[Test] EL SHADDAI #Xbox360

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Nouveau ( par default ) [Test] EL SHADDAI #Xbox360

Message  Invité le Sam 19 Nov 2011 - 13:01

EL SHADDAI : ASCENSION OF THE METATRON


# Développeur : Ignition Entertainment
# Type : Action / Plates-formes
# Multijoueurs : non
# Sortie France : 8 septembre 2011 (16 août 2011 aux Etats-Unis - 28 avril 2011 au Japon)
# Version : texte en français, voix en japonais ou en anglais
# Classification : Déconseillé aux - de 12 ans

On a droit à un synopsis ultra basique contenant sur une 1/2 feuille du CV de M.Pokora :
Enoch, un ange est envoyé sur Terre pour se lancer à la poursuite de 7 anges déchus. Il va devoir se frayer un passage dans divers mondes à l'aide d'armes récupérées sur les adversaires qu'il combat.
Donc, comme ça, vous savez à quoi vous attendre avec ce jeu inspiré apparemment d'une partie de la Bible (je dis apparemment, ce n'est pas mon livre de chevet).
Le héros est présent mais Lucifer avec son téléphone portable en relation directe et continue avec Dieu impose un certain charisme...
Déjà scénario classique; voyons ce qu'il ressort du jeu...




Graphismes : 7/10

Alors, là, je suis partagé : c'est beau, fin, c'est assez fluide mais malheureusement, je dirais que parfois c'est épuré, vide, autant par moments, c'est une profusion de décors ultra détaillés dont le choix d'associations de couleurs est vraiment discutable car on frôle à plusieurs reprises la crise d'épilepsie. Ca passe d'explosions avec éclats à un calme olympien, couleurs froides et violentes, le tout avec un lissé de type bizarre version cell-shadding en moins grossier au niveau du trait. Original, assez réussi mais pas dit que cela plaise à beaucoup de monde...
L'ambiance rappelle assez St Seiya (les Chevaliers du Zodiaque) sur PS2 : et là, je vous vois déjà lever les yeux au ciel... :mrgreen:



Gameplay : 5/10
Mélange bizarre de beat 'em all & de plate-formes, le jeu a du mal à trouver son style. On dégaine les coups spéciaux assez (trop ?) facilement, on enchaine de combos sans trop savoir comment on a fait, les passages 3D se succédant à de la 2D dont la partie plate-forme risque de vous faire criser (on a l'impression de pouvoir sauter/atterrir mais, sans savoir pourquoi, on tombe : c'est aléatoire...)
Pas de barre de vie mais une armure qui se détruit au fur & à mesure des coups reçus : un coup reçu quand vous êtes torse nu en jean et c'est la fin.. enfin presque puisque si vous tombez au champ de bataille, une manipulation de type massage cardiaque (plusieurs pressions sur divers boutons vous réincarnent...)
Combats répétitifs et convenus, une aide d'Uriel durant les combats ne suffit pas à étayer un quelconque intérêt... Déception...



Durée de vie : 05/10
De jolis tableaux ne font pas un jeu et la lassitude risque de vous gagner sans compter que sans être un acharné du pad, il faut compter moins de 10h pour finir le jeu : un peu léger...
C'est honnête mais on aurait aimé un peu plus de gameplay développé pour permettre d'en profiter plus et de la rallonge temporelle...



Bande son : 07/10
Les sons et musiques sont assez bien rendus : rien de bien transcendant mais ça reste agréable et ça colle bien à l'ambiance du jeu

Bilan : 06/10
Au final, ES:AOTM est un jeu qui se cherche au niveau du style, mêlant plate-forme & beat'em all.
Il faudra être persévérant pour apprécier ce jeu qui reste malgré un style visuel assez enlevé un jeu moyen qui ne restera pas dans les annales videoludiques...

Trailer :
avatar

Invité
Invité


Invité

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum