Statistiques
Nous avons 2753 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Berthe Comchou

Nos membres ont posté un total de 927949 messages dans 30290 sujets
Derniers sujets
» Peut-on forcer son corps à transpirer moins ?
par Nin Ka Aujourd'hui à 0:40

» Hommage à ces chers disparus
par MARCO57 Aujourd'hui à 0:38

» Êtes-vous de nature négative ou positive ?
par Nin Ka Aujourd'hui à 0:34

» Glyphosate, alors Monsieur Hulot ?
par Berthe Comchou Hier à 23:55

» Bonjour,
par Berthe Comchou Hier à 23:54

» Des conseils ?
par Tigibus Hier à 23:41

» L’industrie du médicament veut redorer son image
par ticania Hier à 23:38

» Séisme en Corée du Nord
par Tigibus Hier à 23:36

» Les excuses bidons
par Tigibus Hier à 23:24

» Bonjour - bonsoir
par Ribelle Hier à 23:18

Les posteurs les plus actifs de la semaine
Jalna
 
Ribelle
 
Dad
 
olivier
 
Sweety
 
Berthe Comchou
 
Tigibus
 
melody2020
 
fifititi
 
Opaline
 


L’avortement : Aussi une histoire d’hommes !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L’avortement : Aussi une histoire d’hommes !

Message  Invité le Mer 28 Sep 2016 - 14:10

Une enquête pratiquée par l’ l’Association nationale des centres d’IVG et de contraception , indiquait que, sur 150 hommes âgés de 29 ans en moyenne et sans enfants, c’est en général, le « désir d’accueillir un enfant dans les meilleures conditions » qui motive pour eux l’ivg.

Que mettent-ils derrière cette notion de « meilleures conditions » ? D’abord une situation matérielle et financière confortable et stable ( pour 38%) et l’installation dans une relation de couple durable ayant le projet d’enfant.(36%)

Mais pour tous ces hommes, l’avortement est « rarement vécu comme anodin » et seulement 4% se disent « indifférents ». Ils parlent des « cicatrices » laissées par l’IVG, de « l’incompréhension, des malentendus, voire des ruptures dans le couple » que cet avortement engendre parfois.


On parle souvent de l'avortement comme d'une affaire de femmes, mais c'est vrai qu'il s'agit aussi d'une affaire d'hommes.

Trouvez vous que la souffrance de l'homme, confronté à une choix d'IVG, soit suffisamment pris en compte ?
avatar

Invité
Invité


Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’avortement : Aussi une histoire d’hommes !

Message  tounens le Mer 28 Sep 2016 - 14:51

Je n'ai pas été confronté à ce problème car mon épouse a toujours été protégée.
L'Education Nationale ne délivre pas de vrais messages. La Télévision Française n'en délivre pas du tout.
Sauf accidents malheureux, l'IVG ne devrait pas être tolérée. A chacune et chacun de prendre ses responsabilités.
avatar

tounens
V.I.P.

Signe du zodiaque : Capricorne

Messages : 4687
Date d'inscription : 04/10/2014
Age : 57
Localisation : Basse-Bretagne

tounens

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’avortement : Aussi une histoire d’hommes !

Message  Invité le Mer 28 Sep 2016 - 15:34

Sauf que tu sembles ignorer que la contraception n'est pas toujours fiable. Mon fils est d'ailleurs né alors que j'étais sous contraceptif ...
Maintenant, le sujet n'est pas "pour ou contre l'avortement", mais comment les hommes réagissent face à un avortement qu'ils sont bien-sur supposés avoir accepté.

avatar

Invité
Invité


Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’avortement : Aussi une histoire d’hommes !

Message  Morgane le Mer 28 Sep 2016 - 22:14

C'est tellement vrai. En donnant la totale responsabilité légale et morale à la mère, le père est sous-estimé et peut même être éliminé du processus de réflexion autour d'un avortement : et c'est bien triste !

Personnellement, je ne vois pas comment un homme pourrait être insensible à la perte d'un bébé potentiel, ce n'est pas un sujet délicat.
avatar

Morgane
V.I.P.

Messages : 15188
Date d'inscription : 30/05/2013

Morgane

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’avortement : Aussi une histoire d’hommes !

Message  Invité le Jeu 29 Sep 2016 - 9:55

Je pense qu'il faudra du temps pour que l'avortement devienne naturellement une histoire d'hommes. Trop longtemps l'avortement fut interdit et sanctionné pas des hommes. Trop longtemps les hommes se sont peu souciés des grossesses, voulues ou non. Si la femme se retrouvait enceinte, nombreux ne se sentaient pas concernés, et d'ailleurs, quand les mères célibataires étaient montrées du doigt, on ne s'intéressait pas de savoir qui était le père de l'enfant.

Désormais, les hommes sont plus présents auprès des enfants et se montrent de plus en plus concernés par la grossesse de leur conjointe. Ils leur devient également de plus en plus naturel d'exprimer leurs sentiments, leurs doutes et d'épauler leur compagne quant il est question de mettre un terme à une grossesse non voulue. Je pense qu'il faut prendre leurs souffrances face à de telles situations avec la même attention que l'on porte à la souffrance de la mère.
avatar

Invité
Invité


Invité

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum