Statistiques
Nous avons 3045 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Jihae

Nos membres ont posté un total de 1079984 messages dans 42961 sujets
   
Connexion

Récupérer mon mot de passe


Du rapport entre la philosophie et les sciences exactes

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Nouveau ( par default ) Du rapport entre la philosophie et les sciences exactes

Message  larchange le Mar 22 Nov 2016 - 7:46

Il pourrait s'agir de deux domaines de la pensée totalement indépendants l'un de l'autre de prime abord. Pourtant lorsqu'on étudie les sciences physiques et plus particulièrement le développement actuel des sciences physiques nous pouvons être surpris de constater à quel point la philosophie, entendue dans sa pratique grecque (la Grèce des origines), est présente dans la formation de la pensée des grands savants.
Ce que je propose ici c'est de réfléchir sur ce lien entre philosophie et sciences exactes, et plus particulièrement les sciences physiques.

avatar

larchange
Membre banni

Messages : 819
Date d'inscription : 14/08/2016

larchange

Revenir en haut Aller en bas

Nouveau ( par default ) Re: Du rapport entre la philosophie et les sciences exactes

Message  Invité le Mar 22 Nov 2016 - 7:48

Je n'ai pas d'idée me venant spontanément en tête, mais je serais ravie de lire les commentaires des autres. Wink
avatar

Invité
Invité


Invité

Revenir en haut Aller en bas

Nouveau ( par default ) Re: Du rapport entre la philosophie et les sciences exactes

Message  larchange le Mar 22 Nov 2016 - 8:00

Merci Adeline pour ce petit mot, j'y vois un encouragement à préciser ma pensée !
avatar

larchange
Membre banni

Messages : 819
Date d'inscription : 14/08/2016

larchange

Revenir en haut Aller en bas

Nouveau ( par default ) Re: Du rapport entre la philosophie et les sciences exactes

Message  Rostand le Mar 22 Nov 2016 - 8:21

@larchange a écrit: je propose ici c'est de réfléchir sur ce lien entre philosophie et sciences exactes, et plus particulièrement les sciences physiques.
Ambitieux projet ! Je te lirai avec intérêt. En fait, tu veux parler de métaphysique ?
avatar

Rostand
V.I.P.

Messages : 4002
Date d'inscription : 21/01/2013

Rostand

Revenir en haut Aller en bas

Nouveau ( par default ) Re: Du rapport entre la philosophie et les sciences exactes

Message  SULLIVAN le Mar 22 Nov 2016 - 9:11

hors sujet:
Dans un tunnel tout noir , un monsieur tout noir cherche un chien tout noir ; lequel chien n'est pas dans le tunnel

Vous avez 4 heures
avatar

SULLIVAN
V.I.P.

Signe du zodiaque : Scorpion

Messages : 7715
Date d'inscription : 21/10/2011
Age : 73
Localisation : Pays Catalan

SULLIVAN

Revenir en haut Aller en bas

Nouveau ( par default ) Re: Du rapport entre la philosophie et les sciences exactes

Message  Opaline le Mar 22 Nov 2016 - 10:22


Spoiler:
Alors mieux vaut regagner au plus vite la lumière, s'il y a urgence à retrouver ce chien !

_________________________________________________
Quand tu te lèves le matin, remercie pour la lumière du jour, pour ta vie et ta force. Remercie pour la nourriture et le bonheur de vivre. Si tu ne vois pas de raison de remercier, la faute repose en toi-même. (proverbe amérindien)

avatar

Opaline
Modératrice

Messages : 42833
Date d'inscription : 28/02/2011
Localisation : Un petit village niché dans les collines beaujolaises

Opaline

Revenir en haut Aller en bas

Nouveau ( par default ) Re: Du rapport entre la philosophie et les sciences exactes

Message  fifititi le Mar 22 Nov 2016 - 12:14

Certains astrophysiciens sont de grands philosophes émerveillés qu'ils sont devant la complexité de l'univers. De même de grands mystiques ont été de grands savants. Ce qui prouve que la frontière entre les deux n'est pas hermétique. Loin s'en faut.
avatar

fifititi
V.I.P.

Signe du zodiaque : Sagittaire

Messages : 29144
Date d'inscription : 31/01/2014
Age : 58
Localisation : Lyon

fifititi

Revenir en haut Aller en bas

Nouveau ( par default ) Re: Du rapport entre la philosophie et les sciences exactes

Message  Rostand le Mar 22 Nov 2016 - 12:21

@fifititi a écrit:Certains astrophysiciens sont de grands philosophes émerveillés qu'ils sont devant la complexité de l'univers. De même de grands mystiques ont été de grands savants. .
Tu t'écartes un peu du sujet Fifititi, Spiritualité et Métaphysique ne sont pas pareils.
avatar

Rostand
V.I.P.

Messages : 4002
Date d'inscription : 21/01/2013

Rostand

Revenir en haut Aller en bas

Nouveau ( par default ) Re: Du rapport entre la philosophie et les sciences exactes

Message  Baffie le Mar 22 Nov 2016 - 14:44

Limites de l'expression "sciences exactes"

L'expression "sciences exactes", tout comme l'expression "sciences dures" qui lui est parfois accolée, est problématique dans l'opposition implicite et non questionnée qu'elle établit : à quelles sciences devraient-elles s'opposer ? À des sciences "inexactes" ? À des sciences "molles" ? Quelles seraient ces sciences ? Les sciences humaines et sociales ?

La notion de "preuve" est souvent une gageure dans les sciences humaines ou sociales. C'est pourquoi la notion de "vérité scientifique" devient dans ces domaines synonyme "d'exactitude", ce qui explique que l'expression "sciences exactes" peut être employée à titre descriptif comme le reflet d'un "fait objectif" sans avoir aucun aspect dépréciatif pour les sciences non rangées sous cette catégorie. La notion d'exactitude doit d'ailleurs être soigneusement distinguée de celle de vérité; en effet toute science repose sur un certain nombre de postulats, par définition non démontrés.

SOURCE: http://cavainc.blogspot.fr/2011/03/que-sont-les-sciences-exactes.html

Je m'avance avec précautions: pouvons-nous aborder le principe d'incertitude d'heisenberg ?

Ce principe est l'un des plus importants énoncés de la physique moderne, révélé par Heisenberg: "il est impossible de connaitre simultanément la position exacte et la vitesse exacte d'une particule". Dit d'une autre manière, plus on connait avec précision la position d'une particule, moins on connait sa vitesse, et vice versa.
Attention, cette impossibilité n'est pas liée à la précision des instruments de mesure (mètre, chronomètre, etc), mais bien à la nature des phénomènes mesurés (vitesse et position).

SOURCE: http://slymood.over-blog.com/article-le-principe-d-incertitude-d-heisenberg-pour-les-nuls-109645898.html
avatar

Baffie
Membre

Signe du zodiaque : Balance

Messages : 596
Date d'inscription : 31/10/2016
Age : 33
Localisation : Sud de la France

Baffie

Revenir en haut Aller en bas

Nouveau ( par default ) Re: Du rapport entre la philosophie et les sciences exactes

Message  Rostand le Mar 22 Nov 2016 - 19:11

C'est bien, Baffie, mais mon vieux cerveau peine à suivre.
Rappelle-nous l'histoire du chat d'Heisenberg dans sa boite. Finalement, il est mort ou toujours vivant ?
avatar

Rostand
V.I.P.

Messages : 4002
Date d'inscription : 21/01/2013

Rostand

Revenir en haut Aller en bas

Nouveau ( par default ) Re: Du rapport entre la philosophie et les sciences exactes

Message  Baffie le Mar 22 Nov 2016 - 19:52

Il s'agit de l'expérience dite du chat de Schrödinger. Il est en même temps mort et vivant ! C'est une expérience de physique quantique.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Chat_de_Schrödinger#Le_suicide_quantique
avatar

Baffie
Membre

Signe du zodiaque : Balance

Messages : 596
Date d'inscription : 31/10/2016
Age : 33
Localisation : Sud de la France

Baffie

Revenir en haut Aller en bas

Nouveau ( par default ) Re: Du rapport entre la philosophie et les sciences exactes

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum