le devoir «d'exemplarité» prévu dans le projet de loi horripile les profs

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum