Statistiques
Nous avons 2714 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est financexpresso

Nos membres ont posté un total de 909255 messages dans 29193 sujets
Derniers sujets
» Tarn-et-Garonne: Une fillette de deux ans se noie dans la piscine
par tounens Aujourd'hui à 15:53

» Les écologistes inquiets par l'action de Nicolas Hulot au gouvernement
par Dad Aujourd'hui à 15:48

» Le mot sans fin
par Jalna Aujourd'hui à 15:48

» Délires du jour
par Nobody Aujourd'hui à 15:37

» Et si les pourboires étaient rendus obligatoires ?
par Jalna Aujourd'hui à 15:36

» Question existentielle pour moi
par Sweety Aujourd'hui à 15:30

» Nos journées
par Sweety Aujourd'hui à 15:09

» Blagues et histoires droles
par Nobody Aujourd'hui à 14:47

» Vous faites quoi en ce moment ?
par Nobody Aujourd'hui à 14:34

» Tout frais payé ( cadeaux )
par castor335 Aujourd'hui à 14:29


Ecole : les "décrocheurs" pourraient être repérés plus tôt

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Ecole : les "décrocheurs" pourraient être repérés plus tôt

Message  Jalna le Jeu 24 Avr 2014 - 10:21

Plus de 10% des 18-24 ans Français sortent du système scolaire sans diplôme en poche. Ceci alors qu'il serait possible de les aider bien avant qu'ils partent.



Ce n’est pas un mauvais chiffre, mais il pourrait être encore meilleur. Telle est, en substance ce qui ressort de l’enquête de l’Insee publiée ce jeudi 24 avril consacrée aux "sorties précoces" de l’école. Autrement dit, ces jeunes de 18-24 ans qui quittent les bancs du lycée sans le moindre diplôme en poche (hormis un éventuel Brevet des collèges) et s’exposent donc presque à coup sûr à une existence de précarité, voire de pauvreté.

Pas catastrophique, la performance française, révèle l’Insee, puisqu’en 2012, 11,6% des jeunes Français se trouvaient dans cette catégorie, soit un point de moins que la moyenne des Vingt-Huit de l’Union européenne (12,7%). Laquelle reste élevée en raison du score médiocre de certains pays comme l’Espagne (25%), le Portugal (20,8%) ou l’Italie (17,6%). Surtout, la proportion de "sortants précoces" en France ont (comme partout en Europe) baissé depuis 2003 (13%).
Politique volontariste

Reste qu’une politique volontariste pourrait encore faire davantage, notamment dans le repérage des décrocheurs avant qu'ils ne passent à l'acte. "Il ne s’agit naturellement pas de transposer à l’identique en France ce qui se fait ailleurs, mais le modèle finlandais pourrait être très inspirant, soutient Florence Lefresne, l’auteure de l’étude. C’est en effet un pays dans lequel les enseignants sont formés à détecter tôt et à accompagner les élèves les plus enclins aux sorties précoces."

Nul besoin d’attendre que l’élève se plante dans un lycée technique ou professionnel pour intervenir, comme l’indique une récente étude du chercheur Cédric Afsa. Laquelle démontre que le niveau scolaire atteint en classe de sixième explique à lui seul pas moins de la moitié des sorties sans diplômes. En matière de décrochage, il faudrait prévenir plutôt que guérir, en somme.

Ce qui permettrait de gagner du temps pour, précise Florence Lefresne, "un coût moins élevé et une efficacité supérieure".

 flèche bleu  Que pensez vous du système finlandais ?

_________________________________________________
avatar

Jalna
Modératrice

Messages : 105018
Date d'inscription : 07/10/2011

Jalna

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum