Statistiques
Nous avons 2968 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est harratch

Nos membres ont posté un total de 1031672 messages dans 38730 sujets
   
Connexion

Récupérer mon mot de passe


Chants révolutionnaires, contestataires, libertaires

Page 2 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Nouveau ( par default ) Re: Chants révolutionnaires, contestataires, libertaires

Message  Invité le Mer 28 Déc 2016 - 20:30

La chanson de Georges Moustaki chantée par la compagnie Jolie Môme et mise en image avec des photographies des luttes ouvrières actuelles.
"Ceux qui vivent sont ceux qui luttent" est un appel à la révolte...conscient de notre passé, confiant dans notre avenir, seule la lutte paye !


Sans la nommer  Jolie Môme  Moustaki par sudnanterre


Je voudrais Sans La Nommer vous parler d’elle

Comme d’une bien aimée, d’une infidèle

Une fille bien vivante qui se réveille

A des lendemains qui chantent sous le soleil

C’est elle que l’on matraque

Que l’on poursuit, que l’on traque

C’est elle qui se soulève, qui souffre et se met en grève

C’est elle qui l’on emprisonne, qu’on trahit, qu’on abandonne

Qui nous donne envie de vivre, qui donne envie de la suivre, jusqu’au bout, jusqu'au bout.

Invité
Invité


Invité

Revenir en haut Aller en bas

Nouveau ( par default ) Re: Chants révolutionnaires, contestataires, libertaires

Message  grandfred le Jeu 29 Déc 2016 - 17:30

magnifique !!!!


grandfred
V.I.P.

Messages : 2813
Date d'inscription : 22/01/2014

grandfred

Revenir en haut Aller en bas

Nouveau ( par default ) Re: Chants révolutionnaires, contestataires, libertaires

Message  Invité le Jeu 29 Déc 2016 - 22:18

Buena Vista Social Club - Hasta Siempre - Comandante Che Guevara

La chanson "Hasta siempre, Comandante" a été écrite en 1965 par le compositeur cubain Carlos Puebla, soit deux ans avant la mort d'Ernesto Che Guevara le 9 octobre 1967.

Chanson prémonitoire puisqu'elle anticipe la fin tragique du héros de la Révolution Cubaine en Bolivie, elle fait également l'éloge d'un personnage qui restera dans les mémoires de tous les Cubains et de tous les peuples opprimés.

Carlos Puebla avait écrit cette chanson au moment où le Che Guevara venait d’annoncer à Fidel Castro qu'il renonçait à ses fonctions au Gouvernement pour partir en Afrique, préférant exporter la Révolution Cubaine sous d'autres cieux.


avatar

Invité
Invité


Invité

Revenir en haut Aller en bas

Nouveau ( par default ) Re: Chants révolutionnaires, contestataires, libertaires

Message  Invité le Mar 3 Jan 2017 - 16:56

chanson engagée d'actualité récente...Inutile de raconter son histoire ...
Tryo — CHARLIE | #JeSuisCharlie
"Tignous était notre ami.
Nous dédions cette chanson à sa famille et à toutes les victimes de ces terribles journées..."



Le monde a changé, Charlie
C'est ce qui t'as tué, Charlie
C'est pas Mahomet, c'est juste des enragés, Charlie
La France a pleuré, Charlie
Mais ta Liberté chérie,
Elle est immortelle, tu la vois du ciel,
Le monde est cruel, mais la vie est belle.

On a tué ta fille, Charlie
Mais pas tes idées, Charlie
On va les chanter, mon frère
Et ces cons vivront, l'enfer
D'un monde libéré, Charlie
Où on peut s'marrer, aussi
Au milieu du vacarme, du djihad et des armes
Il reste la culture, l'humour et la nature

Hé-é-é-é, je suis Charlie
Hé-é-é-é toujours en vie
Hé-é-é-é je te l'écris
Et, je vais, le dessiner.

Et me revoilà, Charlie
Aujourd'hui et demain, c'est dit
A grand coups de dessins en hommage aux amis,
Une grosse paire de seins sur un barbu aigri,
Je suis plus fort que toi, petit
La honte d'Allah c'est dit
Quand il te regarde, il pleure pour toi,
Il se frotte la barbe et il ne comprend pas,
Comment au nom de Dieu, a t'on utilisé une arme
Contre un simple crayon,
Tu n'vas pas nous faire taire,
T'as raté ton coup,
Et la France toute entière restera debout!

Hé-é-é-é, je suis Charlie
Hé-é-é-é toujours en vie
Hé-é-é-é je te l'écris
Et, je vais, le dessiner

On va rire et écrire, Charlie
On saura se souv'nir Charlie
De toutes ces barres de rire au temps d'Hara-Kiri
On veillera à l'avenir, aux familles, aux amis.
Je te le promets, mon frère
Ça sera dans la paix, mon frère
On tuera la misère, la tristesse et la guerre
Et on laiss'ra derrière ces connards en colère

Hé-é-é-é, je suis Charlie
Hé-é-é-é toujours en vie
Hé-é-é-é je te l'écris
Et, je vais, le dessiner

Hé-é-é-é, je suis Charlie
Hé-é-é-é toujours en vie
Hé-é-é-é je te l'écris
Et, je vais, le dessiner
avatar

Invité
Invité


Invité

Revenir en haut Aller en bas

Nouveau ( par default ) Re: Chants révolutionnaires, contestataires, libertaires

Message  Invité le Ven 6 Jan 2017 - 22:56

Le 21 février 1944, les murs de Paris se couvrent de grandes affiches rouges. Elles font état de l’exécution au mont Valérien de 23 «terroristes» membres d’un groupe de FTP (francs-tireurs partisans), qualifiés d’«armée du crime». Le chef de ce groupe de résistants s’appelle Missak (Michel) Manouchian. Il est né en Arménie 36 ans plus tôt et a perdu son père dans le génocide arménien.

« L’affiche rouge » Texte de Louis Aragon, musique de Léo Ferré.

Vous n'avez réclamé ni gloire ni les larmes
Ni l'orgue ni la prière aux agonisants
Onze ans déjà que cela passe vite onze ans
Vous vous étiez servis simplement de vos armes
La mort n'éblouit pas les yeux des Partisans.

Vous aviez vos portraits sur les murs de nos villes
Noirs de barbe et de nuit hirsutes menaçants
L'affiche qui semblait une tache de sang
Parce qu'à prononcer vos noms sont difficiles
Y cherchait un effet de peur sur les passants.

Nul ne semblait vous voir Français de préférence
Les gens allaient sans yeux pour vous le jour durant
Mais à l'heure du couvre-feu des doigts errants
Avaient écrit sous vos photos MORTS POUR LA FRANCE
Et les mornes matins en étaient différents.

Tout avait la couleur uniforme du givre
A la fin février pour vos derniers moments
Et c'est alors que l'un de vous dit calmement
Bonheur à tous Bonheur à ceux qui vont survivre
Je meurs sans haine en moi pour le peuple allemand.

Adieu la peine et le plaisir Adieu les roses
Adieu la vie adieu la lumière et le vent
Marie-toi sois heureuse et pense à moi souvent
Toi qui vas demeurer dans la beauté des choses
Quand tout sera fini plus tard en Erivan.

Un grand soleil d'hiver éclaire la colline
Que la nature est belle et que le coeur me fend
La justice viendra sur nos pas triomphants
Ma Mélinée ô mon amour mon orpheline
Et je te dis de vivre et d'avoir un enfant.

Ils étaient vingt et trois quand les fusils fleurirent
Vingt et trois qui donnaient le coeur avant le temps
Vingt et trois étrangers et nos frères pourtant
Vingt et trois amoureux de vivre à en mourir
Vingt et trois qui criaient la France en s'abattant

avatar

Invité
Invité


Invité

Revenir en haut Aller en bas

Nouveau ( par default ) Faut plus d'gouvernement

Message  bzh le Sam 7 Jan 2017 - 7:38

chanson anarchiste prône la suppression de tout gouvernement.



A chaque coin de rue
Le travailleur surpris
Sur l'affiche se rue
Des candidats d'Paris
On voit beaucoup de promesses
Écrites sur le papier
Mais l' peuple ne vit pas d'messe
Alors ça l'fait crier

L'gouvernement d'Ferry
Est un système pourri
Ceux d'Floquet; de Constant  
Sont aussi dégoûtants
Carnot ni Boulanger  
Ne pourront rien changer
Pour être heureux vraiment
Faut plus d'gouvernement

Le gros ventre qu'engraisse
L'suffrage universel
Vient nous battre la grosse caisse
Comme monsieur Géronel
Il vous promet tout rose
Mais lorsqu'il est élu
Ça n'est plus la même chose
Il vous tourne le cul !
Certains énergumènes
Débitant des discours
Vous redise les rengaines
Qu'on entend tout les jours
Mois j'suis un homme intègre
Moi j'suis un érudit
Mon copain est intègre
Mais l'populo leur dit:

L'gouvernement d'Ferry
Est un système pourri
Ceux d'Floquet; de Constant  
Sont aussi dégoûtants
Carnot ni Boulanger  
Ne pourront rien changer
Pour être heureux vraiment
Faut plus d'gouvernement

Même des socialistes
Membres des comités
Soutiennent les fumistes
Qui s'portent député
Y'a pas à s'y méprendre
Qu'ils soient rouges bleus ou blancs
Il faudrait mieux les pendre
Que d'leur foutre vingt-cinq ans
Tu leur paies des ripailles
Toi peuple souverain
Et lorsque tu travailles
A peine as tu du pain
Ne sois donc plus si bête
Au lieu d'aller voter
Casse leur la margoulette
Et puis tu pourras chanter

L'gouvernement d'Ferry
Est un système pourri
Ceux d'Floquet; de Constant  
Sont aussi dégoûtants
Carnot ni Boulanger  
Ne pourront rien changer
Pour être heureux vraiment
Faut plus d'gouvernement

De tout cette histoire  
Voici la conclusion
L'électeur c'est notoire
N'a pas toute sa raison
J'aime pas le fataliste
Je n'ai ni foi ni loi
Je suis abstentionniste
Ami voici pourquoi

L'gouvernement d'Ferry
Est un système pourri
Ceux d'Floquet; de Constant  
Sont aussi dégoûtants
Carnot ni Boulanger  
Ne pourront rien changer
Pour être heureux vraiment
Faut plus d'gouvernement
avatar

bzh
V.I.P.

Signe du zodiaque : Sagittaire

Messages : 2727
Date d'inscription : 30/04/2011
Age : 70
Localisation : cotes d'armor

bzh

Revenir en haut Aller en bas

Nouveau ( par default ) Re: Chants révolutionnaires, contestataires, libertaires

Message  Invité le Sam 7 Jan 2017 - 22:41

Quand CALI  nous parle de Guerre d’Espagne, d’exil,sur scène, au Zénith...Et  lève le poing aux accents de "no passaran"...Il nous raconte :
"En 1939, à la fin de la Guerre d’Espagne, des centaines de milliers de civils et de combattants antifranquistes franchirent la frontière et se retrouvèrent parqués dans des camps par les autorités françaises, sur les plages du Roussillon. Quand j’avais dix-huit ans, je m’en foutais quand mon père me disait que j’avais un grand-père qui avait donné sa vie contre le fascisme, dans les Brigades internationales. Aujourd’hui, j’ai l’âge où j’ai envie de rendre hommage à ce grand-père et à tous ceux qui ne sont pas morts, pour leur dire qu’on n’oublie rien".
Il chante alors "L'EXIL" ,après cette dédicace ,pleine d'émotion:
" Je dédie cette chanson à mon grand-père Giuseppe Caliciuri
Italien, il faisait parti des Brigades Internationales
Il est parti se battre contre franco
Il s’est marié avec ma grand-mère à Barcelone
ils ont eu mon père Vincent Caliciuri
et puis franco et sa bande d’ordures
et puis franco et sa bande de fumiers
les ont chassé, pourchassé, viré vers la France
Terre d’ Acceuil, avec ses camps de concentration
Je dédie cette chanson à ceux qui ont tout perdu
Je dédie cette chanson à ceux qui laisse derrière eux leurs vies
leurs histoires, leurs famille, leur âme …"



Cali - L'exil par Yon-Rogg

Je dois m’enfuir car la guerre approche, nous laissons
notre maison comme ça,
Aux mains de quelqu’un d’autre, je dois m’enfuir car
la guerre est là,
Tu venais chez nous autrefois, autrefois c’était avant
tout ça,
J’étais si fier de te voir au bras, de ma grande sœur
Anna
Aujourd’hui, j’ai pitié de toi
Aujourd’hui, tu es leur soldat
Je laisse le vieux chien, il n’a pas sa place pour mourir
près de moi
Et s’il pleure encore, quand vous viendrez pour tout
brûler,
C’est qu’il a trop faim ou qu’il est trop vieux
Aide-le, je t’en supplie, à crever
Et il regarde la charrette vide de tout ce qu’il nous
reste,
Et le courage de l’abattre, ne me viens pas, ne me viens
pas
Vide de tout ce qu’il nous reste, s’éloigner dans la
nuit,
Il gémit et il pleure encore, il sait que je l’abandonne
Je pense à lui les nuits, où je suis moins qu’un homme
Où je suis moi aussi, affamé et trop vieux
Me demandant toujours, sur quel bord de la route
Et par quel petit jour, ils vont me laisser là…
(No pasaran, no pasaran, no pasaran, no pasaran, no pasaran,
no pasaran, no pasaran, no pasaran….)
avatar

Invité
Invité


Invité

Revenir en haut Aller en bas

Nouveau ( par default ) Re: Chants révolutionnaires, contestataires, libertaires

Message  Invité le Jeu 19 Jan 2017 - 19:41

Ah ! ça ira, ça ira, ça ira, refrain qui symbolise la Révolution, fut entendu pour la première fois en mai 1790. Son auteur, un ancien soldat chanteur des rues du nom de Ladré, avait adapté des paroles anodines sur le Carillon national, un air de contredanse très populaire dû à Bécourt, violoniste au théâtre Beaujolais et que la reine Marie-Antoinette elle-même aimait souvent jouer sur son clavecin.
Edith Piaf - Ca Ira
avatar

Invité
Invité


Invité

Revenir en haut Aller en bas

Nouveau ( par default ) Re: Chants révolutionnaires, contestataires, libertaires

Message  Invité le Jeu 9 Fév 2017 - 17:56

Motivés! 2017
"Vingt ans après, « Motivés » un participe passé, continue à se conjuguer au présent.
Des chansons qui soutenaient les combats d’hier, des refrains en échos aux luttes et combats d'aujourd’hui, ouvriers, humanistes et justes.

Y’a toujours pas d’arrangement parce que nous n’avons pas renoncé et nous ne se sommes pas les seuls, puisque vous aussi, vous en êtes…"

« Motivés », on le chante au présent, en hommage à celles et ceux qui ne renoncent pas à résister, à être solidaires, à partager, on le chante ensemble parce que notre pays, notre monde est vaste et que nous aussi nous sommes nombreux."




Spécialement dédicacé à tous ceux qui sont motivés (motivés motivés motivés)

Spécialement dédicacé à tous ceux qui ont résisté par le passé

Ami entends-tu le vol noir des corbeaux sur nos plaines

Ami entends-tu les cris sourds des pays qu'on enchaîne

Ohé partisan ouvrier paysan c'est l'alarme

Ce soir ennemi connaîtra le prix du sang et des larmes



Motivé motivé, il faut rester motivé

Motivé motivé, il faut se motiver

Motivé motivé, soyons motivés

Motivé motivé, motivé motivé



C'est nous qui brisons les barreaux des prisons pour nos frères

La haine à nos trousses et la faim qui nous pousse la misère

Il est des pays où les gens au creux des lits font des rêves

Chantez compagnons dans la nuit la liberté vous écoute



Motivé motivé, il faut rester motivé

Motivé motivé, il faut se motiver

Motivé motivé, soyons motivés

Motivé motivé, motivé motivé



Ici chacun sait ce qu'il veut ce qu'il fait quand il passe

Ami si tu tombes un ami sort de l'ombre à ta place

Ohé partisan ouvrier paysan c'est l'alarme

Ce soir ennemi connaîtra le prix du sang et des larmes



Motivé motivé, il faut rester motivé

Motivé motivé, il faut se motiver

Motivé motivé, soyons motivés

Motivé motivé, motivé



On va rester motivé pour le face à face

On va rester motivé quand on les aura en face

On va rester motivé pourvu que ça se sache

On va rester motivé, sans... (motivé motivé)



Motivé motivé, il faut rester motivé

Motivé motivé, il faut se motiver

Motivé motivé, soyons motivés

Motivé motivé, il faut se motiver



Motivé motivé, on va rester motivé pour le face à face

Motivé motivé, on va rester motivé quand on les aura en face

Motivé motivé, on va rester motivé on veut que ça se sache

Motivé motivé, on va rester motivé pour la lutte des classes

Motivé motivé, on va rester motivé (x 4)

Motivé motivé...
avatar

Invité
Invité


Invité

Revenir en haut Aller en bas

Nouveau ( par default ) Re: Chants révolutionnaires, contestataires, libertaires

Message  Invité le Dim 2 Avr 2017 - 18:01

Marcher Droit - Tryo ( 2008)

{Refrain:}
Marcher droit avec nos travers
Marcher de travers
Mais dans nos droits

J'ai vu tout ce qui s'est passé
J'ai participé
Le 6 mai, j'ai voté
Le peuple a parlé
De la police bien équipée
Des subventions bien diminuées
Des millions de retraités
Qui continuent à bosser
J'ai vu tout ce qui c'est passé
Et c'est pas de l'à peu près
Pas plus d'espoir pour les paumés
Pas de travail pour les diplômés
La peur s'installe dans les foyers
On construit des portes blindées
Quand sont en flammes tous les quartiers
Les sondages se mettent à grimper

{Refrain x2}

J'ai vu tout ce qui s'est passé,
Le show médiatique
Pour un super président
Aux relents d'Amérique
On a du mal à distinguer
Le bon du pire, le faux du vrai,
La nouvelle star du PDG
Le morfalou du bon Français
Mais la marche est terminée
Pour le roi du geste
Petit prince de Neuilly
Décomplexe
Le président du fait divers
Rêvant de Bouygues et Lagardère
Se fait monarque en talonnettes
Et regarder sa majorette

{Refrain x2}

J'ai le droit du oui
J'ai le droit du non
Du "pourquoi pas"
Du "à quoi bon"
Droit de m'associer, de communiquer
De militer, de participer, de faire changer
De manifester, d'aller voter pour mes idées
J'ai le droit d'aller
De reculer
J'ai même le droit de me planter
Le droit de chercher mon chemin
Et celui de tendre la main
D'aller bosser, de me faire soigner
D'être protégé, d'être bien logé
D'être accepté, d'être immigré avec papiers!
J'ai le droit de partir
J'ai le droit de venir
De ne pas souffrir
Celui de mourir
Droit à l'avenir, le droit de vieillir
Le droit de sourire, celui de rire
J'ai le droit d'y croire
D'avoir l'espoir
D'avoir mon propre regard
De marcher droit avec mes travers
De marcher de travers dans mes droits
Je suis en vie sans sourciller
Et je continue à marcher droit avec mes travers
Marcher de travers
Mais dans mes droits

{Refrain x2}
avatar

Invité
Invité


Invité

Revenir en haut Aller en bas

Nouveau ( par default ) Re: Chants révolutionnaires, contestataires, libertaires

Message  Invité le Dim 2 Avr 2017 - 18:14

L'Homme parle - La crise (2009)


Un jour, un jour, un jour la croissance viendra
Un jour mon patron me dira
Allez, je vous augmente aussi
Mais aujourd'hui je vous licencie
Merci aux pros de la langue de bois
Merci aux radins millionnaires
Donnez des pièces jaunes à Carla
Pour qu'elle nous sorte de la galère
Merci aux banques sans foi ni loi
Pouvoir d'achat ne connait pas
La seule bourse assez bien pour moi
C'est celle que je touche à la fin du mois
Alors pour toute l'hypocrisie
Un grand merci à Sarkozy
Grâce à vous tous on se dit
Bon dieu dans quel monde on vit ?

Refrain :
Du FMI au RMI
De l'ISF à SDF
Des ministères à la misère
De la CGT au Medef
Du caniveau à la tête de l'Etat
Retraite chapeau au RSA
De la France d'en haut à celle d'en bas
Il n'y a qu'un pas
Alors on danse
Sur le monde en morceaux
Et la valse commence
Toujours sur le même tempo
Alors on danse
Sur le monde en morceaux
Après tout quelle importance
Pour nous c'est pas nouveau

La vie est pleine de surprises
Surtout pour ceux qui connaissent La Crise
Je lève mon verre à votre santé
Avant qu'on se fasse tous sauter
Moi dans la vie je m'en fais pas
Je bouffe des pâtes à tous les repas
Embrassez pour moi la famille
Pendant que mes frères crient à la famine
Merci Monsanto pour tous tes bons OGM
Merci à Quick et McDo
Pour nous vendre la bouffe qu'on aime
La Course à la consommation
Produit des cons sans sommation
Et vous qui trouvez tout horrible
Moi je dis qu'ensemble tout est possible

C'est pas grave, on vous pardonne
De conduire le monde à sa perte
Bien sur vous avez la donne
Nous on fera avec les restes
Je reprend une part de connerie pour le dessert
Je sais que t'en as marre mais y a que ça qui reste pas cher
Je vous jette pas la pierre
Vous qui bossez comme des fous
Pour nous sortir de la galère
Après tout j'ai voté pour vous
La croisière s'amuse pendant qu'on patauge dans la boue
Excusez-moi j'abuse, je suis dans la m...e jusqu'au cou

[Refrain]

Moi La Crise, elle me touchera pas
Et oui je vis au crochet de l'Etat
Je m'en fous, je peux planter ma société
On fera tourner la planche à billets
Sans parachute c'est le crash assuré
A moins d'être un bon pote à Clavier
Le fait du roi est devenu loi
Et ça se passe juste en bas de chez moi
Merci aux ministres de l'ouverture
Qui ont fait de la France une caricature
Merci à tous de nous prouver
Que vous êtes tous dans le même panier
J'aurais voulu être socialiste
Si j'écoutais mes rêves d'enfant
Mais tous ces beaux noms sur les listes
Sont dans le cimetière des éléphants

On bosse dur été comme hiver
Y'a pas de saison pour la galère
Pour les vacances on reste chez nous
Au prix d' l'essence ? Faudrait être fou !
Expliquez moi, vous à la tête de l'Etat
J'comprend pas j'ai pas fait Sciences Po ou l'ENA
Merci aux puissants pour les 1 %
J'en demandais pas tant
Mon RSA m'attend
De toutes manières qu'est-ce-qu'on y peux
On est pauvres avant d'être vieux
Prends les choses du bon côté
On est vivants qu'est-ce que tu veux de mieux

[Refrain]

Mhhmmm...

(fond sonore)
Le pouvoir d'achat est en berne
Il faut relancer l'investissement
Paradis fiscaux
Paradis fiscaux et bancaires
Déconnectés de la réalité
Surtout ne pas céder à la sinistrose...
avatar

Invité
Invité


Invité

Revenir en haut Aller en bas

Nouveau ( par default ) Re: Chants révolutionnaires, contestataires, libertaires

Message  Macha le Dim 2 Avr 2017 - 18:14

On lâche rien - HK et les saltimbanks
avatar

Macha
Membre

Signe du zodiaque : Gémeaux

Messages : 619
Date d'inscription : 27/01/2017
Age : 50

Macha

Revenir en haut Aller en bas

Nouveau ( par default ) Re: Chants révolutionnaires, contestataires, libertaires

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum