Statistiques
Nous avons 2747 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Xaraphe

Nos membres ont posté un total de 925390 messages dans 30109 sujets
Derniers sujets
» Vos gros mots
par Sweety Aujourd'hui à 22:05

» Slt. Quelle était votre place préférée à l’école ?
par Dad Aujourd'hui à 22:04

» Débat : la reconversion professionnelle
par Sweety Aujourd'hui à 22:04

» Peut-on vraiment parler de "tenue inappropriée" pour cette institutrice ?
par Sweety Aujourd'hui à 22:01

» Coucou. Quelle couleur aimez-vous porter ?
par cotchiz Aujourd'hui à 21:57

» Bonjour - bonsoir
par yesterday Aujourd'hui à 21:57

» Quelle est la dernière chose , que vous venez d'acheter ?
par cotchiz Aujourd'hui à 21:55

» A quoi penses tu ?
par cotchiz Aujourd'hui à 21:54

» La drague par les femmes...
par Sweety Aujourd'hui à 21:53

» Tenue du jour
par Sweety Aujourd'hui à 21:47

Les posteurs les plus actifs de la semaine
Jalna
 
Ribelle
 
castor335
 
Sweety
 
Yalla
 
loreen.78
 
Opaline
 
Dad
 
agathe
 
olivier
 


A demi-maux...

Page 3 sur 37 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 20 ... 37  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: A demi-maux...

Message  cori le Jeu 20 Mar 2014 - 13:35

sur l'étiquette ? il prenait à la course ..ou il parcourait ..

cori
V.I.P.

Messages : 3012
Date d'inscription : 24/05/2013

cori

Revenir en haut Aller en bas

Re: A demi-maux...

Message  Largo le Jeu 20 Mar 2014 - 20:31

C’était une gaillarde bien étoffée, par-devant et par-derrière, avec des cheveux courts, bouffants, roussâtres qui lui faisaient une tête comme un potiron. Sans un brin de coquetterie. Elle était de ces filles qui ayant perdu leur promis pendant la guerre, étaient demeurées solitaires, veuves avant que d’être mariées par fidélité au disparu ou par manque de remplaçant. Désormais, p… / le / c… / d… / la / c… , elle / s… / t… / b… / de / - ’a / - / la / m… / à qui / r… / des / c… (.) L’espèce masculine ne l’intéressait pas plus que la chevaline. Elle éprouvait même une haine particulière à l’égard de quelques-uns. Par exemple, le garde-chasse qui l’avait surprise un matin en territoire aveyronnais, alors qu’elle ramassait des pommes tombées. Par gloriole, pour se donner de l’importance, les Aveyronnais se payaient le luxe d’un garde-chasse (.) S-n / f… / sur l’ é- - - -e , il parcourait la / c-m- -ne / à la poursuite des maraudeurs de pommes et de châtaignes, des ramasseurs de champignons / a… / et autres dé- - - - - - - -s (.)

avatar

Largo
V.I.P.

Messages : 23143
Date d'inscription : 18/03/2012
Localisation : Quelque part dans le Sud-Ouest !

Largo

Revenir en haut Aller en bas

Re: A demi-maux...

Message  gigi le Jeu 20 Mar 2014 - 21:04

C’était une gaillarde bien étoffée, par-devant et par-derrière, avec des cheveux courts, bouffants, roussâtres qui lui faisaient une tête comme un potiron. Sans un brin de coquetterie. Elle était de ces filles qui ayant perdu leur promis pendant la guerre, étaient demeurées solitaires, veuves avant que d’être mariées par fidélité au disparu ou par manque de remplaçant. Désormais, p… / le / c… / d… / la / c… , elle / s… / t… / b… / de / - ’a / - / la / m… / à qui / r… / des / c… (.) L’espèce masculine ne l’intéressait pas plus que la chevaline. Elle éprouvait même une haine particulière à l’égard de quelques-uns. Par exemple, le garde-chasse qui l’avait surprise un matin en territoire aveyronnais, alors qu’elle ramassait des pommes tombées. Par gloriole, pour se donner de l’importance, les Aveyronnais se payaient le luxe d’un garde-chasse (.) Son / fusil / sur l’ épaule , il parcourait la / commune / à la poursuite des maraudeurs de pommes et de châtaignes, des ramasseurs de champignons / a… / et autres dé- - - - - - - -s (.)
avatar

gigi
V.I.P.

Signe du zodiaque : Lion

Messages : 2986
Date d'inscription : 02/07/2012
Age : 52
Localisation : au milieu des volcans endormis

gigi

Revenir en haut Aller en bas

Re: A demi-maux...

Message  Largo le Jeu 20 Mar 2014 - 23:11

C’était une gaillarde bien étoffée, par-devant et par-derrière, avec des cheveux courts, bouffants, roussâtres qui lui faisaient une tête comme un potiron. Sans un brin de coquetterie. Elle était de ces filles qui ayant perdu leur promis pendant la guerre, étaient demeurées solitaires, veuves avant que d’être mariées par fidélité au disparu ou par manque de remplaçant. Désormais, p… / le / c… / d… / la / c… , elle / s… / t… / b… / de / - ’a / - / la / m… / à qui / r… / des / c… (.) L’espèce masculine ne l’intéressait pas plus que la chevaline. Elle éprouvait même une haine particulière à l’égard de quelques-uns. Par exemple, le garde-chasse qui l’avait surprise un matin en territoire aveyronnais, alors qu’elle ramassait des pommes tombées. Par gloriole, pour se donner de l’importance, les Aveyronnais se payaient le luxe d’un garde-chasse. Son fusil sur l’épaule, il parcourait la commune à la poursuite des maraudeurs de pommes et de châtaignes, des ramasseurs de champignons / a… / et autres dé- - - - - - - -s (.)

avatar

Largo
V.I.P.

Messages : 23143
Date d'inscription : 18/03/2012
Localisation : Quelque part dans le Sud-Ouest !

Largo

Revenir en haut Aller en bas

Re: A demi-maux...

Message  gigi le Ven 21 Mar 2014 - 12:00

C’était une gaillarde bien étoffée, par-devant et par-derrière, avec des cheveux courts, bouffants, roussâtres qui lui faisaient une tête comme un potiron. Sans un brin de coquetterie. Elle était de ces filles qui ayant perdu leur promis pendant la guerre, étaient demeurées solitaires, veuves avant que d’être mariées par fidélité au disparu ou par manque de remplaçant. Désormais, plus / le / c… / d… / la / c… , elle / savait / t… / b… / de / - ’a / - / la / m… / à qui / r… / des / c… (.) L’espèce masculine ne l’intéressait pas plus que la chevaline. Elle éprouvait même une haine particulière à l’égard de quelques-uns. Par exemple, le garde-chasse qui l’avait surprise un matin en territoire aveyronnais, alors qu’elle ramassait des pommes tombées. Par gloriole, pour se donner de l’importance, les Aveyronnais se payaient le luxe d’un garde-chasse. Son fusil sur l’épaule, il parcourait la commune à la poursuite des maraudeurs de pommes et de châtaignes, des ramasseurs de champignons / a… / et autres dévaliseurs (.)
avatar

gigi
V.I.P.

Signe du zodiaque : Lion

Messages : 2986
Date d'inscription : 02/07/2012
Age : 52
Localisation : au milieu des volcans endormis

gigi

Revenir en haut Aller en bas

Re: A demi-maux...

Message  cori le Ven 21 Mar 2014 - 13:03

Désormais, pOUR / le / c… / d… / la / c… , elle / s… / t… / b… / de / N ’a / - / la / m… / à qui / rENDRE/ des / cOMPTES(.) L’espèce masculine ne l’intéressait pas plus que la chevaline.
avatar

cori
V.I.P.

Signe du zodiaque : Taureau

Messages : 3012
Date d'inscription : 24/05/2013
Age : 32
Localisation : Deuxième étoile à droite, tout droit jusqu'au matin

cori

Revenir en haut Aller en bas

Re: A demi-maux...

Message  Largo le Ven 21 Mar 2014 - 13:33

C’était une gaillarde bien étoffée, par-devant et par-derrière, avec des cheveux courts, bouffants, roussâtres qui lui faisaient une tête comme un potiron. Sans un brin de coquetterie. Elle était de ces filles qui ayant perdu leur promis pendant la guerre, étaient demeurées solitaires, veuves avant que d’être mariées par fidélité au disparu ou par manque de remplaçant. Désormais, p- -s- / le / c… / d… / la / c… , elle / s… / t… / b… / de / - ’a / - / la / m… / à qui / r… / des / c… (.) L’espèce masculine ne l’intéressait pas plus que la chevaline. Elle éprouvait même une haine particulière à l’égard de quelques-uns. Par exemple, le garde-chasse qui l’avait surprise un matin en territoire aveyronnais, alors qu’elle ramassait des pommes tombées. Par gloriole, pour se donner de l’importance, les Aveyronnais se payaient le luxe d’un garde-chasse. Son fusil sur l’épaule, il parcourait la commune à la poursuite des maraudeurs de pommes et de châtaignes, des ramasseurs de champignons / a… / et autres dé- - - - - - - -s (.)

avatar

Largo
V.I.P.

Messages : 23143
Date d'inscription : 18/03/2012
Localisation : Quelque part dans le Sud-Ouest !

Largo

Revenir en haut Aller en bas

Re: A demi-maux...

Message  gigi le Ven 21 Mar 2014 - 13:43

C’était une gaillarde bien étoffée, par-devant et par-derrière, avec des cheveux courts, bouffants, roussâtres qui lui faisaient une tête comme un potiron. Sans un brin de coquetterie. Elle était de ces filles qui ayant perdu leur promis pendant la guerre, étaient demeurées solitaires, veuves avant que d’être mariées par fidélité au disparu ou par manque de remplaçant. Désormais, passé / le / c… / d… / la / c… , elle / se / t… / bien / de / l ’a / - / la / même / à qui / revenait / des / coupes (.) L’espèce masculine ne l’intéressait pas plus que la chevaline. Elle éprouvait même une haine particulière à l’égard de quelques-uns. Par exemple, le garde-chasse qui l’avait surprise un matin en territoire aveyronnais, alors qu’elle ramassait des pommes tombées. Par gloriole, pour se donner de l’importance, les Aveyronnais se payaient le luxe d’un garde-chasse. Son fusil sur l’épaule, il parcourait la commune à la poursuite des maraudeurs de pommes et de châtaignes, des ramasseurs de champignons / atomiques / et autres dérivations (.)
avatar

gigi
V.I.P.

Signe du zodiaque : Lion

Messages : 2986
Date d'inscription : 02/07/2012
Age : 52
Localisation : au milieu des volcans endormis

gigi

Revenir en haut Aller en bas

Re: A demi-maux...

Message  cori le Ven 21 Mar 2014 - 14:09

des champignons amanites ?
avatar

cori
V.I.P.

Signe du zodiaque : Taureau

Messages : 3012
Date d'inscription : 24/05/2013
Age : 32
Localisation : Deuxième étoile à droite, tout droit jusqu'au matin

cori

Revenir en haut Aller en bas

Re: A demi-maux...

Message  Largo le Ven 21 Mar 2014 - 16:14

C’était une gaillarde bien étoffée, par-devant et par-derrière, avec des cheveux courts, bouffants, roussâtres qui lui faisaient une tête comme un potiron. Sans un brin de coquetterie. Elle était de ces filles qui ayant perdu leur promis pendant la guerre, étaient demeurées solitaires, veuves avant que d’être mariées par fidélité au disparu ou par manque de remplaçant. Désormais, passé le / c… / d… / la / c… , elle se / t… / bien de / - ’a / - / la / m… / a… / h… / à qui / re- - - - / des / co- - -es (.) L’espèce masculine ne l’intéressait pas plus que la chevaline. Elle éprouvait même une haine particulière à l’égard de quelques-uns. Par exemple, le garde-chasse qui l’avait surprise un matin en territoire aveyronnais, alors qu’elle ramassait des pommes tombées. Par gloriole, pour se donner de l’importance, les Aveyronnais se payaient le luxe d’un garde-chasse. Son fusil sur l’épaule, il parcourait la commune à la poursuite des maraudeurs de pommes et de châtaignes, des ramasseurs de champignons / a- - -i-s / et autres dé- - - - - - - -s (.)

avatar

Largo
V.I.P.

Messages : 23143
Date d'inscription : 18/03/2012
Localisation : Quelque part dans le Sud-Ouest !

Largo

Revenir en haut Aller en bas

Re: A demi-maux...

Message  cori le Ven 21 Mar 2014 - 16:32

Désormais, passé le cap de la cinquantaine , elle se tenait bien :)
avatar

cori
V.I.P.

Signe du zodiaque : Taureau

Messages : 3012
Date d'inscription : 24/05/2013
Age : 32
Localisation : Deuxième étoile à droite, tout droit jusqu'au matin

cori

Revenir en haut Aller en bas

Re: A demi-maux...

Message  Largo le Ven 21 Mar 2014 - 19:04

C’était une gaillarde bien étoffée, par-devant et par-derrière, avec des cheveux courts, bouffants, roussâtres qui lui faisaient une tête comme un potiron. Sans un brin de coquetterie. Elle était de ces filles qui ayant perdu leur promis pendant la guerre, étaient demeurées solitaires, veuves avant que d’être mariées par fidélité au disparu ou par manque de remplaçant. Désormais, passé le cap de la cinquantaine, elle se / t- - - -ait / bien de / - ’a / - / la / m… / a… / h… / à qui / re- - - - / des / co- - -es (.) L’espèce masculine ne l’intéressait pas plus que la chevaline. Elle éprouvait même une haine particulière à l’égard de quelques-uns. Par exemple, le garde-chasse qui l’avait surprise un matin en territoire aveyronnais, alors qu’elle ramassait des pommes tombées. Par gloriole, pour se donner de l’importance, les Aveyronnais se payaient le luxe d’un garde-chasse. Son fusil sur l’épaule, il parcourait la commune à la poursuite des maraudeurs de pommes et de châtaignes, des ramasseurs de champignons / a- - -i-s / et autres dé- - - - - - - -s (.)

avatar

Largo
V.I.P.

Messages : 23143
Date d'inscription : 18/03/2012
Localisation : Quelque part dans le Sud-Ouest !

Largo

Revenir en haut Aller en bas

Re: A demi-maux...

Message  gigi le Ven 21 Mar 2014 - 19:54

C’était une gaillarde bien étoffée, par-devant et par-derrière, avec des cheveux courts, bouffants, roussâtres qui lui faisaient une tête comme un potiron. Sans un brin de coquetterie. Elle était de ces filles qui ayant perdu leur promis pendant la guerre, étaient demeurées solitaires, veuves avant que d’être mariées par fidélité au disparu ou par manque de remplaçant. Désormais, passé le cap de la cinquantaine, elle se / trouvait / bien de / l ’a / - / la / m… / a… / heure / à qui / re- - - - / des / co- - -es (.) L’espèce masculine ne l’intéressait pas plus que la chevaline. Elle éprouvait même une haine particulière à l’égard de quelques-uns. Par exemple, le garde-chasse qui l’avait surprise un matin en territoire aveyronnais, alors qu’elle ramassait des pommes tombées. Par gloriole, pour se donner de l’importance, les Aveyronnais se payaient le luxe d’un garde-chasse. Son fusil sur l’épaule, il parcourait la commune à la poursuite des maraudeurs de pommes et de châtaignes, des ramasseurs de champignons / agarics / et autres délinquants (.)
avatar

gigi
V.I.P.

Signe du zodiaque : Lion

Messages : 2986
Date d'inscription : 02/07/2012
Age : 52
Localisation : au milieu des volcans endormis

gigi

Revenir en haut Aller en bas

Re: A demi-maux...

Message  Largo le Ven 21 Mar 2014 - 19:59

C’était une gaillarde bien étoffée, par-devant et par-derrière, avec des cheveux courts, bouffants, roussâtres qui lui faisaient une tête comme un potiron. Sans un brin de coquetterie. Elle était de ces filles qui ayant perdu leur promis pendant la guerre, étaient demeurées solitaires, veuves avant que d’être mariées par fidélité au disparu ou par manque de remplaçant. Désormais, passé le cap de la cinquantaine, elle se trouvait bien de / - ’a / - / la / m… / a… / h- - -e / à qui / re- - - - / des / co- - -es (.) L’espèce masculine ne l’intéressait pas plus que la chevaline. Elle éprouvait même une haine particulière à l’égard de quelques-uns. Par exemple, le garde-chasse qui l’avait surprise un matin en territoire aveyronnais, alors qu’elle ramassait des pommes tombées. Par gloriole, pour se donner de l’importance, les Aveyronnais se payaient le luxe d’un garde-chasse. Son fusil sur l’épaule, il parcourait la commune à la poursuite des maraudeurs de pommes et de châtaignes, des ramasseurs de champignons / a- - -i-s / et autres délinquants.

avatar

Largo
V.I.P.

Messages : 23143
Date d'inscription : 18/03/2012
Localisation : Quelque part dans le Sud-Ouest !

Largo

Revenir en haut Aller en bas

Re: A demi-maux...

Message  gigi le Ven 21 Mar 2014 - 21:01

C’était une gaillarde bien étoffée, par-devant et par-derrière, avec des cheveux courts, bouffants, roussâtres qui lui faisaient une tête comme un potiron. Sans un brin de coquetterie. Elle était de ces filles qui ayant perdu leur promis pendant la guerre, étaient demeurées solitaires, veuves avant que d’être mariées par fidélité au disparu ou par manque de remplaçant. Désormais, passé le cap de la cinquantaine, elle se trouvait bien de / n ’a / - / la / m… / a… / homme / à qui / re- - - - / des / co- - -es (.) L’espèce masculine ne l’intéressait pas plus que la chevaline. Elle éprouvait même une haine particulière à l’égard de quelques-uns. Par exemple, le garde-chasse qui l’avait surprise un matin en territoire aveyronnais, alors qu’elle ramassait des pommes tombées. Par gloriole, pour se donner de l’importance, les Aveyronnais se payaient le luxe d’un garde-chasse. Son fusil sur l’épaule, il parcourait la commune à la poursuite des maraudeurs de pommes et de châtaignes, des ramasseurs de champignons / aconits / et autres délinquants.
avatar

gigi
V.I.P.

Signe du zodiaque : Lion

Messages : 2986
Date d'inscription : 02/07/2012
Age : 52
Localisation : au milieu des volcans endormis

gigi

Revenir en haut Aller en bas

Re: A demi-maux...

Message  cori le Ven 21 Mar 2014 - 23:39

C’était une gaillarde bien étoffée, par-devant et par-derrière, avec des cheveux courts, bouffants, roussâtres qui lui faisaient une tête comme un potiron. Sans un brin de coquetterie. Elle était de ces filles qui ayant perdu leur promis pendant la guerre, étaient demeurées solitaires, veuves avant que d’être mariées par fidélité au disparu ou par manque de remplaçant. Désormais, passé le cap de la cinquantaine, elle se trouvait bien de / Y ’a / - / la / m… / a… / h- - -e / à qui / re- - - - / des / co- - -es (.) L’espèce masculine ne l’intéressait pas plus que la chevaline. Elle éprouvait même une haine particulière à l’égard de quelques-uns. Par exemple, le garde-chasse qui l’avait surprise un matin en territoire aveyronnais, alors qu’elle ramassait des pommes tombées. Par gloriole, pour se donner de l’importance, les Aveyronnais se payaient le luxe d’un garde-chasse. Son fusil sur l’épaule, il parcourait la commune à la poursuite des maraudeurs de pommes et de châtaignes, des ramasseurs de champignons / aNODiNs / et autres délinquants.
avatar

cori
V.I.P.

Signe du zodiaque : Taureau

Messages : 3012
Date d'inscription : 24/05/2013
Age : 32
Localisation : Deuxième étoile à droite, tout droit jusqu'au matin

cori

Revenir en haut Aller en bas

Re: A demi-maux...

Message  Largo le Dim 23 Mar 2014 - 0:26

C’était une gaillarde bien étoffée, par-devant et par-derrière, avec des cheveux courts, bouffants, roussâtres qui lui faisaient une tête comme un potiron. Sans un brin de coquetterie. Elle était de ces filles qui ayant perdu leur promis pendant la guerre, étaient demeurées solitaires, veuves avant que d’être mariées par fidélité au disparu ou par manque de remplaçant. Désormais, passé le cap de la cinquantaine, elle se trouvait bien de n’a / - / la / m… / a… / homme à qui / re- - - - / des / co- - -es (.) L’espèce masculine ne l’intéressait pas plus que la chevaline. Elle éprouvait même une haine particulière à l’égard de quelques-uns. Par exemple, le garde-chasse qui l’avait surprise un matin en territoire aveyronnais, alors qu’elle ramassait des pommes tombées. Par gloriole, pour se donner de l’importance, les Aveyronnais se payaient le luxe d’un garde-chasse. Son fusil sur l’épaule, il parcourait la commune à la poursuite des maraudeurs de pommes et de châtaignes, des ramasseurs de champignons / a- - -i-s / et autres délinquants.

avatar

Largo
V.I.P.

Messages : 23143
Date d'inscription : 18/03/2012
Localisation : Quelque part dans le Sud-Ouest !

Largo

Revenir en haut Aller en bas

Re: A demi-maux...

Message  cori le Dim 23 Mar 2014 - 10:41

c'est pas " d'homme à qui rendre des comptes " ?
avatar

cori
V.I.P.

Signe du zodiaque : Taureau

Messages : 3012
Date d'inscription : 24/05/2013
Age : 32
Localisation : Deuxième étoile à droite, tout droit jusqu'au matin

cori

Revenir en haut Aller en bas

Re: A demi-maux...

Message  Largo le Dim 23 Mar 2014 - 23:24

C’était une gaillarde bien étoffée, par-devant et par-derrière, avec des cheveux courts, bouffants, roussâtres qui lui faisaient une tête comme un potiron. Sans un brin de coquetterie. Elle était de ces filles qui ayant perdu leur promis pendant la guerre, étaient demeurées solitaires, veuves avant que d’être mariées par fidélité au disparu ou par manque de remplaçant. Désormais, passé le cap de la cinquantaine, elle se trouvait bien de n’a / - / la / m… / a… / homme à qui rendre des comptes. L’espèce masculine ne l’intéressait pas plus que la chevaline. Elle éprouvait même une haine particulière à l’égard de quelques-uns. Par exemple, le garde-chasse qui l’avait surprise un matin en territoire aveyronnais, alors qu’elle ramassait des pommes tombées. Par gloriole, pour se donner de l’importance, les Aveyronnais se payaient le luxe d’un garde-chasse. Son fusil sur l’épaule, il parcourait la commune à la poursuite des maraudeurs de pommes et de châtaignes, des ramasseurs de champignons / a- - -i-s / et autres délinquants.

avatar

Largo
V.I.P.

Messages : 23143
Date d'inscription : 18/03/2012
Localisation : Quelque part dans le Sud-Ouest !

Largo

Revenir en haut Aller en bas

Re: A demi-maux...

Message  gigi le Lun 24 Mar 2014 - 12:15

C’était une gaillarde bien étoffée, par-devant et par-derrière, avec des cheveux courts, bouffants, roussâtres qui lui faisaient une tête comme un potiron. Sans un brin de coquetterie. Elle était de ces filles qui ayant perdu leur promis pendant la guerre, étaient demeurées solitaires, veuves avant que d’être mariées par fidélité au disparu ou par manque de remplaçant. Désormais, passé le cap de la cinquantaine, elle se trouvait bien de n’a / y / a  scratch / la / même / autre / homme à qui rendre des comptes. L’espèce masculine ne l’intéressait pas plus que la chevaline. Elle éprouvait même une haine particulière à l’égard de quelques-uns. Par exemple, le garde-chasse qui l’avait surprise un matin en territoire aveyronnais, alors qu’elle ramassait des pommes tombées. Par gloriole, pour se donner de l’importance, les Aveyronnais se payaient le luxe d’un garde-chasse. Son fusil sur l’épaule, il parcourait la commune à la poursuite des maraudeurs de pommes et de châtaignes, des ramasseurs de champignons / amarils / et autres délinquants.
avatar

gigi
V.I.P.

Signe du zodiaque : Lion

Messages : 2986
Date d'inscription : 02/07/2012
Age : 52
Localisation : au milieu des volcans endormis

gigi

Revenir en haut Aller en bas

Re: A demi-maux...

Message  Largo le Lun 24 Mar 2014 - 13:13

C’était une gaillarde bien étoffée, par-devant et par-derrière, avec des cheveux courts, bouffants, roussâtres qui lui faisaient une tête comme un potiron. Sans un brin de coquetterie. Elle était de ces filles qui ayant perdu leur promis pendant la guerre, étaient demeurées solitaires, veuves avant que d’être mariées par fidélité au disparu ou par manque de remplaçant. Désormais, passé le cap de la cinquantaine, elle se trouvait bien de n’a… / à la / m… / au- - - / homme à qui rendre des comptes. L’espèce masculine ne l’intéressait pas plus que la chevaline. Elle éprouvait même une haine particulière à l’égard de quelques-uns. Par exemple, le garde-chasse qui l’avait surprise un matin en territoire aveyronnais, alors qu’elle ramassait des pommes tombées. Par gloriole, pour se donner de l’importance, les Aveyronnais se payaient le luxe d’un garde-chasse. Son fusil sur l’épaule, il parcourait la commune à la poursuite des maraudeurs de pommes et de châtaignes, des ramasseurs de champignons / a- - -i-s / et autres délinquants.

avatar

Largo
V.I.P.

Messages : 23143
Date d'inscription : 18/03/2012
Localisation : Quelque part dans le Sud-Ouest !

Largo

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 37 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 20 ... 37  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum