Statistiques
Nous avons 3025 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est alystair

Nos membres ont posté un total de 1065045 messages dans 41712 sujets
   
Connexion

Récupérer mon mot de passe


Sartre et l'existence

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Nouveau ( par default ) Re: Sartre et l'existence

Message  Invité le Sam 11 Fév 2017 - 16:41

@archange", tu écris :
"Cette idée, qu'il y a aucun déterminant, aucune histoire, aucune identité donnée a priori, est l'idée support de toutes les aventures totalitaires; je crée l'homme que je veux, ainsi ont parlé notamment les staliniens ...."

Je n'approche pas du tout comme toi le sens : je l'adapte à chacun et non aux masses !
Chacun de nous existe tout d’abord et se définit ensuite par rapport aux actions qu’il  pose. L'action prédomine alors sur les idées et les croyances : on peut dire de belles et bonnes choses, et dans son existence,être une mauvaise personne qui donne de mauvais exemples. Dire et faire ce qu'on dit n'est pas si facile, mais c'est le meilleur moyen d'être sincère avec soi même et avec les autres, d'après moi.

Invité
Invité


Invité

Revenir en haut Aller en bas

Nouveau ( par default ) Re: Sartre et l'existence

Message  Invité le Sam 11 Fév 2017 - 16:57

À mon avis quand ont existe,il ne faut pas se négliger et faut être gentille.
avatar

Invité
Invité


Invité

Revenir en haut Aller en bas

Nouveau ( par default ) Re: Sartre et l'existence

Message  larchange le Sam 11 Fév 2017 - 18:33

@Yalla a écrit:@archange", tu écris :
"Cette idée, qu'il y a aucun déterminant, aucune histoire, aucune identité donnée a priori, est l'idée support de toutes les aventures totalitaires; je crée l'homme que je veux, ainsi ont parlé notamment les staliniens ...."

Je n'approche pas du tout comme toi le sens : je l'adapte à chacun et non aux masses !
Chacun de nous existe tout d’abord et se définit ensuite par rapport aux actions qu’il  pose. L'action prédomine alors sur les idées et les croyances : on peut dire de belles et bonnes choses, et dans son existence,être une mauvaise personne qui donne de mauvais exemples. Dire et faire ce qu'on dit n'est pas si facile, mais c'est le meilleur moyen d'être sincère avec soi même et avec les autres, d'après moi.

Nous agissons toujours avec des intentions. Toute conscience est intentionnelle. Freud est passé par là et il nous éclaire sur le fait que nos motivations sont inconscientes. Il y a l'expérience de Libet, qui nous informe que nous prenons nos décisions avant d'en avoir conscience. Notre "moi", notre conscience, est une simple activité de synthèse entre des données qui échappent très largement à nos déterminations réfléchies. C'est justement grâce à la connaissance que nous passons d'actions purement instinctuelles à des actions réfléchies.  Sans les idées il n'y aurait pas d'humanité. Il est possible d'agir en étant sincère avec soi-même et de perpétrer l'holocauste. La sincérité n'est pas une garantie de vérité. C'est parce que je connais les conclusions de Libet que je fais attention par exemple à certains de mes actes; l'homme se construit sans cesse dans la connaissance. C'est parce que je me suis forgé une certaine idée de l'humanité que je mène les actions sociales spécifiques que je mène aujourd'hui. Mais pas seulement. Ce n'est pas seulement la connaissance qui forge mes idées mais aussi mon héritage; je crois dans l'héritage des ancêtres. En cela je ne suis pas un occidental. Je suis un oriental qui rend hommage aux ancêtres en  m'emparant de leur héritage moral pour en continuer le sens; avant mon existence, la mienne, il y a l'existence des ancêtres.
avatar

larchange
Membre banni

Messages : 819
Date d'inscription : 14/08/2016

larchange

Revenir en haut Aller en bas

Nouveau ( par default ) Re: Sartre et l'existence

Message  etoilefilante le Dim 12 Fév 2017 - 13:40

. La vie de chaque être humain est de penser individuellement,


Dernière édition par etoilefilante le Ven 29 Sep 2017 - 8:47, édité 1 fois

etoilefilante
Membre

Messages : 347
Date d'inscription : 01/11/2016

etoilefilante

Revenir en haut Aller en bas

Nouveau ( par default ) Re: Sartre et l'existence

Message  etoilefilante le Dim 12 Fév 2017 - 14:05


Évidemment pour l'existentialisme athée on ne peut pas dépasser ce stade.


Dernière édition par etoilefilante le Ven 29 Sep 2017 - 8:47, édité 1 fois

etoilefilante
Membre

Messages : 347
Date d'inscription : 01/11/2016

etoilefilante

Revenir en haut Aller en bas

Nouveau ( par default ) Re: Sartre et l'existence

Message  larchange le Sam 18 Fév 2017 - 19:50

Nous sommes sans excuses...Je ne vois pas pourquoi Sartre emploie ce mot "excuses". S'il n'existe rien dans l'existence qui me détermine, si je suis totalement libre, je peux choisir toute attitude morale, y compris comme le dit Sartre, être un parfait salaud ou un parfait lâche. Si je dois m'excuser d'être un salaud ou un lâche, où est la liberté ? Existerait-il des valeurs supérieures ? Mais s'il existe des valeurs supérieures alors l'athéisme de Sartre n'est plus qu'une sorte de sécularisation de Dieu. Dieu continue d'exister dans des valeurs supérieures, à cette seule différence que désormais c'est Sartre qui est Dieu, en ce sens que c'est lui qui juge désormais, ce n'est plus Dieu. Mais le jugement, le jugement d'un "Dieu" est toujours là. Passer du jugement de Dieu à celui de Sartre n'est pas une libéralisation.
Sartre d'ailleurs a été jusqu'au bout de sa logique, celle qui est de se déclarer Dieu. Il s'est tellement pris pour Dieu, qu'il a justifié le stalinisme et même le terrorisme (de Baader). Pour lui, le bourgeois étant un salaud, et disant cela, le disant avec la colère de Dieu, puisqu'il était Dieu, il a été jusqu'à dire qu'un bourgeois mort était une double bénédiction. Un bourgeois mort permettait et de libérer un homme (le bourgeois étant tué est libéré de lui-même) et de libérer l'homme qu'il asservissait. Chapeau.
avatar

larchange
Membre banni

Messages : 819
Date d'inscription : 14/08/2016

larchange

Revenir en haut Aller en bas

Nouveau ( par default ) Re: Sartre et l'existence

Message  larchange le Dim 19 Fév 2017 - 10:42

Je mets un dernier mot sur ton fil etoilefilante, et, bien sûr, ce n'est pas une critique contre toi ! Je m'en suis expliqué avec toi, c'est seulement une critique contre Sartre.
Sartre pose ce postulat : l'existence précède l'essence, signifiant par là que nous ne sommes déterminés en rien (rappelons qu'il différencie l'homme de l'animal à partir ce même postulat, puisqu'il affirme, qu'au contraire de l'homme, l'animal est, lui, déterminé, donc qu'en lui l'essence précède l'existence).
Sartre nie toute détermination. En cela je m'oppose totalement à lui. Pour se libérer de toute détermination encore faut-il prendre conscience de nos déterminations. L'orgueil absolument dingue de Sartre c'est de croire, que lui, Sartre, est absolument, je dis bien absolument conscient de ses déterminations. Quand il parle du comportement du garçon de café pour en souligner la lâcheté, je le trouve gonflé. Est-il lui, Sartre dans la même condition que celle du garçon de café ? comment peut-il à ce point là mépriser ce garçon ? comment ne voit-il pas qu'il est lui-même déterminé par ses origines bourgeoises, son aisance financière, sa facilité intellectuelle ? Considérer que l'employé est un lâche (parce qu'il ne fait pas la révolution) et que le bourgeois est un salaud (parce qu'il est le promoteur du capitalisme) me parait incroyable. D'où parle-t-il pour s'autoriser à juger tout le monde? dans un tel type de jugement Sartre démontre qu'il n 'est pas conscient lui- même de ses attitudes, et n'étant pas conscient de ses attitudes, alors il est déterminé, et , étant déterminé, alors en lui l'essence précède l'existence.
L'existence ne peut précéder l'essence que chez quiconque a une conscience absolue de ses déterminations. Qui a une telle conscience de ses déterminations ?
Je suis d'accord avec lui sur ce point : il n' y a pas d'essence absolue. Il n'y a pas d'essence qui s'imposerait à nous sans que l'on puisse y échapper. Mais échapper à son essence est long, malaisé, progressif. L'humanité même tente d'échapper à son essence (confer les ambitions du transhumanisme) mais ce processus est lent et dépasse très largement le temps de l'existence d'un individu. C'est la communauté humaine toute entière qui, lentement, tente de se libérer de son essence.
avatar

larchange
Membre banni

Messages : 819
Date d'inscription : 14/08/2016

larchange

Revenir en haut Aller en bas

Nouveau ( par default ) Re: Sartre et l'existence

Message  Spinazie le Sam 21 Avr 2018 - 2:27

Sartre tu le mets à la poubelle. Voilà t'as compris sa philo'.
avatar

Spinazie
Membre

Messages : 80
Date d'inscription : 19/04/2018

Spinazie

Revenir en haut Aller en bas

Nouveau ( par default ) Re: Sartre et l'existence

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum