Statistiques
Nous avons 2612 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est ZakYor21

Nos membres ont posté un total de 898059 messages dans 28464 sujets
anipassion.com

A partir de quel niveau d'ivresse est-on trop ivre pour avoir un rapport sexuel?

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: A partir de quel niveau d'ivresse est-on trop ivre pour avoir un rapport sexuel?

Message  Morgane le Sam 5 Mar 2016 - 17:24

@Adeline a écrit:Je pense que c'est avant tout aux hommes de fixer les limites à ne pas franchir. On ne doit violer une femme, même si elle se balade en tenue sexy ou qu'elle est ivre. Est ce que les femmes violent les hommes sous prétexte qu'ils sont sexys ou qu'ils sont ivres ?

Quant une personne se fait violer, c'est le violeur qui est en tort, pas la victime !

+1 C'est tout à fait ce que je pense !

Il n'est pas l'histoire de subconscient, on ne peut pas dire : elle l'a voulu mais elle le savait pas, on est consentant ou non... Et si ce n'est pas oui, c'est non.

Morgane
V.I.P.


Messages : 15212
Date d'inscription : 30/05/2013

Morgane

Revenir en haut Aller en bas

Re: A partir de quel niveau d'ivresse est-on trop ivre pour avoir un rapport sexuel?

Message  castor335 le Sam 5 Mar 2016 - 17:38

bien sûr qu'on ne doit pas toucher une femme même si elle est en tenue sexy
cela va de soi
un homme qui viole n'est plus un homme

mais cela ne veut pas dire que l'on ne peut pas avoir une idée négative sur cette jeune femme

Avant de respecter une femme il faut que ce soit la femme qui doit se respecter
avatar

castor335
V.I.P.


Signe du zodiaque : Gémeaux

Messages : 65493
Date d'inscription : 08/03/2011
Age : 76
Localisation : ile de france

castor335

Revenir en haut Aller en bas

Re: A partir de quel niveau d'ivresse est-on trop ivre pour avoir un rapport sexuel?

Message  Morgane le Sam 5 Mar 2016 - 17:41

C'est un peu facile de ne pas respecter quelqu'un parce que cette personne ne correspond pas aux critères sociaux. Ca a été l'homosexualité, le transgenre et la jupe ..
J'espère qu'un jour ce genre de clichés s'arrêteront et qu'on se respecte car nous sommes humains entre nous et sans ces préjugés négatifs.
avatar

Morgane
V.I.P.


Messages : 15212
Date d'inscription : 30/05/2013

Morgane

Revenir en haut Aller en bas

Re: A partir de quel niveau d'ivresse est-on trop ivre pour avoir un rapport sexuel?

Message  Adeline le Sam 5 Mar 2016 - 18:03

@castor335 a écrit:

mais cela ne veut pas dire que l'on ne peut pas avoir une idée négative sur cette jeune femme

Avant de respecter une femme il faut que ce soit la femme qui doit se respecter
même chose pour les hommes. certains sont respectables, d'autres pas. C'est très subjectif, ce qui est respectable pour certains ne l'est pas pour d'autres. Je connais des gens en apparence très respectables et qui pourtant, par leur hypocrisie ou leurs mensonges ne le sont pas pour moi. La respectabilité ne se juge pas sur une apparence physique mais sur un comportement général Wink

@Morgane a écrit:C'est un peu facile de ne pas respecter quelqu'un parce que cette personne ne correspond pas aux critères sociaux. Ca a été l'homosexualité, le transgenre et la jupe ..
J'espère qu'un jour ce genre de clichés s'arrêteront et qu'on se respecte car nous sommes humains entre nous et sans ces préjugés négatifs.
tout à fait d'accord Wink

_________________________________________________
avatar

Adeline
Co Admin


Messages : 50835
Date d'inscription : 28/02/2011

Adeline

Revenir en haut Aller en bas

Re: A partir de quel niveau d'ivresse est-on trop ivre pour avoir un rapport sexuel?

Message  Jalna le Sam 5 Mar 2016 - 18:17

@Morgane a écrit:C'est un peu facile de ne pas respecter quelqu'un parce que cette personne ne correspond pas aux critères sociaux. Ca a été l'homosexualité, le transgenre et la jupe ..
J'espère qu'un jour ce genre de clichés s'arrêteront et qu'on se respecte car nous sommes humains entre nous et sans ces préjugés négatifs.
Comment ne pas être d'accord avec toi... :bravo 2:

_________________________________________________
avatar

Jalna
Modératrice


Messages : 103725
Date d'inscription : 07/10/2011

Jalna

Revenir en haut Aller en bas

Re: A partir de quel niveau d'ivresse est-on trop ivre pour avoir un rapport sexuel?

Message  FéeNyx le Jeu 20 Avr 2017 - 21:56

Pour faire suite à ce qui a été dit sur le post "Revenge porn"...

Cet article pose la même question que toi...

Pour ma part, je pense qu'il est délicat de déterminer un seuil d'ivresse précis à partir duquel on doit considérer qu'une personne est "trop ivre pour avoir un rapport sexuel".

Certaines personnes tolèrent plus ou moins bien l'absorption d'alcool. On ne réagit pas tous de la même façon.
Exemple : deux personnes boivent la même quantité d'alcool. L'une est saoule, pas l'autre.
Généralement, on estime que les femmes sont plus vulnérables que les hommes en la matière.
Le poids joue un rôle... etc.

À la question, je répondrais : "Lorsque ton discernement est altéré ; lorsque tu n'es plus en capacité de consentir...". Et c'est du cas par cas (même si passé un certain seuil, tout un chacun ne répond plus de rien...).

En outre, je pense qu'il est nécessaire d'assumer ses responsabilités et donc, de faire attention à sa consommation d'alcool, de manière générale.

Quoi qu'il en soit, ivresse ou non, pour que l'infraction de viol soit constituée, il faut prouver l'absence de consentement de la victime (violence, contrainte, menace ou surprise) et l'intention coupable de l'auteur.

L'appréciation se fait au cas par cas. Le taux d'alcoolémie peut être pris en considération pour évaluer la capacité de résistance de la victime (présumée)... etc.

En cas de viol d'une personne en état d'ivresse, il y a abus de faiblesse...

Lorsqu'une personne (à la limite du coma éthylique, par exemple) était trop ivre pour "consentir" et qu'il n'y a pas eu "violence", "contrainte" ou "menace", on pourrait avoir recours à la notion de "surprise" (utilisée pour condamner les violeurs qui ont drogué leurs victimes).

À noter que la consommation d’alcool de la victime (alors plus vulnérable) ou de l’agresseur constitue une circonstance aggravante du viol (viol aggravé, donc).

Ce faisant, on peut être ivre et victime d'un viol. Le taux d'alcoolémie ne doit pas excuser le viol.


P.S. : Il est intéressant de constater que tout cela nous amène à nous interroger sur le Conscient et l'Inconscient... Un hypnotiseur racontait que nous serions incapables de faire certaines choses sous hypnose, en raison des barrières (propres à chacun) dressées par notre Inconscient... Je pense qu'il en est de même en cas de consommation excessive d'alcool. L'alcool désinhibe, certes ; mais ce n'est pas lui qui cause les viols...
avatar

FéeNyx
Membre


Messages : 68
Date d'inscription : 15/04/2017

FéeNyx

Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum