Statistiques
Nous avons 2688 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est CANTSTENCHONTHEMELENCHON

Nos membres ont posté un total de 903821 messages dans 28809 sujets

débat riches et pauvres

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

débat riches et pauvres

Message  bobafett le Lun 13 Oct 2014 - 10:49

bonjours voici des questions que je me pose,

pourquoi y-a t-il des riches et des pauvres ?

comment peu-ton on-arriver la ?

pourquoi personne na le meme salaire ?

comment faire pour ne plus etre pauvre ?

comment faire pour etre riche ?

le meme salaire pour tous le monde c'est possible ?

voila que le débat commence.
avatar

bobafett
Membre

Signe du zodiaque : Poissons

Messages : 170
Date d'inscription : 17/09/2014
Age : 40
Localisation : enterprise ncc-1701

bobafett

Revenir en haut Aller en bas

Re: débat riches et pauvres

Message  Dad le Lun 13 Oct 2014 - 11:17

le meme salaire pour tous le monde c'est possible ?

Je ne pense pas, ce serait défavoriser ceux qui ont mouiller leur chemise, qui font plus d'heures, plus de responsabilités, plus d'études .

_________________________________________________
Un problème sans solution est un problème mal posé.
Albert Einstein
avatar

Dad
Admin fondateur

Messages : 32648
Date d'inscription : 18/12/2010

Dad

https://www.skywebforum.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: débat riches et pauvres

Message  Hurlevent le Lun 13 Oct 2014 - 11:36

@Dad a écrit:
le meme salaire pour tous le monde c'est possible ?

Je ne pense pas, ce serait défavoriser ceux qui ont mouiller leur chemise, qui font plus d'heures, plus de responsabilités, plus d'études .

Entièrement d'accord. Non seulement cela serait injuste que les gens qui prennent des responsabilités et que ceux qui étudient de longues années (pour devenir médecin par exemple) aient le même salaire qu'un "simple exécutant" (ceci dit sans mépris de ma part, j'en fais partie) mais, de plus, il ne faut pas se leurrer, ça annihilerait toute ambition, tout désir de "réussir", toute envie de prendre des risques. En effet, pourquoi se donner du mal et s'exposer pour n'obtenir rien de plus en bout de course ? C'est humain, je pense. L'Homme a besoin d'une carotte pour avancer, ça a toujours été comme ça. Tout effort mérite récompense.
avatar

Hurlevent
Membre

Messages : 1976
Date d'inscription : 18/09/2014
Localisation : à l'Ouest

Hurlevent

Revenir en haut Aller en bas

Re: débat riches et pauvres

Message  fifititi le Lun 13 Oct 2014 - 12:16

Les systèmes basés sur l'équité la plus totale entre leurs membres semblent voués à l'échec : Les Kibboutz en Israël par exemple.


Dernière édition par fifititi le Lun 13 Oct 2014 - 17:24, édité 1 fois
avatar

fifititi
V.I.P.

Signe du zodiaque : Sagittaire

Messages : 26459
Date d'inscription : 31/01/2014
Age : 56
Localisation : Lyon

fifititi

Revenir en haut Aller en bas

Re: débat riches et pauvres

Message  eve le Lun 13 Oct 2014 - 12:23

Il n'y a pas que des riches et des pauvres (noir/blanc) mais toute une gamme d'intermédiaires (nuancier de couleurs).

Un monde sans inégalités serait aussi un monde sans couleur !
avatar

eve
V.I.P.

Messages : 7574
Date d'inscription : 16/02/2014
Localisation : Alsace

eve

Revenir en haut Aller en bas

Re: débat riches et pauvres

Message  Faustina le Lun 13 Oct 2014 - 12:49

@Dad a écrit:
le meme salaire pour tous le monde c'est possible ?

Je ne pense pas, ce serait défavoriser ceux qui ont mouiller leur chemise, qui font plus d'heures, plus de responsabilités, plus d'études .
merci !!
j'ai travaillé à l'école , j'ai travaillé en fac .. sans rien gagner  sans m'amuser  j'ai passé mes w-e  à étudier  produire des travaux souvent sur des choses qui ne m'intéressaient pas ..
j'ai supporté les angoisses des examens , de la sélection ,   je n'ai pas cotisé durant ces années pour la retraite .. ( en plus!!  comme je suis d'une famille pauvre..je travaillais au noir pour payer mes études  Twisted Evil  ) -

je refuse donc  d'être payée comme qq'un qui n'a rien fichu à l'école ,  a travaillé et travaille ds des boulots sans la moindre responsabilité et à pris du bon temps ds sa jeunesse !


Dernière édition par Faustina le Lun 13 Oct 2014 - 15:19, édité 4 fois
avatar

Faustina
V.I.P.

Messages : 13233
Date d'inscription : 24/02/2014
Localisation : 04

Faustina

Revenir en haut Aller en bas

Re: débat riches et pauvres

Message  Faustina le Lun 13 Oct 2014 - 12:50

@fifititi a écrit: Les systèmes basés sur l'équité la plus totale entre leurs membres semblent voués à l'échec : Kibboutz en Israël par exemple.
exact !
avatar

Faustina
V.I.P.

Messages : 13233
Date d'inscription : 24/02/2014
Localisation : 04

Faustina

Revenir en haut Aller en bas

Re: débat riches et pauvres

Message  Opaline le Lun 13 Oct 2014 - 14:59


Il est tout de même tout à fait normal que quelqu'un ayant fait plusieurs années d'études et ayant des diplômes soit mieux rémunéré que quelqu'un n'ayant aucun diplôme.
avatar

Opaline
V.I.P.

Messages : 32955
Date d'inscription : 28/02/2011
Localisation : Un petit village niché dans les collines beaujolaises

Opaline

Revenir en haut Aller en bas

Re: débat riches et pauvres

Message  eve le Lun 13 Oct 2014 - 15:14

@Opaline a écrit:
Il est tout de même tout à fait normal que quelqu'un ayant fait plusieurs années d'études et ayant des diplômes soit mieux rémunéré que quelqu'un n'ayant aucun diplôme.

Dans le milieu artistique la valeur n'attend pas le nombre des années et le diplômes importent peu, seul le talent et la popularité comptent Wink
avatar

eve
V.I.P.

Messages : 7574
Date d'inscription : 16/02/2014
Localisation : Alsace

eve

Revenir en haut Aller en bas

Re: débat riches et pauvres

Message  Opaline le Lun 13 Oct 2014 - 15:22


Le milieu artistique est un milieu à part, chère Evette. Wink
avatar

Opaline
V.I.P.

Messages : 32955
Date d'inscription : 28/02/2011
Localisation : Un petit village niché dans les collines beaujolaises

Opaline

Revenir en haut Aller en bas

Re: débat riches et pauvres

Message  Faustina le Lun 13 Oct 2014 - 15:22

Le milieu artistique :
certains bossent bcp sont des artistes mais n'ont pas les bons contacts pour être reconnus ou ne savant pas se vendre ou ne veulent pas ..
pour moi les artistes sont à part.

le travail = réussite c'est pour les autres métiers.
avatar

Faustina
V.I.P.

Messages : 13233
Date d'inscription : 24/02/2014
Localisation : 04

Faustina

Revenir en haut Aller en bas

Re: débat riches et pauvres

Message  Adeline le Lun 13 Oct 2014 - 15:27

On fait souvent la comparaison entre les riches et les pauvres, alors que la majorité des gens sont entre les deux Wink

Par contre, je me suis aperçue, surtout dans le monde du travail, que ceux qui se plaignaient le plus de leurs salaires, ceux qui critiquaient le plus les "salauds de patrons pleins aux as qui exploitent les salariés", sont généralement ceux qui en fichent le moins ! green

_________________________________________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar

Adeline
Co Admin

Messages : 51306
Date d'inscription : 28/02/2011

Adeline

Revenir en haut Aller en bas

Re: débat riches et pauvres

Message  Faustina le Lun 13 Oct 2014 - 15:30

oui Adeline  eek

j'irais même plus loin .. si ceux-là étaient patrons ils seraient encore plus exploiteurs

@Adeline a écrit:"salauds de patrons pleins aux as qui exploitent les salariéscamarades travailleurs ",
avatar

Faustina
V.I.P.

Messages : 13233
Date d'inscription : 24/02/2014
Localisation : 04

Faustina

Revenir en haut Aller en bas

Re: débat riches et pauvres

Message  Adeline le Lun 13 Oct 2014 - 15:38

J'ai eu un chef faignant. J'avoue que au début, je me demandais comment il avait pu être chef, puis j'ai compris, en fait c'était un larbin, un vrai lèche bottes ... L'avantage, c'est qu'en me faisant faire son travail, j'ai très vite appris son rôle. Du coup, je suis rapidement passée chef dans un autre établissement. Depuis, j'ai bien évolué dans ma carrière, et lui, c'est toujours un larbin ! :lol!:

_________________________________________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar

Adeline
Co Admin

Messages : 51306
Date d'inscription : 28/02/2011

Adeline

Revenir en haut Aller en bas

Re: débat riches et pauvres

Message  yesterday le Lun 13 Oct 2014 - 16:33

Quel que soit le type de société il y aura toujours des riches et des pauvres. C'est dans les pays "communistes" que l'on trouve les plus grosses fortunes et une grande misère dans les masses populaires.
Dire qu'il y a quelques décennies certains hommes politiques français faisaient l'apologie de l'ex URSS. sifl
avatar

yesterday
V.I.P.

Signe du zodiaque : Gémeaux

Messages : 12168
Date d'inscription : 09/07/2011
Age : 62
Localisation : 62 ou 84 (selon le temps)

yesterday

Revenir en haut Aller en bas

Re: débat riches et pauvres

Message  chavabien le Lun 13 Oct 2014 - 20:00

Raul ZIBECHI, le 7 octobre 2014

La crise continue de révéler tout ce qui était caché en temps normal. Cela inclut les projets stratégiques de la classe dirigeante, leur façon de voir le monde, le principal pari qu’ils font pour demeurer une classe dominante. C’est, en gros, son objectif principal, celui qui subordonne tout le reste, y compris les modes de production capitalistes dans l’économie.

Vous pensez peut-être que la crise est juste une parenthèse après laquelle tout redeviendra plus ou moins comme avant. Pas du tout. La crise n’est pas seulement un révélateur, mais le reflet de ceux d’en haut qui remodèlent le monde. Parce que la crise est, en grande partie, provoquée par eux pour écarter ou faire disparaître tout ce qui limite leurs pouvoirs. Fondamentalement, les secteurs populaires, indigènes, noirs et métis de notre continent.

D’autre part, une crise de cette ampleur (il s’agit d’une série de crises qui comprend une crise /chaos climatique, une crise de l’environnement, de la santé et, de façon transversale, une crise de la civilisation occidentale) implique des changements plus ou moins profondes dans la société, les relations de puissances et les pôles de pouvoir dans le monde, dans chaque région et pays. Il me semble nécessaire d’aborder trois aspects, qui ne recouvrent pas toutes les nouveautés de l’éventail de la crise, mais sont, à mon avis, les plus à même d’influencer les stratégies des mouvements anti-systémiques.

Tout d’abord, ce que nous appelons l’économie a subi des changements profonds. Un tableau préparé par l’économiste Tcherneva Pavlina, basé sur des études sur les inégalités de Thomas Piketty, révèle comment le système fonctionne depuis les années 1970, aggravée par la crise de 2008.

A partir de 1970, un changement majeur se produit et devient tout à fait visible dans les années 1980 : les 10% de riches commencent à s’approprier 80 % de la richesse et seulement 20% de celles produites chaque année reviennent aux 90% restants. Cette période correspond à l’hégémonie du capital financier, ce que David Harvey a appelé l’accumulation par dépossession ou pillage.

Mais quelque chose d’extraordinaire s’est produite depuis 2001. Non seulement les plus riches raflent tout mais, depuis 2008, s’accaparent également d’une partie des biens des autres 90%, comme leur épargne ou leurs biens. Comment appeler un tel mode d’accumulation ? C’est un système qui n’est plus en mesure de reproduire les rapports capitalistes car il consiste à voler. Le capitalisme extrait de la plus-value et accumule des richesses (même par dépossession), tout en généralisant les relations capitalistes, et pour cela s’appuie sur le travail salarié et non sur l’esclavagisme (je dois ces réflexions à Gustavo Esteva, qui les a formulées à l’époque de la petite école zapatiste et lors d’échanges ultérieurs).

Il est probable que nous entrons dans un système encore pire que le capitalisme, une sorte d’économie du vol, plus proche du mode de fonctionnement des cartels du narcotrafic que de celui des entreprises que nous avons connues dans la majeure partie du XXe siècle. Il est probable aussi que cela n’avait pas été prévu par la classe dirigeante et que ce n’est que le résultat de la recherche excessive de profit dans l’exercice de l’accumulation par dépossession, ce qui a donné naissance à une génération de vautours/loups incapables de produire quoi que ce soit autre que la mort et la destruction autour d’eux.

Deuxièmement, le fait que le système fonctionne de cette manière implique que ceux d’en haut ont décidé de se sauver aux frais de l’humanité toute entière. À un moment donné, ils ont rompu tout lien émotionnel avec les autres êtres humains et sont prêts à provoquer une catastrophe démographique, comme le suggère le tableau ci-dessus. Ils veulent tout.

Par conséquent, eu égard au mode de fonctionnement du système, il serait plus approprié de parler de « Quatrième Guerre mondiale » (à l’instar du sous-commandant Marcos) que de « accumulation par dépossession », parce que l’objectif est l’humanité toute entière. Il semble que la classe dirigeante a décidé que le niveau actuel de développement technologique lui permet de se passer du travail salarié qui crée la richesse, et qu’elle ne dépend plus de consommateurs pauvres pour écouler ses produits. C’est peut-être du délire induit par l’orgueil, mais il paraît néanmoins clair que ceux d’en haut ne cherchent plus à diriger le monde selon leurs anciens intérêts, mais cherchent à créer des régions entières (et parfois des continents) où régnerait le chaos total (comme c’est le cas au Moyen-Est) et d’autres régions où régnerait une sécurité absolue (comme certaines parties des États-Unis et de l’Europe, et les quartiers riches de chaque pays).

Bref, ils ont renoncé à l’idée d’"une" société pour la remplacer par celle d’un camp de concentration.

Troisièmement, ceci a des implications énormes pour la politique de ceux d’en bas. La démocratie n’est plus qu’une arme brandie contre des ennemis géopolitiques (à commencer par la Russie et la Chine), mais ne s’applique pas aux régimes amis (Arabie Saoudite), et n’est plus le système qui a pu avoir en d’autres temps une certaine crédibilité. Il en va de même pour l’état-nation, à peine un obstacle à surmonter comme en témoignent les attaques contre la Syrie en violation de la souveraineté nationale.

Il n’y a pas d’autre voie que d’organiser nous-mêmes notre monde, dans nos espaces/territoires, notre santé, notre éducation et notre autonomie alimentaire. Avec nos propres pouvoirs pour prendre des décisions et les appliquer. Ou plutôt, avec nos propres institutions d’auto-défense. Sans compter sur les institutions de l’Etat.

Raúl Zibechi
avatar

chavabien
Membre

Signe du zodiaque : Sagittaire

Messages : 148
Date d'inscription : 23/09/2014
Age : 66
Localisation : dans les vignes des corbières

chavabien

Revenir en haut Aller en bas

Re: débat riches et pauvres

Message  6roses le Lun 13 Oct 2014 - 20:09

@eve a écrit:
Dans le milieu artistique la valeur n'attend pas le nombre des années et le diplômes importent peu, seul le talent et la popularité comptent Wink

Mouais...Pour certains le seul talent qu'ils ont est d'être le fils ou la fille de......
avatar

6roses
Membre banni

Signe du zodiaque : Balance

Messages : 1179
Date d'inscription : 27/12/2013
Age : 56
Localisation : un peu partout

6roses

Revenir en haut Aller en bas

Re: débat riches et pauvres

Message  6roses le Lun 13 Oct 2014 - 20:12

@yesterday a écrit:Quel que soit le type de société il y aura toujours des riches et des pauvres.

Oui et les pauvres c'est fait pour être très pauvres et les riches très riches.A cela s'ajoute que le rêve des pauvres n'est pas éloigné de la réalité des riches.
avatar

6roses
Membre banni

Signe du zodiaque : Balance

Messages : 1179
Date d'inscription : 27/12/2013
Age : 56
Localisation : un peu partout

6roses

Revenir en haut Aller en bas

Re: débat riches et pauvres

Message  Invité le Lun 13 Oct 2014 - 20:16

@Faustina a écrit:Le milieu artistique :  
certains bossent bcp  sont  des artistes mais n'ont pas les bons  contacts pour être reconnus  ou ne savant pas se vendre ou ne veulent pas ..
pour moi les artistes sont à part.

le travail = réussite   c'est pour  les autres métiers.

Les artistes ont parfois des revers de fortune et finissent dans la misère, car rien n'est plus périlleux que ce métier. Beaucoup d'appelés et peu d'élus, beaucoup d'artistes oubliés et déchus. Tout le monde n'est pas Depardieu ou Johnny.

Invité
Invité


Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: débat riches et pauvres

Message  yesterday le Lun 13 Oct 2014 - 21:12

Le milieu artistique peut être très prolifique mais éphémère. Mener une vie de "patachon", dilapider le pognon n'est jamais bon. Je n'ai pas de pitié pour ceux qui ont gagné des fortunes et se retrouvent maintenant dans la misère. J'ai connu en partie ce milieu. Beaucoup de flambeurs! Wink
avatar

yesterday
V.I.P.

Signe du zodiaque : Gémeaux

Messages : 12168
Date d'inscription : 09/07/2011
Age : 62
Localisation : 62 ou 84 (selon le temps)

yesterday

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum