Le rejet de la méthode syllabique.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Nouveau Le rejet de la méthode syllabique.

Message  Invité le Dim 9 Oct 2016 - 14:29


Dans les années 60 et 70, un courant de pensée progressiste s’est mis en tête de réformer l’apprentissage de la lecture. Les méthodes traditionnelles, disaient-ils, sont trop arides, trop mécaniques, elles assomment les élèves et participent à la sélection sociale qui frappe les enfants des classes populaires. Elles doivent être mises au rencart au profit de pédagogies plus modernes. Bientôt dominant dans l’appareil de l’Education nationale, ce courant bien intentionné a inspiré les changements qui ont affecté l’enseignement du français dans les classes élémentaires.


Le constat est évident, il est clair que les écrits sans aucune faute de nos parents n'existent plus. Même dans les articles de journaux sérieux, on trouve des fautes d'orthographe ...

Mais puisque tout le monde le dit, puisque tout le monde critique ces méthodes d'apprentissage de la lecture et l'écriture, pourquoi n'y a t'il pas une réforme imposant un retour à la bonne vielle méthode syllabique, celle la même qui avait prouvé son efficacité ? scratch
avatar

Invité
Invité


Invité

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum