Statistiques
Nous avons 2752 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est aurelien

Nos membres ont posté un total de 927412 messages dans 30241 sujets
Les posteurs les plus actifs de la semaine
Macha
 


Comment elles se sont reconstruites après un adultère

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Comment elles se sont reconstruites après un adultère

Message  Invité le Ven 21 Avr 2017 - 16:07


La reconstruction post-tromperie peut être douloureuse et épineuse. Trois femmes se livrent sur la question, et deux spécialistes donnent leurs conseils pour y arriver.



Avez vous déjà vécu ce genre de triste expérience ?
avatar

Invité
Invité


Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment elles se sont reconstruites après un adultère

Message  Invité le Ven 21 Avr 2017 - 17:11

heureusement que non
avatar

Invité
Invité


Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment elles se sont reconstruites après un adultère

Message  Morgane le Lun 24 Avr 2017 - 12:49

Oui, mon premier amoureux, j'avais 16 ans à notre rencontre, 18 à notre séparation, m'a quitté pour la fille avec laquelle il me trompait.

Je pensais que c'était le bon, l'homme de ma vie. Il avait ses défauts mais j'étais amoureuse (de l'idée de l'Amour et de lui, aveuglément). Après une passe difficile, nous nous étions brièvement séparés, et c'est là qu'il l'a rencontré.

Quelques mois plus tard, nous retombons amoureux, il m'a juré la quitter de suite et que c'était moi la bonne. On poursuit notre histoire, il emménage chez moi, je suis aux anges.

Mais des messages douteux la nuit, elle l'appelle parfois, ils ont gardé ce lien. Il ne cessait de me répéter que ce n'était rien, alors je fermais les yeux, même si je sentais qu'un truc n'allait pas. Il était rentré un week end chez ses parents, et lorsque j'ai appelé, sa mère m'a confondu avec cette ex... Dur dur.

Je suis partie chez mes parents en vacances quelques temps après, et il m'a quitté par message sur internet. Pas de motif sinon qu'il doutait de notre relation. J'étais anéanti et sûre qu'il y avait autre chose.

J'ai contacté l'autre fille et elle m'a confirmé que ça faisait un mois qu'ils étaient à nouveau ensemble, qu'elle savait pour moi mais qu'il l'avait choisi. Il m'a incendié par message, me disant que je n'avais pas à lui parler, que je lui avais promis et qu'il ne souhaitait plus jamais avoir affaire à moi.

Quand je suis rentrée chez moi, ses affaires étaient partis et il m'avait laissé un post it...

Je n'ai plus eu de ses nouvelles, que cinq ans plus tard, il avait scruté mon profil facebook et me demandait comme était ma vie à New York. Je n'ai jamais répondu.

j'ai quelques temps gardé contact avec un ami en commun, qui me disaient qu'ils étaient bien ensemble, qu'il avait critiqué mon physique (j'ai eu droit aux phrases qui complexent ...) etc. Puis j'ai appris qu'il l'avait trompé. Au final ils sont restés quelques années ensemble, et là il a une nouvelle copine.

Il m'a brisé le cœur, mais surtout, il a brisé ce que j'avais d'estime de moi, je me suis reconstruit, mais il restera toujours des failles dans cette confiance que j'ai en moi. J'avais une foi oh-comment-mesurable en l'amour, et il a gâché l'innocence et la confiance que j'avais au grand Amour pur et véritable.

J'ai enchaîné des relations après, lui pour reprendre possession de mon corps (je n'avais couché qu'avec lui, je voulais me ré-approprier mon corps en couchant avec d'autres hommes, son emprunte serait moins importante), pour occuper un statut social (être en couple est bien vu) alors que je ne ressentais plus l'amour et pour ne plus me sentir seul, jamais, comme il m'avait laissé au fond d'un trou.

Et puis, j'ai eu un déclic, l'indépendance, je suis restée célibataire quelques années, je couchais toujours avec des hommes comme j'en avais envie, plus pour ne pas me sentir seule que d'avoir une présence, je ne ressentais rien. Il m'a retiré mon envie d'Aimer et je l'ai détesté pour ça.

Enfin, j'ai rencontré mon amoureux actuel, un ami qui a pris la patience d'attendre que je sois prête, qui n'a pas peur quand je crise (j'ai développé des TOC d'insécurité), qui passe son temps à me prendre dans mes bras et surtout, qui m'a appris que la sexualité n'est pas affaire d'emprise et de solitude.
avatar

Morgane
V.I.P.

Messages : 15188
Date d'inscription : 30/05/2013

Morgane

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum