Statistiques
Nous avons 3123 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Louvely

Nos membres ont posté un total de 1126139 messages dans 49637 sujets



Statistiques globales du forum
Connexion

Récupérer mon mot de passe


Avortements forcés à La Réunion: «J'ai tout fait pour rendre le sujet fort, humain et impartial»

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Nouveau ( par default ) Avortements forcés à La Réunion: «J'ai tout fait pour rendre le sujet fort, humain et impartial»

Message  Jalna le Jeu 7 Mar 2019 - 11:20

Avortements forcés à La Réunion: «J'ai tout fait pour rendre le sujet fort, humain et impartial» 960x6289

Des coupures de presse il y a un demi-siècle, un livre il y a deux ans, puis, en décembre, une demande de création d’enquête parlementaire. Jusqu’à présent, l’histoire des avortements et stérilisations forcés à La Réunion dans les années 1960-1970, une époque où ces faits étaient criminalisés en métropole, n’avait que peu retenu l’attention. Sa mise en images sera peut-être plus efficace.

A l’occasion de la Journée internationale des droits des femmes, France O diffuse un documentaire inédit sur le sujet (jeudi 7, à 20h55) : Les 30 courageuses de La Réunion : une affaire oubliée. Sa réalisatrice est Jarmila Buzkova, à qui l’on doit, entre autres, Latifa, une femme dans la République, documentaire sur Latifa Ibn Ziaten, la mère du parachutiste français assassiné en 2012 à Toulouse par Mohamed Merah.

Pour cette nouvelle enquête, menée à 10.000 km de la métropole sur des faits aujourd’hui encore tabous, Jarmila Buzkova a fait preuve de la sensibilité et de l’impartialité qui caractérisent son travail. Son documentaire est entremêlé d’images d’archives, d’illustrations du dessinateur Hippolyte et de témoignages d’autant plus rares qu’ils se font pour la première fois à visage découvert.

L’affaire des avortements et des stérilisations forcés à La Réunion est un sujet « confidentiel ». Il est peu traité dans les médias et, à notre connaissance, absent des livres d’histoire. Comment en avez-vous entendu parler ? Et pourquoi avoir voulu en parler ?
La première fois que j’en ai entendu parler, c’était il y a deux ans à peine, en janvier 2017, lors du Festival international de programmes audiovisuels (Fipa), à Biarritz. Lors d’une remise de prix, j’ai rencontré le producteur Alexandre Charlet, qui m’a proposé de travailler sur le sujet (voir encadré). J’ai tout de suite été intéressée. Et c’est en lisant Le Ventre des femmes : capitalisme, radicalisation, féminisme (Albin Michel) que j’ai eu envie de partir à la recherche des femmes qui avaient vécu ça. Dans son ouvrage, Françoise Vergès revient sur l’affaire de façon très factuelle, administrative. Moi, j’ai voulu recueillir des témoignages, être plus dans les sentiments tout en essayant, car je suis documentariste, de comprendre le contexte sociologique.


_________________________________________________
Avortements forcés à La Réunion: «J'ai tout fait pour rendre le sujet fort, humain et impartial» Sig-bo14


" Il y a des jours où il faut juste devenir son propre rayon de soleil."

"Habillez vous d'éducation et de gentillesse vous serez toujours élégant."

"Regarde chaque problème comme le point de départ d'une solution"

Avortements forcés à La Réunion: «J'ai tout fait pour rendre le sujet fort, humain et impartial» Sig-bo14
Jalna

Jalna
Modératrice Générale en Chef

Messages : 135860
Date d'inscription : 07/10/2011


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum