Statistiques
Nous avons 3045 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Jihae

Nos membres ont posté un total de 1079651 messages dans 42943 sujets
   
Connexion

Récupérer mon mot de passe


Restez-vous admiratifs de vos parents ?

Page 2 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Nouveau ( par default ) Re: Restez-vous admiratifs de vos parents ?

Message  Macha le Mer 15 Fév 2017 - 17:14

@chimère a écrit:J'ai perdu ma mère à 24 ans, je garde le souvenir d'une femme très sociable, affectueuse, le rire facile...il me faut beaucoup plus qu'elle pour choper un fou rire.
Mon père est décédé 18 plus tard, mon pilier qui m'a transmis mes principes, mes valeurs, je me demande souvent comment aurait-il réagi à ma place ?
réagi à ta place ? c'est à dire, en quelle(s) circonstance(s) ?

Macha
Membre

Messages : 641
Date d'inscription : 27/01/2017

Macha

Revenir en haut Aller en bas

Nouveau ( par default ) Re: Restez-vous admiratifs de vos parents ?

Message  chimère le Mer 15 Fév 2017 - 17:21

Quand je doute sur des événements de la vie, notamment sur mes problèmes professionnels actuels.
avatar

chimère
V.I.P.

Signe du zodiaque : Capricorne

Messages : 6796
Date d'inscription : 25/11/2013
Age : 49

chimère

Revenir en haut Aller en bas

Nouveau ( par default ) Re: Restez-vous admiratifs de vos parents ?

Message  larchange le Mer 15 Fév 2017 - 17:27

(Réponse à Macha).

C'était une autre éducation que celle d'aujourd'hui. Une éducation très rude, très autoritaire, en vogue dans les milieux dits bourgeois et catholiques pratiquants. L'enfant devait obéir, un point c'est tout.
Si l'enfant n'obéissait pas il encourait des violences assez intenses, un peu comme dans les temps antiques.
Violences morales, violences physiques, l'obéissance était un absolu.
Je n'ai pas été le seul à être éduqué ainsi.
Pour moi les choses se sont considéblement aggravés car je me suis révolté.
avatar

larchange
Membre banni

Messages : 819
Date d'inscription : 14/08/2016

larchange

Revenir en haut Aller en bas

Nouveau ( par default ) Re: Restez-vous admiratifs de vos parents ?

Message  Macha le Mer 15 Fév 2017 - 17:29

@chimère a écrit:Quand je doute sur des événements de la vie, notamment sur mes problèmes professionnels actuels.
Donc il y avait un véritable dialogue et quelque part un guide...
avatar

Macha
Membre

Signe du zodiaque : Gémeaux

Messages : 641
Date d'inscription : 27/01/2017
Age : 50

Macha

Revenir en haut Aller en bas

Nouveau ( par default ) Re: Restez-vous admiratifs de vos parents ?

Message  Macha le Mer 15 Fév 2017 - 17:36

@larchange a écrit:(Réponse à Macha).

C'était une autre éducation que celle d'aujourd'hui. Une éducation très rude, très autoritaire, en vogue dans les milieux dits bourgeois et catholiques pratiquants. L'enfant devait obéir, un point c'est tout.
Si l'enfant n'obéissait pas il encourait des violences assez intenses, un peu comme dans les temps antiques.
Violences morales, violences physiques, l'obéissance était un absolu.
Je n'ai pas été le seul à être éduqué ainsi.
Pour moi les choses se sont considéblement aggravés car je me suis révolté.

Je comprends, pour autant à vous lire sur d'autres topics vous ne semblez en garder aucune séquelle (je m'avance sûrement dans mes propos) et avoir su justement rebondir positivement, avoir une autre approche totalement différente au contact de d'autres enfants et ne pas reproduire ce schéma destructeur...
avatar

Macha
Membre

Signe du zodiaque : Gémeaux

Messages : 641
Date d'inscription : 27/01/2017
Age : 50

Macha

Revenir en haut Aller en bas

Nouveau ( par default ) Re: Restez-vous admiratifs de vos parents ?

Message  larchange le Mer 15 Fév 2017 - 17:50

@Macha a écrit:
@larchange a écrit:(Réponse à Macha).

C'était une autre éducation que celle d'aujourd'hui. Une éducation très rude, très autoritaire, en vogue dans les milieux dits bourgeois et catholiques pratiquants. L'enfant devait obéir, un point c'est tout.
Si l'enfant n'obéissait pas il encourait des violences assez intenses, un peu comme dans les temps antiques.
Violences morales, violences physiques, l'obéissance était un absolu.
Je n'ai pas été le seul à être éduqué ainsi.
Pour moi les choses se sont considéblement aggravés car je me suis révolté.

Je comprends, pour autant à vous lire sur d'autres topics vous ne semblez en garder aucune séquelle (je m'avance sûrement dans mes propos) et avoir su justement rebondir positivement, avoir une autre approche totalement différente au contact de d'autres enfants et ne pas reproduire ce schéma destructeur...

Deux évènements m'ont libéré.
La mort de ma mère qui m'a permis de choisir de vivre (javais 33 ans).
Puis la rencontre avec ma femme.
Mais au début, avec mon ainé, j'ai commencé à reproduire la violence reçue. C'était dingue. Mon fils aîné me résistait et je me sentais obligé de le frapper; je dis bien : obligé. Comme si c'était mal, très mal de ne pas le corriger. Je me souviens qu'il a fallu que je fasse un effort extrême, la réflexion ne suffisait pas. Je savais que je ne devais pas le frapper, mais, en moi, quand il ne m'obéissait pas, une puissance s'élevait et me disait : regarde ce que tu fais, en ne le corrigeant pas tu en fais un raté. C'était dingue. Puis je me suis arrêté. Je me suis dit, tant pis, mon fils ratera peut-être sa vie si je ne le corrige pas, mais je dois arrêter de le frapper; j'ai réussi à surmonter ça. Je me souviens encore de cette journée et de cette soirée pendant lesquelles je me suis enfui dans la forêt : je me disais : je dois arrêter, je dois arrêter, je dois arrêter, je détruis mon fils...je ne l'ai plus jamais giflé.
avatar

larchange
Membre banni

Messages : 819
Date d'inscription : 14/08/2016

larchange

Revenir en haut Aller en bas

Nouveau ( par default ) Re: Restez-vous admiratifs de vos parents ?

Message  Cécile. le Mer 15 Fév 2017 - 17:58

Comme larchange une éducation dure à la mode bourgeoisie bien pensante...moins de violence sûrement parce que je ne la "ramenais" pas, je rasais les murs et faisait autant que je le pouvais ce que je voulais en douce...d'où, probablement un goût , un sens exagéré du secret.
Le pire c'était que j'observais tout : mon père collectionnant les maîtresses et les mensonges, ma mère, si belle, se pavanant en médisant sur tous et tout...alors l'admiration...mouais, pas trop...je me suis forgée ailleurs, avec les personnes "humbles" chez qui on me mettait en pension, l'été et les vacances de ma petite enfance puis avec mes grands-parents . Pour ces gens là, mon admiration et ma gratitude sont infinies.
Mais je dois reconnaître devoir à mes parents un savoir vivre et être en toute circonstance, enfin, une apparence de savoir vivre, être..je ne sais pas trop ! [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar

Cécile.
V.I.P.

Messages : 11334
Date d'inscription : 20/10/2015

Cécile.

Revenir en haut Aller en bas

Nouveau ( par default ) Re: Restez-vous admiratifs de vos parents ?

Message  chimère le Mer 15 Fév 2017 - 18:01

@Macha a écrit:
@chimère a écrit:Quand je doute sur des événements de la vie, notamment sur mes problèmes professionnels actuels.
Donc il y avait un véritable dialogue et quelque part un guide...

Oui un guide...il n'était pas expansif mais on savait qu'il nous aimait énormément.
avatar

chimère
V.I.P.

Signe du zodiaque : Capricorne

Messages : 6796
Date d'inscription : 25/11/2013
Age : 49

chimère

Revenir en haut Aller en bas

Nouveau ( par default ) Re: Restez-vous admiratifs de vos parents ?

Message  Macha le Mer 15 Fév 2017 - 18:02

@larchange a écrit:
@Macha a écrit:
@larchange a écrit:(Réponse à Macha).

C'était une autre éducation que celle d'aujourd'hui. Une éducation très rude, très autoritaire, en vogue dans les milieux dits bourgeois et catholiques pratiquants. L'enfant devait obéir, un point c'est tout.
Si l'enfant n'obéissait pas il encourait des violences assez intenses, un peu comme dans les temps antiques.
Violences morales, violences physiques, l'obéissance était un absolu.
Je n'ai pas été le seul à être éduqué ainsi.
Pour moi les choses se sont considéblement aggravés car je me suis révolté.

Je comprends, pour autant à vous lire sur d'autres topics vous ne semblez en garder aucune séquelle (je m'avance sûrement dans mes propos) et avoir su justement rebondir positivement, avoir une autre approche totalement différente au contact de d'autres enfants et ne pas reproduire ce schéma destructeur...

Deux évènements m'ont libéré.
La mort de ma mère qui m'a permis de choisir de vivre (javais 33 ans).
Puis la rencontre avec ma femme.
Mais au début, avec mon ainé, j'ai commencé à reproduire la violence reçue. C'était dingue. Mon fils aîné me résistait et je me sentais  obligé de le frapper; je dis bien : obligé. Comme si c'était mal, très mal de ne pas le corriger. Je me souviens qu'il a fallu que je fasse un effort extrême, la réflexion ne suffisait pas. Je savais que je ne devais pas le frapper, mais, en moi, quand il ne m'obéissait pas, une puissance s'élevait et me disait : regarde ce que tu fais, en ne le corrigeant pas tu en fais un raté. C'était dingue. Puis je me suis arrêté. Je me suis dit, tant pis, mon fils ratera peut-être sa vie si je ne le corrige pas, mais je dois arrêter de le frapper; j'ai réussi à surmonter ça. Je me souviens encore de cette journée et de cette soirée pendant lesquelles je me suis enfui dans la forêt : je me disais : je dois arrêter, je dois arrêter, je dois arrêter, je détruis mon fils...je ne l'ai plus jamais giflé.

Merci pour ce témoignage poignant et qui montre à quel point l'éducation reçue peut nous endoctriner nous mêmes dans une démarche malsaine et répétitive...
La prise de conscience et la réflexion ont prédominé au pris d'un effort intense... c'est l'essentiel...
avatar

Macha
Membre

Signe du zodiaque : Gémeaux

Messages : 641
Date d'inscription : 27/01/2017
Age : 50

Macha

Revenir en haut Aller en bas

Nouveau ( par default ) Re: Restez-vous admiratifs de vos parents ?

Message  Macha le Mer 15 Fév 2017 - 18:09

@chimère a écrit:
@Macha a écrit:
@chimère a écrit:Quand je doute sur des événements de la vie, notamment sur mes problèmes professionnels actuels.
Donc il y avait un véritable dialogue et quelque part un guide...

Oui un guide...il n'était pas expansif mais on savait qu'il nous aimait énormément.

Un baiser sur le front suffit souvent...
Le jour de sa disparition, j'ai su que "la petite fille" n'existerait plus, qu'il n'y aurait plus que la femme...
avatar

Macha
Membre

Signe du zodiaque : Gémeaux

Messages : 641
Date d'inscription : 27/01/2017
Age : 50

Macha

Revenir en haut Aller en bas

Nouveau ( par default ) Re: Restez-vous admiratifs de vos parents ?

Message  chimère le Mer 15 Fév 2017 - 18:13

@Macha a écrit:
@chimère a écrit:
@Macha a écrit:
Donc il y avait un véritable dialogue et quelque part un guide...

Oui un guide...il n'était pas expansif mais on savait qu'il nous aimait énormément.

Un baiser sur le front suffit souvent...
Le jour de sa disparition, j'ai su que "la petite fille" n'existerait plus, qu'il n'y aurait plus que la femme...

Je les ressens toujours, je suis avec ma mère quand je cuisine et que je couds, avec mon père quand je me balade dans la nature, que je règle mes problèmes Wink
avatar

chimère
V.I.P.

Signe du zodiaque : Capricorne

Messages : 6796
Date d'inscription : 25/11/2013
Age : 49

chimère

Revenir en haut Aller en bas

Nouveau ( par default ) Re: Restez-vous admiratifs de vos parents ?

Message  Macha le Mer 15 Fév 2017 - 18:20

(à Chimère)

Comme promis il vient me chatouiller les doigts de pied quand je ne reste pas (en) d'accord avec moi-même... Wink
avatar

Macha
Membre

Signe du zodiaque : Gémeaux

Messages : 641
Date d'inscription : 27/01/2017
Age : 50

Macha

Revenir en haut Aller en bas

Nouveau ( par default ) Re: Restez-vous admiratifs de vos parents ?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum