Statistiques
Nous avons 3025 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est alystair

Nos membres ont posté un total de 1065045 messages dans 41712 sujets
   
Connexion

Récupérer mon mot de passe


Les premiers pas de la philosophie. Pourquoi la Grèce.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Nouveau ( par default ) Les premiers pas de la philosophie. Pourquoi la Grèce.

Message  etoilefilante le Jeu 23 Fév 2017 - 13:59

[


Dernière édition par etoilefilante le Mer 27 Sep 2017 - 22:45, édité 1 fois

etoilefilante
Membre

Messages : 347
Date d'inscription : 01/11/2016

etoilefilante

Revenir en haut Aller en bas

Nouveau ( par default ) Re: Les premiers pas de la philosophie. Pourquoi la Grèce.

Message  larchange le Ven 24 Fév 2017 - 11:16

Quelques remarques. Philosophie, ce mot fait partie du vocabulaire des Grecs anciens. C'était un mot de leur patrimoine linguistique. Donc il me semble qu'il faut distinguer, philosopher et, par exemple, penser. Philosopher c'est tenter de penser selon la manière grecque. Je crois que nous confondons aujourd'hui penser et philosopher. Tout le monde pense, toutes les civilisations pensent, mais tous ne philosophent pas, c'est-à-dire tous ne pensent pas à la manière grecque (manière que l'on peut d'ailleurs aimer ou détester).
Je suis un peu surpris qu'il paraisse impossible de distinguer en quoi cela consiste : philosopher ? Pour ma part je pense que philosopher, c'est choisir entre plusieurs modes de penser, c'est choisir de raisonner, c'est choisir : la Raison.
Il resterait alors à définir ce qu'est la Raison, et là, de ma part, autre surprise : tout le monde parle de la Raison, nul ne dit ce qu'est la Raison.
Raisonner c'est une certaine façon de penser, qui ne s'applique pas qu'aux sciences mais à toutes les activités humaines. Dans les autres civilisations ce qui domine, près de la raison, ce sont le sentiment et l'intuition. La raison et plus rarement choisie comme mode dominant de réflexion. Il me semble même que c'est la Grèce qui choisit la raison comme mode dominant de réflexion. C'est en cela que la Grèce se singularise, c'est dans ce choix.
Quand je regarde les deux civilisations qui fondent l'Occident, je vois du côté grec la Raison, du coté juif : l'Intuition.

Le monde oriental me parait avoir choisi : le sentiment.
Mais ce ne sont la que des avis très personnels.
avatar

larchange
Membre banni

Messages : 819
Date d'inscription : 14/08/2016

larchange

Revenir en haut Aller en bas

Nouveau ( par default ) Re: Les premiers pas de la philosophie. Pourquoi la Grèce.

Message  etoilefilante le Ven 24 Fév 2017 - 12:30


Quant à la Raison c'est cette faculté proprement humaine de former des idées de « discerner » le vrai c'est-à-dire cette partie de l'esprit où s'accomplit la pensée et qui assure la réflexion et la compréhension des choses. C'est le « logos » grec.


Dernière édition par etoilefilante le Mer 27 Sep 2017 - 23:06, édité 2 fois

etoilefilante
Membre

Messages : 347
Date d'inscription : 01/11/2016

etoilefilante

Revenir en haut Aller en bas

Nouveau ( par default ) Re: Les premiers pas de la philosophie. Pourquoi la Grèce.

Message  etoilefilante le Ven 24 Fév 2017 - 12:53



Dans le texte il y a des expressions impersonnelles : on nous a donné ceci, on a établi cela. On ... C'est-à-dire que ce n'est pas Océan, ce n'est pas Zeus malgré sa puissance, donc il y a un ordre dans l'univers, cet ordre  consiste à respecter pour chaque puissance le pouvoir de l'autre. Mais nous ignorons qui a établi cet ordre. Dans d'autres civilisations il y avait un couple ou un dieu qui avait mis de l'ordre dans le chaos. Ici c'est  indéterminé, impersonnel.


Dernière édition par etoilefilante le Jeu 28 Sep 2017 - 14:54, édité 1 fois

etoilefilante
Membre

Messages : 347
Date d'inscription : 01/11/2016

etoilefilante

Revenir en haut Aller en bas

Nouveau ( par default ) Re: Les premiers pas de la philosophie. Pourquoi la Grèce.

Message  larchange le Ven 24 Fév 2017 - 19:12

@etoilefilante a écrit:Je suis en accord avec toi larcange pour différencier philosopher et penser.
Les hommes ont tout d'abord pensé. La pensée est incluse dans l'esprit humain. Mais ensuite je crois que c'est la façon de porter un regard sur les choses, leur étonnement qui ont fait que les hommes se sont mis à philosopher. Pour les Grecs c'est porter un autre regard, un regard différent sur les choses, sur le monde. Les hommes ont voulu connaître, et c'est par ce besoin de connaissance, cet étonnement que les hommes se sont mis à philosopher.
Quant à la Raison c'est cette faculté proprement humaine de former des idées de « discerner » le vrai c'est-à-dire cette partie de l'esprit où s'accomplit la pensée et qui assure la réflexion et la compréhension des choses. C'est le « logos » grec.

Expliquée ainsi la raison n'apparait pas plus claire. C'est le problème de la philo : comment joindre un concept abstrait au réel ? au concret ? Comment joindre une pensée à une réalité ?
Ou, pour mieux comprendre : si je connais tous les concepts abstraits de la médecine vais-je être un bon médecin ? tout le problème est là : le passage à l'acte.
Quel acte concret illustre ce qu'est la raison ?
Je pense que si nous faisons un effort de définition concret de la raison, dans son action, nous comprendrions mieux la spécificité grecque.

Je me risque à définir l'application pratique de la raison.
La raison dans son application pratique : nommer, classer, séparer, analyser, reconstruire la réalité perçue, par le moyen de la logique pure (principe de la logique : principe de non contradiction, principe d'identité, principe de transitivité -si a = b = c, alors a = c), principe de causalité, et j'en passe bien sûr.
Voilà ce que PRATIQUEMENT les grecs ont inauguré.
avatar

larchange
Membre banni

Messages : 819
Date d'inscription : 14/08/2016

larchange

Revenir en haut Aller en bas

Nouveau ( par default ) Re: Les premiers pas de la philosophie. Pourquoi la Grèce.

Message  larchange le Ven 24 Fév 2017 - 19:37

Mais en écrivant ainsi sur la raison, je me rends compte que je me place sur un des aspects de la "philosophie" grecque. Cette philosophie semble avoir ouvert deux voies : la voie scientifique, dont je suis l'héritier, et la voie métaphysique, dont tu me sembles être l'héritière etoilefilante.
D'un côté la "tension" à transformer la réel de l'autre la tension vers une compréhension abstraite du monde. D'un côté le réalisme, de l'autre l'idéalisme. Et finalement n'y a t il pas en Grèce, dès l'origine cette dualité ? la philosophie a t elle été à un moment UNE , ou a t elle toujours été double ? Quelle unité entre l'atomisme de Démocrite et l'idéalisme de Platon ?
Peut-être qu'en recherchant une unité, une origine, nous posons sans aucune légitimité ce principe : tout commence par l'unité. Et si rien ne commençait par l'unité ?
avatar

larchange
Membre banni

Messages : 819
Date d'inscription : 14/08/2016

larchange

Revenir en haut Aller en bas

Nouveau ( par default ) Re: Les premiers pas de la philosophie. Pourquoi la Grèce.

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum