Statistiques
Nous avons 3031 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Kabul

Nos membres ont posté un total de 1072713 messages dans 42355 sujets
   
Connexion

Récupérer mon mot de passe


Journal

Page 2 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Nouveau ( par default ) Re: Journal

Message  chimère le Mer 11 Jan 2017 - 21:16

Qu'est-ce qui t'épuise ? Qui te fait douter ?

Ce sont les autres qui nous font avancer, qui nous poussent au delà des barrières qu'on se fixe tout seul Wink

chimère
V.I.P.

Messages : 6796
Date d'inscription : 25/11/2013

chimère

Revenir en haut Aller en bas

Nouveau ( par default ) Re: Journal

Message  Cécile. le Mer 11 Jan 2017 - 22:02

@chimère a écrit:Qu'est-ce qui t'épuise ? Qui te fait douter ?

Ce sont les autres qui nous font avancer, qui nous poussent au delà des barrières qu'on se fixe tout seul Wink


C'est joli mais parfois le contraire : ce sont certains autres qui peuvent nous repousser dans des barrières que l'on ne s'était même pas fixées.........
avatar

Cécile.
V.I.P.

Messages : 11334
Date d'inscription : 20/10/2015

Cécile.

Revenir en haut Aller en bas

Nouveau ( par default ) Re: Journal

Message  Cécile. le Mer 11 Jan 2017 - 22:10

La pédagogie , le charisme, peuvent autant magnifier que détruire, manipuler ou inciter : entre Hitler et Gandhi il faut savoir se situer, se tenir, trouver le juste milieu et garder la place de l'individu "enseigné" ....il faut savoir laisser la place au libre arbitre.
Entre laxisme et endoctrinement, la ligne est ténue.
avatar

Cécile.
V.I.P.

Messages : 11334
Date d'inscription : 20/10/2015

Cécile.

Revenir en haut Aller en bas

Nouveau ( par default ) Re: Journal

Message  Opaline le Mer 11 Jan 2017 - 23:17


Ah la transmission du savoir, quelle magnifique et noble tâche ! Hélas, il semblerait que le manque de motivation ait atteint nombre d'instituteurs et de profs n'ayant plus la flamme, la flamme de l'enthousiasme... serait-ce l'époque qui veut ça ? La jeunesse actuelle serait-elle par trop souvent un... éteignoir pour tous ces profs éteints, se contentant de faire des cours simplement conformes au programme imposé mais sans y mettre leur patine ?

@Yalla a écrit:"Apprendre à apprendre" est difficile et bon nombre d'enseignants seraient bien avisés de lire ton témoignage !

Ah qu'il est rassurant de voir qu'il y a des exceptions de part et d'autre : du côté de l'enseignant et de celui de l'enseigné !    Wink


Dernière édition par Opaline le Mer 11 Jan 2017 - 23:33, édité 1 fois

_________________________________________________
Quand tu te lèves le matin, remercie pour la lumière du jour, pour ta vie et ta force. Remercie pour la nourriture et le bonheur de vivre. Si tu ne vois pas de raison de remercier, la faute repose en toi-même. (proverbe amérindien)

avatar

Opaline
Modératrice

Messages : 42282
Date d'inscription : 28/02/2011
Localisation : Un petit village niché dans les collines beaujolaises

Opaline

Revenir en haut Aller en bas

Nouveau ( par default ) Re: Journal

Message  Opaline le Mer 11 Jan 2017 - 23:28


@Cécile. a écrit:
@chimère a écrit:Ce sont les autres qui nous font avancer, qui nous poussent au delà des barrières qu'on se fixe tout seul.

C'est joli mais parfois le contraire : ce sont certains autres qui peuvent nous repousser dans des barrières que l'on ne s'était même pas fixées...

Certains nous motivent, nous encouragent, nous poussent en avant, nous boostent, nous font aller au-delà de ce que l'on pensait être capable de faire alors que d'autres nous entravent, tentent de nous empêcher d'agir, nous musellent, mettent tout en oeuvre pour nous décourager, essayant même de nous faire trébucher afin que l'on tombe...

Sachons nous prémunir de ces empêcheurs de donner le meilleur de nous-mêmes.

_________________________________________________
Quand tu te lèves le matin, remercie pour la lumière du jour, pour ta vie et ta force. Remercie pour la nourriture et le bonheur de vivre. Si tu ne vois pas de raison de remercier, la faute repose en toi-même. (proverbe amérindien)

avatar

Opaline
Modératrice

Messages : 42282
Date d'inscription : 28/02/2011
Localisation : Un petit village niché dans les collines beaujolaises

Opaline

Revenir en haut Aller en bas

Nouveau ( par default ) Re: Journal

Message  chimère le Jeu 12 Jan 2017 - 12:59

Je fuis les personnes toxiques, depuis 4 mois je fais le ménage dans mes relations, j'ai viré du monde ! Je suis tellement déterminée que même dans mes rêves je me vois régulièrement avec un balai dans les mains green

avatar

chimère
V.I.P.

Signe du zodiaque : Capricorne

Messages : 6796
Date d'inscription : 25/11/2013
Age : 49

chimère

Revenir en haut Aller en bas

Nouveau ( par default ) Re: Journal

Message  larchange le Jeu 12 Jan 2017 - 17:54

Jeudi 12 janvier 2017

Je ne savais pas trop si N..., 13 ans allait venir aujourd'hui pour son cours de math. Jeudi dernier cet enfant avait fini par m'exaspérer. Cela faisait déjà deux ou trois séances qu'il m'opposait une passivité confinant à l'inertie. J'ai fini par éclater. Je suis parti dans une violence verbale contre lui assez dure. Je l'ai mis dehors, sans lui donner de cours. Ma colère fut telle que je me suis senti vidé à tel point que j'ai fini par exprimer ici ma  lassitude !!!
Je me suis dit que cela allait "péter" avec les parents (vu que j'avais carrément exécuter le petit!). Je vis le père, je mis mes conditions : " Je ne reprends N...que s'il vient avec un programme de travail. Il doit s'investir. Sinon ce n'est pas la peine qu'il revienne". Je pensais aller au conflit mais non, le père accepta mes conditions, à ma plus grande surprise.
Le petit est venu aujourd'hui. Avec un programme de travail. Et une détermination à travailler que je ne lui avais encore jamais vue. Il me montre le devoir qu'il a fait avec moi il y a 15 jours : 10 sur 10. Bien. Interrogation demain, je le fais bosser. Il ne sourcille pas, il se concentre, il comprend tout. Avant de partir il veut discuter avec moi de son "éviction" la semaine dernière. Il veut se justifier; je l'arrête. "Tu m'as exaspéré, point. Tu viens désormais avec un programme de travail et tu travailles; tant que tu te comporteras ainsi tout ira bien entre nous". Il me regarde. Je ne le sens pas contrarié, au contraire. Il semble même heureux.
Chaque enfant est décidément différent. Avec celui-là je dois démontrer un autorité sans faille. Une force de granit. Avec un autre ou une autre, au contraire il faudra que je déploie la plus grande douceur.
avatar

larchange
Membre banni

Messages : 819
Date d'inscription : 14/08/2016

larchange

Revenir en haut Aller en bas

Nouveau ( par default ) Re: Journal

Message  chimère le Jeu 12 Jan 2017 - 18:02

En fait il n'existe pas une manière d'enseigner, il faut savoir s'adapter à chaque caractère, chaque situation....
avatar

chimère
V.I.P.

Signe du zodiaque : Capricorne

Messages : 6796
Date d'inscription : 25/11/2013
Age : 49

chimère

Revenir en haut Aller en bas

Nouveau ( par default ) Re: Journal

Message  larchange le Jeu 12 Jan 2017 - 18:31

@chimère a écrit:En fait il n'existe pas une manière d'enseigner, il faut savoir s'adapter à chaque caractère, chaque situation....

Au début, quand j'enseignais, j'enseignais la "matière", les maths, en raison de mon plaisir à étudier les maths (puis j'ai enseigné la physique mais avec moins de plaisir).

Au fur et à mesure que sont passées les années j'ai commencé à m'intéresser à la transmission elle-même. C'est pour cela que j'ai pris aussi des enfants du primaire. Je me suis rendu compte que c'était aussi passionnant  de transmettre à un enfant qu' à un ado.
Le problème  ou plutôt la fatigue, c'est que, s'intéresser essentiellement à la transmission entraine dans un engagement affectif parfois puissant : il est nécessaire de se mettre à la place de l'enfant, et cet "oubli" total (parfois) de soi peut devenir exténuant. Mais quelle récompense quand l'enfant comprend, surtout quand il s'agit d'un enfant dont les parents désespèrent tant il a de mauvais résultats à l'école. Le succès est enivrant.

J'ai une autre élève, une ado de 15 ans, qui est "difficile". Je me mets dans des colères contre elle !!! C'est une meneuse, elle met le "bordel" dans sa classe, avec quelques autres trublions. Le prof de maths (qu'elle chahute sans complexe) a abdiqué, il ne leur fait plus rien faire. Moi je n'abdique pas, mais quelle galère !!! Quand elle ne veut pas travailler elle se couche sur la table et ne bouge plus ! Dingue ! Il y  a des phénomènes ! Elle ne relève la tête que lorsqu'elle me sent proche de la crise d'apoplexie!!! (il est vrai que je ne récupère que les cas difficiles, ceux que personne ne parvient plus à enseigner, même la petite Liz, cette jeune fille séduisante, j'ai appris par sa mère qu'elle "répudie" tous ses profs !!!).

Je réagis à l'une de tes interventions ci-dessus. Quand tu écris que tu manies le balai !!! Je me suis rendu compte que les forums pouvaient aussi créer une forte dissipation d'énergie. Il y a un danger à trop se donner aux réseaux sociaux. Le danger de se disperser.
avatar

larchange
Membre banni

Messages : 819
Date d'inscription : 14/08/2016

larchange

Revenir en haut Aller en bas

Nouveau ( par default ) Re: Journal

Message  chimère le Jeu 12 Jan 2017 - 18:47

Tu as une patience d'Ange Larchange Wink

C'est une question de dosage...et j'assume tout ce que je dis puisque je n'ai rien à cacher.

Depuis 15 ans je tire plus de satisfaction sur les forums que de négatif. C'est mon monde parallèle, celui où je m'exprime avec plus de facilité, de complicité...J'ai beaucoup de mal à trouver cet équilibre dans la vie de tous les jours.
C'est surtout dans mon entourage direct que j'ai fait le ménage. Toutes mes relatons "virtuelles" sont toujours d'actualité Wink
avatar

chimère
V.I.P.

Signe du zodiaque : Capricorne

Messages : 6796
Date d'inscription : 25/11/2013
Age : 49

chimère

Revenir en haut Aller en bas

Nouveau ( par default ) Re: Journal

Message  Invité le Jeu 12 Jan 2017 - 20:45

.....


Dernière édition par Yalla le Sam 8 Avr 2017 - 18:55, édité 1 fois
avatar

Invité
Invité


Invité

Revenir en haut Aller en bas

Nouveau ( par default ) Re: Journal

Message  larchange le Sam 14 Jan 2017 - 18:32

@Yalla a écrit:Bonsoir larchange , j'ai lu avec attention et admiration,tes témoignages de "transmission" des savoirs,et c'est vraiment très intéressant. Tu aurais pu être un excellent "instit",vraiment . Je te cite :
"...Le problème  ou plutôt la fatigue, c'est que, s'intéresser essentiellement à la transmission entraine dans un engagement affectif parfois puissant : il est nécessaire de se mettre à la place de l'enfant, et cet "oubli" total (parfois) de soi peut devenir exténuant. Mais quelle récompense quand l'enfant comprend, surtout quand il s'agit d'un enfant dont les parents désespèrent tant il a de mauvais résultats à l'école. Le succès est enivrant...."
   Et là, je me reconnais et je me dis : il a tout compris,larchange!
Moi j'enseignais dans des classes de 26 élèves, et ce n'était pas simple de prendre en compte chaque enfant.Mais cela me paraissait indispensable de reconnaître chaque enfant avec son identité, son rythme, ses difficultés, ses attentes.Aussi j'avais des fiches pour chaque élève, plus étayées lorsque l'enfant posait problème d'une manière ou d'une autre.Car une relation de confiance et de respect mutuel s'établissait toujours entre chacun de mes élèves et moi. Mais la même méthode ne convient pas à tous,certains enfants ont le gout de l'effort, d'autres pas,certains sont expansifs, d'autres moins, il y a les enfants qui se sentent en échec et ceux qui veulent "avancer", encore et encore...Et puis il y a les parents, présents ou pas,ouverts à la discussion ou non,trop exigeants ou laxistes...Puis le milieu social...Tout rentre en ligne de compte dans le devenir de l'enfant écolier,et c'est un gros travail de s'adapter, afin que chaque enfant trouve sa place dans la classe, et "entre vraiment dans les apprentissages" .
Avec au bout, comme tu le dis si bien," quelle récompense quand l'enfant comprend..."
Je disais souvent à mes collègues,que c'est aussi et surtout à nous de nous remettre en cause, quand un enfant est en échec!A nous de réfléchir à d'autres méthodes, à une autre approche, mais pas question de laisser un enfant abandonné au fond de la classe.
Je deviens trop bavarde là, mais je suis passionnée.
Juste te dire que ce que je faisais, et ce que tu fais, s'appelle" la pédagogie différenciée",et je suis bien certaine que tu en saisis tous le sens, les enjeux.
Et que dans les apprentissages, il faut prendre en compte le savoir,le savoir-faire et le savoir être.Enfin,donner envie à l'enfant d'apprendre est essentiel.
Hélas, trop souvent,l'instit suit son programme et sa méthode,et la classe suit..ou pas!
Bon je vais enfin me taire et te remercier encore de tes précieux témoignages, qui me font chaud au cœur! Tes élèves ont beaucoup de chance d'avoir "croisé ta route"!



Je me rends compte désormais assez précisément du travail des instituteurs et institutrices. Parfois leur travail est moins considéré que celui des certifiés ou des agrégés dont la notoriété est assise sur un savoir spécifique : celui d'une matière. Mais la transmission c'est tout autre chose.
Quand je vois les difficultés rencontrées par mes élèves je découvre que leurs lacunes remontent le plus souvent au primaire (parfois aussi à une quatrième ratée, cette année semblant assez cruciale aussi). Le primaire est très important. Ma petite expérience me démontre que sortir du primaire avec des lacunes importantes, en maths ou en français, est un facteur d'échec important pour la suite des études.
Quand je vois l'effort que je dois faire pour m'adapter  à la dizaine d'élèves que j'ai (en cours particulier de 1 h à 2 heures selon les difficultés rencontrées) je me demande ce que je ferai si j'avais à m'occuper d'une classe de 25 à 30  élèves. J'admire  à mon tour le travail que tu as fait et cette détermination à "sauver" chaque élève. Je dis "sauver" car c'est bien de cela qu'il s'agit concernant l'enseignement du primaire.
Sans doute y a t-il des théories de cet enseignement, le savoir-être, le savoir-faire, mais ce qui me détermine surtout, ce ne sont pas des réflexions  mais ce sont des attitudes affectives : je ne peux pas abandonner ces enfants. En définitive pour mobiliser mon énergie je ne cherche pas à théoriser, je m'efforce à vivre ma relation avec ces enfants comme si c'étaient mes enfants. Je me dis "Tous les enfants sont mes enfants". Cela m'aide à sans cesse trouver des solutions pour eux.

Merci pour ton message, il m'a fait plaisir; je me sens conforté à continuer dans la voie que je me suis donnée.
avatar

larchange
Membre banni

Messages : 819
Date d'inscription : 14/08/2016

larchange

Revenir en haut Aller en bas

Nouveau ( par default ) Re: Journal

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum