Statistiques
Nous avons 3020 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Dadou

Nos membres ont posté un total de 1063493 messages dans 41564 sujets
   
Connexion

Récupérer mon mot de passe


[Test] Halo Anniversary #Xbox360

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Nouveau ( par default ) [Test] Halo Anniversary #Xbox360

Message  Invité le Dim 25 Déc 2011 - 19:25



Jeu : FPS
Editeur : Microsoft Games Studios
Développeur : 343 Industries
Date de sortie : 15/11/2011



Il y a 10 ans, sortait Halo premier du nom; 10 ans plus tard, voici venir Halo Anniversary pour commémorer ça; alors : vraie révolution ou remix indigeste ?!

Autant le dire de suite : je n'ai pas connu le premier opus avant de jouer à cette « réédition » ce qui aurait pu engagerun verdict le plus neutre possible tout en tenant compte quand même du pédigrée du titre... mais j'ai frappé mon voisin (à la porte, je vous rassure) et j'ai pu comparer les 2...

Synopsis : classique, il n'a pas bougé d'un iota : moi vois, moi tue...
Masterchief (rien à voir avec l'émission TV hormis un penchant assez prononcé pour la bouillie d'ennemis & autres concassées de Convenant) se réveille d'un cryo-sommeil lors d'une attaque ennemie. Le crash de la navette sur une planète hostile est le point de départ de ce jeu.


Graphismes : 06/10
Le principe de switch est assez déconcertant/génial : on peut basculer d'un affichage HD actuel (HDMI powaaaa) à l'affichage d'époque -possibilité soit-disant d'un mode 3D mais ma télé n'étant pas de ce type, je ne jugerai pas car j'ai plus eu l'impression de voir des plaques colorées différentes : à tester avec un pote équipé -. Les graphismes sont bien rendus, fins, les maps très vastes, belles ciménatiques au passage. Par contre, un point négatif est ces interminables couloirs où on a vite fait de se perdre, les repères étant rapidement corrompus par la grande similitude des environnements . Ca reste correct (infime pixellisation) mais si on le compare au superbe Gears of War 3, ça accuse quand même pas mal le coup en nivellant le soft vers le bas (et oui, le coup de la recette dans les vieux pots, c'est tout à fait ça...), comme quoi, en vieillissant, tout ne se bonifie pas comme le vin...




Prise en mains : 09/10
Là, encore, pas de soucis, c'est simple, intuitif et ça marche. Quant au pilotage des divers engins, là, aussi, aucun souci. C'est du FPS simple, pur et dur avec une grande part de hasard, une inertie de saut due à l'apesanteur et apparemment présente dans le volet originel. On va tendre vers le FPS classique (que le jeu a révolutionné à l'époque) avec quand même l'ajout de cut-scènes, raccourcis,nouveaux passages, secrets à dévoiler, etc...
Le mode Online à plusieurs via le Xbox Live devrait permettre de ravir les amateurs du genre.


Gameplay : 07/10
C'est intense comme un bon FPS des familles : ça pète dans tous les sens, effets spéciaux à la pelle, le mode online en multi est terrible (I've fragged U !! :mrgreen: ) malgré un mode Solo qui reste intéressant mais qui permettra plus au jeu de s'exprimer en online, la récupération d'items modifie quelque peu la frameline du jeu , la récupération de santé est assez lente (à mon goût .
Le Kinect pourra vous épauler en réalisant les actions que vous lui direz via des commandes vocales comme le jet de grenades & en vous fournissant des infos sur des ennemis/armes (non testé car non possédé), ça joue sec & dur mais il semblerait que cela soit quand même en deçà de la genèse.



Durée de vie : 05/10
Correcte : le soft reste long et assez agréable malgré des erreurs qui ne sont plus de jeunesse (une décennie plus tard...) : des subterfuges comme les couloirs interminables pour des échauffourées, ça allait bien il y a 10 ans ou à l'époque du premier Red Faction (PS2), là, on est plus en attente d'un jeu long qui nous fasse rêver & nous transporte plutôt qu'une balade dans des couloirs pixellisés avec aller-retours d'un côté à l'autre du niveau : carrément gonflant...
Par contre, en multi : illimitée...


Note générale : 6,5/10
On oscille entre « rétrogaming » et révolution, réadaptation réussie et créativité inspirée : ça reste propre (la base), ça ne sent pas forcément le lifting (malgré que ça en soit un, restons logique), les heures d'existence du soft sont réelles, ça s 'essouffle. On nous vend du revival & ça se sent. C'est agréable sans être forcément indispensable et révolutionnaire : ça m'a plu comme ça m'a déçu....
Les nostalgiques y trouveront leur bonheur malgré (peut-être même) un ensemble revu à la baisse, mais cela mérite-t-il ou justifie l'achat du jeu (attention, la corde sensible du nostalgique se met à vibrer en vous, je le sens...) : je vous en laisse seul juge sachant que le jeu se révèlera vraiment en multi online.



Vidéo :