Statistiques
Nous avons 3087 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Henri

Nos membres ont posté un total de 1111402 messages dans 47106 sujets
   
Connexion

Récupérer mon mot de passe


La pollution atmosphérique affecte le système cardiovasculaire du fœtus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Nouveau ( par default ) La pollution atmosphérique affecte le système cardiovasculaire du fœtus

Message  Jalna le Jeu 14 Mar 2019 - 13:35

La pollution atmosphérique affecte le système cardiovasculaire du fœtus F14cf010

La pollution atmosphérique nuit à notre santé. Ce n'est pas un scoop. Qu'elle nuise à la santé du fœtus n'en est pas réellement un non plus. Mais des chercheurs américains précisent aujourd'hui quels sont les stades de la grossesse les plus sensibles et quels sont les systèmes les plus affectés.

« Plus encore que les autres, les femmes enceintes devraient éviter les zones connues pour leur pollution atmosphérique ou rester à l'intérieur lors des pics de pollution. Elles devraient également surveiller de près la qualité de leur air intérieur. » C'est la recommandation formulée par Phoebe Stapleton, professeur à l'université de Rutgers (États-Unis). Une étude suggère en effet que la pollution de l'air respirée par les femmes enceintes pourrait nuire au développement cardiovasculaire de leur fœtus.

Les chercheurs ont constaté que chez les rates, une exposition à des particules de dioxyde de titane (TiO2) en début de gestation a un impact important sur le système circulatoire du fœtus, notamment sur l'aorte thoracique et la veine ombilicale. Une exposition plus tardive a des conséquences sur la croissance du fœtus.

Des fœtus plus sensibles en début et en fin de grossesse
Car l'air que la mère respire affecte son système circulatoire. Or, c'est lui qui fournit au fœtus le flux sanguin nécessaire à son bon développement. Exposés à des polluants, les vaisseaux sanguins de la mère subissent une constriction qui restreint le flux sanguin envoyé vers l'utérus. La quantité d'oxygène et de nutriments apportés au fœtus est diminuée. D'où, des retards de croissance et de développement.

Selon les chercheurs, deux stades de la grossesse seraient particulièrement sensibles : le début du premier trimestre et la fin du troisième trimestre. Et les dommages causés au fœtus pourraient avoir des répercussions sur l'enfant à naître tout autant que sur l'individu devenu adulte.

Jalna

Jalna
Modératrice Générale en Chef

Messages : 133195
Date d'inscription : 07/10/2011

Jalna

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum