Statistiques
Nous avons 2950 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Camomille12

Nos membres ont posté un total de 1019749 messages dans 37962 sujets
   
Connexion

Récupérer mon mot de passe


A partir de quel niveau d'ivresse est-on trop ivre pour avoir un rapport sexuel?

Page 1 sur 6 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

default A partir de quel niveau d'ivresse est-on trop ivre pour avoir un rapport sexuel?

Message  Morgane le Lun 15 Fév 2016 - 19:48

L'article parle de la limite du consentement sexuel pendant un état d'alcoolémie et quelle en est sa frontière.

Lorsque j'ai demandé à une douzaine d'étudiants à travers les États-Unis de me tracer leur propre frontière entre du sexe bourré et une agression sexuelle, j'ai obtenu douze réponses différentes.

Un étudiant en troisième cycle de l'Université de Floride (FSU) m'a ainsi dit:

«La seule ligne absolue à ne jamais franchir, c'est quand la victime est complètement inconsciente»;

une étudiante du même niveau et de la même université m'a quant à elle répondu «tout ce qui en deçà de la sobriété totale».

Selon une étudiante de l'Université de Chicago, «tout degré d'intoxication faisant que quelqu'un ne se souviendra pas de ses décisions occasionne un acte clairement criminel» tandis qu'un étudiant de Floride estimait qu'il n'était «pas acceptable que l'homme ivre au moment des faits soit menacé de sanctions si, pendant l'acte, la femme était active et réactive».

Selon une étudiante du Grinnell College, il est préférable que les deux partenaires soient équitablement intoxiqués:
«je pense que les deux personnes devraient être au même niveau d'ivresse ou de sobriété pour que les choses soient acceptables – si vous êtes pompette, alors je dois être pompette; si vous êtes sobre, alors il ne faut absolument pas que je sois saoul».

flèche bleu Qu'en pensez vous ?
avatar

Morgane
V.I.P.

Messages : 15220
Date d'inscription : 30/05/2013

Morgane

Revenir en haut Aller en bas

default Re: A partir de quel niveau d'ivresse est-on trop ivre pour avoir un rapport sexuel?

Message  Invité le Lun 15 Fév 2016 - 19:52

C'est compliqué. Comment savoir si les deux personnes ont le même niveau d'alcoolémie. Je pense que le mieux serait d'éviter ce genre de relations, quant on est en état d'ivresse, ainsi pas de litige.
avatar

Invité
Invité


Invité

Revenir en haut Aller en bas

default Re: A partir de quel niveau d'ivresse est-on trop ivre pour avoir un rapport sexuel?

Message  marcaurele le Lun 15 Fév 2016 - 20:48

Personnellement il m'est impossible de faire l'amour avec une femme que je sais "pompette". Profiter d'un état de faiblesse, certes passager, ce serait commettre un viol
avatar

marcaurele
V.I.P.

Signe du zodiaque : Bélier

Messages : 15465
Date d'inscription : 23/08/2012
Age : 47
Localisation : blésois adopté

marcaurele

Revenir en haut Aller en bas

default Re: A partir de quel niveau d'ivresse est-on trop ivre pour avoir un rapport sexuel?

Message  Morgane le Mar 16 Fév 2016 - 2:41

Souvent confrontée à de la viande saoule puisque je suis étudiante, il arrive souvent des relations sexuelles non attendues, non prévues et souvent non désirées. Mais quand la fille le drague ouvertement, comment prouver qu'elle n'est pas d'accord ? Qu'elle n'est pas en état de donner son consentement ?

J'ai récemment lu sur les réseaux sociaux une fille qui était saoule et qui a couché avec un garçon, elle en était terrifié le lendemain, déclarant s'être fait violée. Le fait est qu'elle le draguait, lui tenait la main et quand ses amis sont venues la voir, elle a dit que tout était ok. Comment agir dans ses moments là ? Est-ce un viol ? Que vaux son consentement non éclairé ?

Etant de nature un peu pragmatique, je vais souvent trouver mes réponses dans des textes de lois. Ce que j'ai trouvé :

Les atteintes sexuelles (attouchements, caresses,
pénétration…) sont l'expression d'un abus de pouvoir.
L'auteur d'une agression sexuelle veut assujettir une
personne (majeure ou mineure, homme ou femme) à ses
propres désirs en utilisant la violence, la contrainte, la
menace ou la surprise. Par exemple :
• il y a recours à la contrainte notamment lorsque l'auteur
profite de sa position familiale, sociale ou hiérarchique
pour commettre l’agression. La contrainte suppose
l’existence de pressions physiques ou morales. Elle doit
s’apprécier de manière concrète en fonction des
capacités de résistance de la victime ;
• il y a recours à la menace lorsque l'auteur annonce des
représailles en cas de refus de la victime ;
• il y a recours à la surprise lorsque l'auteur utilise un
stratagème pour surprendre sa victime ou encore lorsque
la victime était inconsciente ou en état d’alcoolémie.

Source : Justive Gouv

C'est pour ça que je me pose des questions : l'état d'alcoolémie est subjectif et large.

Le terme viol est tellement puissant que je n'arrive pas à me positionner
avatar

Morgane
V.I.P.

Messages : 15220
Date d'inscription : 30/05/2013

Morgane

Revenir en haut Aller en bas

default Victime de viol... ou regrets

Message  GuyguyLu le Mer 2 Mar 2016 - 6:04

Lorsqu'on boit on est désinhibée, on se sent capable de beaucoup de chose. On fait des choses que l'on peut regretter le lendemain.
S'il est évident que certains abusent de l'état de non sobriété de la fille, d'autres se retrouvent avec une fille qui se lâchera grâce à l'alcool et qui regrettera ses actes au petit matin. Peut-être simplement par état de conscience, d'éducation... et reprochera au garçon, à l'homme, de ne pas avoir résisté.
Le garçon doit savoir qu'il pourra se retrouver face à cette situation, si j'avais un fils je lui aurais expliqué (j'ai une fille).
Quel fierté peut ressentir un garçon au lendemain d'une relation si la relation est regrettée par la fille ?
Ce n'est pas qu'une question de "litige"ou de pénalité, mais de respect et d'intégrité.
Mais je ne suis pas folle, j'imagine combien il doit être parfois difficile pour un homme, qui a également bu et qui est dans cet état de fête, de résister à cette fille qui se tortille devant lui. Il est important que les filles en prennent conscience également...
avatar

GuyguyLu
Membre

Messages : 2
Date d'inscription : 01/03/2016

GuyguyLu

Revenir en haut Aller en bas

default Re: A partir de quel niveau d'ivresse est-on trop ivre pour avoir un rapport sexuel?

Message  castor335 le Mer 2 Mar 2016 - 6:25

eh bien je m'en souviens bien
il y a 46 ans, mon ex épouse a attendu que je sois ivre pour se faire engrosser, c'est vraiment dégueulasse mais cela s'est passé comme cela, depuis ce jour elle ne m'a provaquer que des "emm.rdes"
avatar

castor335
V.I.P.

Signe du zodiaque : Gémeaux

Messages : 70158
Date d'inscription : 08/03/2011
Age : 76
Localisation : Paris

castor335

Revenir en haut Aller en bas

default Re: A partir de quel niveau d'ivresse est-on trop ivre pour avoir un rapport sexuel?

Message  fifititi le Mer 2 Mar 2016 - 8:51

Après avoir bu j'en serais bien incapable. muet
avatar

fifititi
V.I.P.

Signe du zodiaque : Sagittaire

Messages : 29000
Date d'inscription : 31/01/2014
Age : 57
Localisation : Lyon

fifititi

Revenir en haut Aller en bas

default Re: A partir de quel niveau d'ivresse est-on trop ivre pour avoir un rapport sexuel?

Message  Ro-minet le Mer 2 Mar 2016 - 13:09

@marcaurele a écrit:Personnellement il m'est impossible de faire l'amour avec une femme que je sais "pompette". Profiter d'un état de faiblesse, certes passager, ce serait commettre un viol
Une femme "pompette", comme tu dis, surtout si personne ne l'a forcé à boire, est toujours responsable de ce quelle fait, il n'y a aucun délit de viol à redouter là..
avatar

Ro-minet
V.I.P.

Signe du zodiaque : Taureau

Messages : 5877
Date d'inscription : 14/06/2015
Age : 61
Localisation : Loire du sud

Ro-minet

Revenir en haut Aller en bas

default Re: A partir de quel niveau d'ivresse est-on trop ivre pour avoir un rapport sexuel?

Message  castor335 le Mer 2 Mar 2016 - 13:56

en général c'est plutôt rare une femme pompette
avatar

castor335
V.I.P.

Signe du zodiaque : Gémeaux

Messages : 70158
Date d'inscription : 08/03/2011
Age : 76
Localisation : Paris

castor335

Revenir en haut Aller en bas

default Re: A partir de quel niveau d'ivresse est-on trop ivre pour avoir un rapport sexuel?

Message  Ro-minet le Mer 2 Mar 2016 - 13:58

@castor335 a écrit:en général c'est plutôt rare une femme pompette
Plus tellement de nos jours.....
avatar

Ro-minet
V.I.P.

Signe du zodiaque : Taureau

Messages : 5877
Date d'inscription : 14/06/2015
Age : 61
Localisation : Loire du sud

Ro-minet

Revenir en haut Aller en bas

default Re: A partir de quel niveau d'ivresse est-on trop ivre pour avoir un rapport sexuel?

Message  ironmaiden59 le Mer 2 Mar 2016 - 14:56

@fifititi a écrit: Après avoir bu j'en serais bien incapable. muet


moi aussi, plutôt envie de dormir dans cet état là green
avatar

ironmaiden59
V.I.P.

Signe du zodiaque : Lion

Messages : 5480
Date d'inscription : 23/12/2011
Age : 58
Localisation : lille

ironmaiden59

Revenir en haut Aller en bas

default Re: A partir de quel niveau d'ivresse est-on trop ivre pour avoir un rapport sexuel?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 6 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum