Statistiques
Nous avons 3054 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Hikari

Nos membres ont posté un total de 1089250 messages dans 43885 sujets
   
Connexion

Récupérer mon mot de passe


Accidents domestiques : 6 gestes qui sauvent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Nouveau ( par default ) Accidents domestiques : 6 gestes qui sauvent

Message  Jalna le Mar 8 Jan 2019 - 14:07



Nombre d’incidents domestiques interviennent pendant les fêtes de fin d’année. Voici les conseils de nos experts pour réagir vite et bien en cas de malaise ou de blessure.

Bébé est tombé de sa chaise
J’agis : « Il faut appeler les secours si l’enfant est inconscient, ou si plus de cinq secondes se sont écoulées entre la chute et ses pleurs », indique le Dr Loïc Étienne, médecin urgentiste. On a le même réflexe en cas de vomissements ou d’écoulements de sang par les oreilles ou par le nez, et s’il semble sonné. Il a l’air normal ? On le palpe quand même pour s’en assurer, puis on applique de la glace enveloppée d’un linge sur la bosse et on consulte son médecin traitant.
L’erreur à ne pas faire : Se rassurer trop rapidement. En effet, les signes de gravité peuvent apparaître dans les vingt-quatre heures après le « drame ». On surveille encore attentivement bébé toutes les deux ou trois heures, y compris la nuit (quitte à le réveiller), pour vérifier sa tonicité, et sa faculté à trouver ses mots ou à bouger.

Papy s’est écroulé inanimé
J’agis : Il ne réagit pas à la parole ni à une petite tape ? « Il faut appeler le Samu ou les pompiers, mettre le téléphone sur haut-parleur pour avoir les mains libres », recommande le Dr Étienne. On vérifie ensuite s’il respire. C’est le cas ? On l’aide en le plaçant sur le côté et en lui ouvrant la bouche. Sinon, il a besoin d’un massage cardiaque. « On dénude sa poitrine et on place le talon de la main sur le sternum, juste entre les deux mamelons », explique le Dr Gérald Kierzek, médecin urgentiste. On pose ensuite la seconde main sur la première, en croisant les doigts pour se donner de la force. Bras tendus, on effectue trente compressions régulières, en suivant le rythme de la chanson « Frère Jacques ». On soulève ensuite le menton pour passer au bouche-à-bouche. On souffle lentement dans la bouche en pinçant le nez, jusqu’à ce que la poitrine se soulève. Le massage cardiaque reprend après deux insufflations, et on poursuit en alternant les deux.
L’erreur à ne pas faire : Attendre le Samu sans agir, avec le risque de laisser la personne mourir… Quoi que l’on fasse, même si on casse une côte au malade, ce sera toujours mieux que rien.


_________________________________________________
avatar

Jalna
Modératrice

Messages : 127722
Date d'inscription : 07/10/2011

Jalna

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum